10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 16:45

kamit-copie-1.jpg

Le "Bistrot" analyse les organisations, les corporations et les mouvances diverses que dérange l'idée de la tradition égypto-rosicrucienne... Cet article ne prétend rien de plus que ce que tout le monde sait, il ne fait que mettre en évidence quelques éléments de réflexion.

 

- En premier lieu, il y a les religieux qui avaient posé la création biblique du monde en 4004 avant JC et qui avaient prévenu Champollion qu'il ne faudrait rien trouver avant cette date. Depuis, le Papyrus de Turin, qui ne place pas le début de la première dynastie égyptienne au début de la 1ère colonne, mais bien plus tard dans la liste, est curieusement réduit en confettis et contesté. Conséquence?

 

- Il y a ensuite les historiens qui préfèrent définitivement considérer que l'histoire écrite de l'homme ne commence qu'avec les cunéiformes de Sumer 3300 ans avant J-C.

 

- Les Francs-Maçons qui se réfèrent à une tradition biblique de bâtisseurs qui débute avec la construction du Temple de Salomon contestent systèmatiquement l'existence même du rosicrucianisme avant le 17ème siècle et leur 18ème degré qui commémore la Rose+Croix promeut un rosicrucianisme, non pas héliopolitain, mais chrétien.

 

- Les kabbalistes pensent détenir et contrôler les clefs de la connaissance diffusée par la tradition hébraïque, préfèrent laisser circuler l'idée que l'origine des caractères hébreux et leur signification découle du phénicien plutôt que de l'égyptien.

 

- Les scientifiques, d'une manière générale, sont très attachés à une certaine idée d'une science matérialiste moderne en avance sur le passé, se doivent de contester tout ce qui met en évidence les reculs de la civilisation.

 

- Les égyptologues approchent généralement l'Egypte avec une pensée grecque qui dénature systématiquement la souplesse, la profondeur et l'intelligence de la pensée égyptienne.

 

- Ajoutons enfin les idéalistes amoureux par principe de la civilisation atlante qui refoulent généralement l'Egypte en préférant spéculer sur ce qui existait avant...

 

Pourtant, il est si simple de penser que l'avance de l'Egypte sur le reste de la planète était le fruit de la force du soleil dont la lumière donne la vie aux hommes, aux animaux, aux plantes et aux pierres, unie à la force du Nil dont les eaux fécondent l'Egypte, quittant chaque année leur lit pour déposer dans les champs une terre noire et fertile.

 

L'inscription hiéroglyphique d'en haut KhMt (pour l'Egypte) résume bien les deux forces en action du soleil et du Nil ramenées à l'Etre dans l'homme et complétées par le déterminatif du lieu. Cette représentation si simple et si parlante dérange certainement trop de monde et on lui préfèrera l'inscription suivante KhMT, identique et plus classique...

 

khmt2.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 11/10/2011 12:15



@Prosperi,


Merci Frater pour ton message. Cette idée de "pont synchrétique" est plaisante. De fait, c'est une allégorie naturelle rosicrucienne, reliant la mystique et l'hermétisme mais j'ai la vague idée
que certaines traditions la transmettaient comme un séduisant épisode historique, un peu comme ceux qui font naître la Rose+Croix d'une sorte de paix des braves entre un peuple de guerriers et un
peuple de philosophes... 


Pour en revenir à l'alchimie... Il faut savoir que "l'or d'Héliopolis" était apprécié et réputé! Allégorie ou réalité, l'enquête se poursuit!


Bien fraternellement 



fm 11/10/2011 11:12



Pour ma part,
je me méfie beaucoup des affirmations répétées inlassablement sur le net, sans la moindre vérification et à partir de sources douteuses. En l'occurence Albert Slosman qui n'en est pas à une
bêtise près sur l'Atlantide. Il cherche par exemple à ramener les divinités principielles à des perrsonnages ayant existé, et il faut voir par exemple l'affaire du zodiaque de Denderah...
)


Il introduit
d'une part: "Ahâ Men Ptah" pour Atlantide qu'il traduit par (Ainé couché de Dieu). En fait c'est vraisemblablement "Vêtement stable de Ptah". Mais je n'ai lu nulle part l'inscription
hiéroglyphique. Ça pourrait être aussi "Ih Men Ptah" le bovin stable de Ptah... Et d'autre part "Ath-Kâ-Ptah", pour Egypte qu'il traduit par "le deuxième Coeur de Dieu". C'est une erreur
grossière puisque c'est écrit partout "Hout-Ka-Ptah". C'est "le temple du Ka de Ptah". De toute façon et en dernière analyse, cela corrobore une fois de plus l'idée de rechercher la Connaissance
par l'Egypte, puisqu'il s'agit du "temple" manifesté et palpable que l'on peut effectivement trouver alors que l'Atlantide est l'idée exprimée du "vêtement astral".



Noctua Prosperi Perseverentia 11/10/2011 09:43



AlKemia... "chimie de Dieu (Al ?)", "terre d'Egypte (ou terre noire justement ?)"...


"KhMt" qui ressemble étrangement au KOH chimique d'un ingrédiant sur la Voie opérative dite "Voie du cinabre" (ou "humide").......


Merci à l'Egypte mystique et les prêtres d'Heliopolis pour le don de l'Alchimie, non pour les bases certaines qu'elle à pourtant posé tout de même à notre chimie moderne, mais pour le pont
syncretique qu'elle à constitué via l'Hermétisme entre toutes nos doctrines ésotériques ! 


 


 


L'Egypte est la Mère de notre civilisation, qu'il y est eu quelque chose ou pas avant et son influence sur nous indirectement n'est pas comparable à l'héritage directe ("filiation", terme si cher
aux ésotériste de tel ou tel ordre cherchant à valoir son "authenticité") entre nous, Grecs et Egyptiens... Ou encore entre Chretiens, hebreux et Egyptiens ! 


 


 


Pour ma part, je reste un doux rêveur qui demeure toujours accompagné de son meilleur ami fidèle : Doute !


 



fm 11/10/2011 00:26



Etrange, ton commentaire, cher Roland, j'ai pourtant mis le meilleur de moi même dans cet article... Imagine que tu m'invites chez toi et m'offres ton meilleur vin, que ferais tu si je te faisais
un commentaire dans le genre du tien?


Par ailleurs j'ai utilisé la fonction "recherche" en haut à droite. Pour "Atlantide", il y a 6 résultats, donc 6 articles et pas un seul commentaire de toi, Roland, dans les 6 articles... Mais il
y en a un ici. Tu vois ce qu'on peut conclure? 


Au cas ou tu ne serais pas au courant, l'Atlantide n'est plus... Elle correspond à un monde "sous l'eau" au même titre que l'Avallon des Celtes. "L'héritage atlante" est une manière élégante
d'exprimer ce qui n'est pas disponible sur terre, un peu comme l'Akasha en Inde.


L'Egypte est, depuis largement 3 millénaires, "la grande pourvoyeuse", la distributrice de la Connaissance. Il serait temps de l'admettre! C'est la distributrice incontournable si l'on cherche
vraiment la Connaissance et pas une illusion. Que cherche tu Roland? Une Atlantide? C'est à dire une illusion? Il serait peut être grand temps de les larguer...


Et si je peux me permettre un conseil, il faut garder l'esprit ouvert afin de recevoir cette Connaissance, car c'est elle, et pas nous, qui choisit comment et où elle se manifestera à nous: l'ego
doit apprendre à s'effacer, il ne doit pas se comporter avec elle comme s'il cherchait à dresser un chien en lui disant là où il faut faire.


Merci a toi Frater pour ces erreurs, si instructives pour tous!


Bien fraternellement  



roland 10/10/2011 22:31



cher frater vous nous parlez toujours de l'Egypte parlez aussi d'avant de là d'ou viens la Connaissance de celle ci par exemple d'Ahâ - Men - Ptah


voila ce que j'ai à vous exprimer


Fraternellement Roland



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier