10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 09:50

paul-falardeau.jpg 

La remarquable petite vidéo qui développe le fonctionnement d'une commanderie templière nous laisse toujours une curieuse impression: comment les Templiers sont-ils parvenus à créer des milliers de commanderies de ce type et comment sont-ils parvenus à financer simultanément le financement des cathédrales?

 

La réponse à cette question n'est pas des plus claire et nous constatons que les Templiers ont inondé l'Europe de leur époque avec des pièces d'argent...

 

Auparavant on parlait "d'or" et c'est, semble t-il, depuis cette époque que l'on commença à parler "d'argent"...

 

Il est possible que les Templiers se soient assurés le contrôle exclusif de certaines mines européennes d'argent auquel cas tout serait dit, mais certains spécialistes affirment que ce n'est pas possible et que les mines d'argent européennes n'avaient pas cette capacité.

 

En attendant que la recherche contemporaine nous livre des résultats précis, une Soror belge, qui se reconnaîtra, nous avait gentillement mis en relation avec un chercheur québecois, Paul Falardeau (en photo ci-dessus), lequel était devenu un grand sympathisant et un correspondant régulier du Bistrot avant de quitter le plan terrestre ces derniers jours comme nous venons de l'apprendre.

 

falardeau-societes-secretes-en-nouvelle-france.jpgPaul Falardeau avait publié "Sociétés Secrètes en Nouvelle France" et en chercheur exemplaire il avait fait évoluer certaines de ses idées grâce à ses découvertes sur le terrain et il préparait un nouvel ouvrage qui s'annonçait riche en corrections et en nouvelles révélations.

 

C'est avec émotion que nous communiquons quelques extraits des écrits privés qu'il nous adressait en 2012:

 

(...) le coeur du Temple était rosicrucien, Temple et R+C, le but ultime était le même, créer la Nouvelle Jérusalem, autrement dit faire de ce monde une vaste Fraternité Universelle telle que la présentait Francis Bacon dans sa Nouvelle Atlantide. La terre d'Amérique offrait cette possibilité, vierge et échappant à tout contrôle politique elle offrait toutes les possibilités pour la mise en oeuvre d'un tel projet, même si cela n'est pas connu, Nicolas Fouquet, sa mère et Vincent de Paul, entre autres, y ont travaillé sur une grande échelle, c'est ce que vous retrouverez dans mon livre. (...)

 

(...) historiquement parlant, je ne porte mon attention que sur l'époque de la Renaissance. Je n'ai pas de secrets concernant la R+C.  Il en va différemment pour les Templiers, je dois me garder une petite gêne sur les preuves concernant leur présence en Amérique, car ce que je possède est vraiment de l'inédit. (...)

 

En deux mots, Paul Falardeau était parvenu à la conclusion que les Templiers qui, disposaient d'une flotte importante, et de certains secrets de navigation étaient parvenus à établir des contacts en Amérique bien avant Christophe Colomb et importaient l'argent de certaines mines mexicaines au profit de leurs actions en Europe.

 

Lors de leur persécution par Philippe le Bel, certains Templiers avaient même quitté la France pour s'installer au Mexique, et ils auraient laissé des traces indiscutables de leur passage...

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Ordre du Temple
commenter cet article

commentaires

Gendreau 21/01/2017 13:33

Bonjour Francis,
Je suis un peu surpris de votre commentaire !
Dans un 1er temps, vous dites que la doxa scientifique n'accorde aucun crédit à cette "théorie". Mais ensuite ça n'empêche pas Falardeau de reprendre à son compte, 30 ans plus tard, exactement les mêmes résultats que ceux de Jacques de Mahieu, en insistant sur le fait que ces résultats sont maintenant une certitude !! Etrange démarche déontologique ...
Par ailleurs, vous dites que Falardeau a effectué des recherches sur le terrain et récupéré le sceau templier. Sachez que ce sceau a été découvert par Jacques de Mahieu, qui a tout de même passé la bagatelle de 45 ans en Argentine ! De plus de récentes recherches effectuées par le CNRS ont montré que les isotopes du métal "argent" venant d'Amérique du Sud sont différents de ceux venant du continent eurasien.
La chimie et l'histoire lui auront donc donné raison. C'est pourquoi la paternité de ces découvertes doit lui revenir.
Cdt Pascal Gendreau

lebistrotdelarosecroix.com 21/01/2017 14:43

Bonjour Pascal,
Merci de défendre votre position, mais je ne comprends toujours pas bien où vous voulez en venir. (Vous semblez afficher le stade consistant à porter des jugements déontologiques définitifs sur les chercheurs... Et vous évoquez la notion de "paternité de découverte", ne sentez vous pas que c'est une histoire d'ego? Une "découverte" c'est enlever un voile, les découvertes des autres sont des croyances utiles seulement à celui qui leur accorde du crédit ou de l'importance. N'est-ce pas plus utile pour ceux que ça intéresse de chercher simplement et sincèrement à découvrir et à valider la vérité des faits et de s'affranchir des problèmes d'égo des uns et des autres?)

- Falardeau m'a précisé ce qui était une certitude pour lui et c'est ce que j'ai retransmis de mon mieux lorsque j'ai compris pourquoi il ne donnait plus signe de vie. (Ce qu'il me disait n'est pas une certitude pour la doxa c'est en cela que c'est intéressant pour les chercheurs sincères.)

- Concernant le sceau j'ai la faiblesse de penser qu'il ne s'agit pas de ce ou de celui dont parlait Jacques de Mahieu. (C'est à chacun de se faire son opinion, moi je me pose toujours la question je n'ai toujours pas vu ces sceaux. En revanche j'ai vu des productions douteuses concernant les rapprochements entre les civilisations antiques amérindiennes et égyptiennes... D'une certaine façon c'est instructif!)

- J'ai consulté des recherches diffusées par le CNRS. Si nous parlons des mêmes, elles utilisent comme hypothèse que les pièces d'argent circulant en Europe avant la "découverte de l'Amérique" venaient d'Europe. (A mon sens, c'est précisément ce est susceptible d'être remis en question. J'ai précisément contacté le CNRS pour obtenir les résultats concernant les pièces de monnaie analysées avant l'ère templière, mais ces résultats ne sont pas communiqués ce qui indique soit qu'ils ne sont vraiment pas significatifs soit qu'ils ouvrent la porte à "d'autres hypothèses" que le CNRS ne veut pas prendre la responsabilité de laisser circuler.
Bonne continuation. Bien cordialement
Francis

Gendreau 20/01/2017 10:30

Sans avoir lu le livre de Paul Falardeau, le développement ici présenté et les conclusions sont exactement les mêmes que celles du professeur franco-argentin Jacques de Mahieu dans son ouvrage "Les templiers en Amérique" paru il y a 30 ans et récemment réédité dans la collection 'J'ai lu'. Venir donc dire qu'il s'agit de recherches et découvertes personnelles de Falardeau est pour le moins ... osé ! Pascal Gendreau

lebistrotdelarosecroix.com 20/01/2017 11:49

Bonjour Pascal, Merci de votre intervention. Oui je disposait aussi du livre de Jacques de Mahieu avant même que Paul Falardeau ne m'en conseille quelques uns pour me familiariser avec le sujet. Mais tant que la doxa scientifique n'accorde aucun crédit à cette théorie il convient d'avancer avec rigueur et c'était le cas de Paul Falardeau avec qui j'avais des échanges intéressants, respectables et qui est décédé avant de publier son livre. Les recherches sur le terrain auxquelles il se livrait étaient une certitude et par exemple il m'avait certifié avoir récupéré un sceau templier en Amérique du Sud. De plus il ne s'attachait pas à donner foi à des théories comme lorsqu'il contestait la présence de Sinclair en Amérique ce qui lui a valu quelques "difficultés"... Les éléments et ses conclusions ont été récupérés par un proche qui devrait certainement publier le tout à l'occasion. En toute simplicité, je ne vois pas ce qui est "osé" en transmettant simplement un témoignage direct. Bien cordialement Francis Meinsohn (le bistrotier)

CF 10/01/2013 12:25


Merci fm pour cet article, et ce clein d'oeil à l'oeuvre de ce chercheur cabadien qui continue son oeuvre sur un autre plan. Qu'il en soit ainsi...


Le secret de Templiers ( spirituel et matériel ), ainsi que leur histoire joue un rôle important dans les connaissances que certains maîtres véhiculent à travers un héritage de siècle en siècle.
il est souvent désolant de constater que certaines fraternités, associations profanes,ou réligions, pervertissent cette histoire pour des besoins ou des pratiques inférieures.


Merci à l'écrivain qui a partagé avec nous le fruit de son travail, pour accroître et élargir nos connaissances et nos interrogations sur l'argent Tenpliers.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...
  • Saou le Berger et le Boomerang Égyptien
    Voici (à gauche) le hiéroglyphe "saou" qui représente le berger, ou plus généralement le gardien. Comprendre à quoi correspondent le bâton courbé et la boucle qui pourrait être un morceau de corde ou de cuir est une véritable énigme. De nos jours encore,...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg