3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 06:36

tarot-16.jpg 

Voici la "Maison Dieu", appellée parfois "La Tour Foudroyée" qui montre deux personnages: un roi qui reste couronné et un autre personnage qui meurt en prenant sur la tête une pierre de la tour.

 

Cette lame du tarot est issue d'un conte égyptien peu connu, l'histoire légendaire du roi Ramesanit.

 

Nous devinons "Ra-Mes-Sa-Neith": "fils de Neith, né du soleil". "Né du soleil", c'est relativement banal: chaque être humain peut se considérer comme tel, mais dans la cosmogonie héliopolitaine qui concerne les rosicruciens, la déesse Neith vénérée à Saïs se retrouve en Nout (le ciel), en Isis (la tisseuse) et même en Nephtys (la maîtresse de la maison) . Quand on sait que Neith commande les 2 énergies du "noùs" un fils de Neith apparait comme un initié.

 

Ramesanit pourrait donc correspondre à notre corps psychique qui éprouve le besoin de se construire une tour... 

 

Il est vraisemblable que cette légende mère ait influencé au cours des âges divers contes ou légendes comme le "Camphrier Magique". Naturellement tous les personnages du conte sont en nous...

 

"Afin de protéger son trésor, Ramesanit a établi une tour que son architecte a construit avec une pierre qui peut se retirer afin de pouvoir ajouter des richesses supplémentaires.

 

L'architecte a deux fils et, sur son lit de mort, il leur confie le secret de la pierre de la tour...

 

Un jour, Ramesanit constate que certaines de ses richesses sont détournées et disparaissent. Il tend un piège au voleur en mettant un place un filet et l'un des fils de l'architecte se fait piéger... Le voleur ne parvient pas à se libérer et comme il sera mis à mort, il demande à son frère de préserver sa famille et de lui couper la tête et d'emmener celle-ci afin que son corps ne soit pas identifié.

 

Son frère finit par obéir et rapporte la tête à sa mère. La mère est choquée et demande au frère survivant d'aller chercher le reste du corps.  C'est difficile car Ramessanit a laissé le corps sans tête accroché sur un mur et sous haute surveillance avec ordre d'arrêter toute personne qui le pleurerait.

  

Mais le frère trouve une astuce... Comme un étudiant qui cherche à s'instruire en lisant les inscriptions sur le mur de la tour, il arrête devant les gardes sa carriole avec des jarres de vin qui fuient et laissent échapper leur précieux nectar.

 

Naturellement les gardes ne peuvent pas laisser perdre ce bon vin et en boivent jusqu'à s'enivrer. Lorsqu'ils ont perdu conscience, le frère retire le corps et le ramène à la maison.

 

Alors Ramesanit décide de lui tendre un piège plus élaboré... Il déclare au peuple qu'il cherche un successeur, un homme audacieux  qui épouserait sa fille. Mais le prétendant devrait naturellement avouer à sa fille l'acte le plus audacieux qu'il aurait vécu dans sa vie... Comme de bien entendu, le concurrent audacieux gagnerait l'impunité pour son acte avoué.

 

La fille du roi se prète au jeu et accueille les prétendants dans l'obscurité sous une tente d'amour... et le fils de l'architecte se prête à ce jeu de séduction...

 

Et lorsque la fille, tenant par le bras l'homme recherché, appelle les gardes pour le capturer, le frère prudent s'est enfui en laissant entre les mains de la fille le bras de son frère mort...

  

Ramesanit n'a pas d'autre solution que de tenir sa promesse et de faire l'éloge du fils de l'architecte comme étant la personne la plus audacieuse et la plus intelligente de tout le royaume parfaitement digne d'être son successeur, l'héritier du royaume et le mari de sa fille."         

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier