15 janvier 2018 1 15 /01 /janvier /2018 11:05
Osiris de Marseille

Régulièrement le Bistrot invite les Habitués à étudier l'Ennéade Héliopolitaine.

 

Il convient de dire que cette étude permet indirectement de se familiariser avec l'enseignement des Rosicruciens ce qui permettra d'en retrouver, au cours des âges, des traces dans toutes les civilisations.

 

Ainsi, pour une petite heure d'étude consacrée, ce sont des dizaines d'années et parfois des vies qui peuvent être gagnées!

 

Par exemple, lorsque le "Nouveau Testament" des chrétiens évoque Bethanie, peu de temps sont nécessaires à un Buveur pour reconnaître une version de la Tradition Héliopolitaine racontée dans le monde de Seth.

 

Bethanie suggère Beth - Ananiah, la "maison d'Ananiah" et Ananiah est un personnage marié à Saphira (peut-être une idée de Sephiroth...).
 

Il est précisément reproché (Actes 5) à Ananias d'avoir détourné l'utilisation de la maison destinée aux chrétiens en la vendant et en conservant une partie du prix pour lui... Heureusement, cela ne nous concerne pas!

 

Revenons plutôt à cette maison dans laquelle vit une famille de 3 personnes: Marthe, la Maîtresse de Maison, Lazare (celui qui est mort) et Marie l'épouse de Lazare et sœur de Marthe. Jésus intervient et ressuscite Lazare.

 

Evidemment il n'y a pas de grand mystère à reconnaître que Marthe, la "Dame de la Maison" correspond à Nephtys, que Marie représente Isis et que Lazare rappelle curieusement Osiris (El Azar en arabe). Horus étant précisément celui qui ressuscite Osiris.

 

Et c'est tout ce petit monde qui débarque à Marseille à une époque indéterminée... Peut-être 3 siècles avant JC, lorsque Manethon, le Grand Prêtre d'Héliopolis, proposait pour les grecs une trinité d'exportation. Mais l'histoire a oublié tout ça et les témoins ont disparu.

 

De nos jours on retrouve encore à Marseille un reliquaire de Saint Lazare complété au cours des âges, une vierge noire isiaque du 13e siècle reproduisant "à l'identique" une autre plus ancienne qui s'est échappée, une sorte de crêpe ou de galette: le naveto de sant Vitou en forme de barque d'Isis, et un curieux culte osirien: la Candelouse...

 

Cette "Cantelouse" (la chandeleur) est une fête nocturne célébrant le 2 février les semailles d'hiver.

 

Pour la fête, il convient de mettre Osiris/Lazare dans de bonnes dispositions pour qu'il favorise la montée du grain.

 

La vierge noire est parée de sa robe verte et on l'appelle alors Notre-Dame la verte, tandis que l'on processionne avec des chandelles vertes évoquant le grain qui lève.

 
Après quoi il faudra bien reprendre des forces en dégustant précisément les "navetos" fabriqués avec les grains qu'Osiris aura précautionneusement fait pousser l'année précédente.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Eilin 15/01/2018 13:59

Bonjour Francis,

Saphira venant de l'hébreu "sapir" et signifiant "beauté", il est envisageable qu'il s'y trouve un lien avec la séphira de même attribution...

Le culte d'Osiris fut très présent dans toute la France antique puis médiévale. Il y a bien des passages bibliques qui évoquent le pays de Khem.

Amitiés,

Eilin

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier