23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 14:00

manethon-gly-bistrot.jpg 

Cette inscription hiéroglyphique se lit Ma-An'-Diouty.

 

Les deux hiéroglyphes emboités de la faux et de l'oeil se lisent tous deux "MA".

 

Nous reconnaissons ensuite le vautour percnoptère "A" surmontant les ondulations du "N". 

 

Suit l'ibis "DIOU" symbole du dieu "DIOUTY" (Toth).

 

L'ibis est "celui dont la voix s'élève dans le temple"...

 

Et l'inscription se termine par la miche de pain "T" et les deux barres d'un "I" long.

 

Nous proposons de la traduire non pas par "qui a vu Toth" ou "j'ai vu Toth", mais plutôt par "vu de Toth" ou par "Toth l'a vu" dans le sens de "Toth l'a repéré"...

 

C'est le nom d'un grand-prêtre d'Héliopolis qui vécut vers le 3e siècle avant JC que l'histoire retient sous le nom de Manethon.

 

Comme nous l'avons développé, Toth (Djeouty), le scribe de Râ est la divinité qui détient la Connaissance et la dispense à ceux qui s'en rendent dignes.

 

C'est à Manethon que l'on attribue en particulier la liste des 30 dynasties égyptiennes à laquelle on se réfère généralement.

 

serapis.jpgLe rôle important de Manethon peut être pressenti lors de la transmission de la prêtrise du culte de divinités syncrétiques destinées au monde méditerranéen, en particulier la trinité composée de Serapis (Un taureau qui en mourant devient un Osiris: Serapis.  Serapis reprend des propriétés de Zeus, Esculape, Dionysos, Hades... Comme on le voit sur la photo, il porte un "modius" une couronne qui est un pot de céréales.), Isis (sous sa forme de déesse mère) protégeant Harpocrate (Horus sous sa forme de petit enfant silencieux qui est encore lié à sa mère Isis).

 

Ce culte trinitaire n'avait pas vocation à prendre en Egypte profonde, mais à être pratiqué en particulier au Serapeum d'Alexandrie en vue de l'exportation dans le monde gréco-romain...  

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier