28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 04:45
La Guérison du "Malade"...

C'est une surprise de constater que ces quelques messages du Bistrot consacré à "l'Initiable" et à celui ou celle qui lui est "Envoyé", vont compléter, et parfois corriger l'interprétation en la précisant davantage, d'une des clefs du rosicrucianisme telle qu'elle apparaissait il y a 4 siècles dans la mouvance de la Résurgence rosicrucienne et plus particulièrement de sa Fama Fraternitatis...

On se souvient qu'au 17e siècle, les Frères de la Rose+Croix révélaient qu'ils ne déclaraient pas d'autre profession que de "guérir les malades" et ceci "gratuitement".

Cela n'empêcha pas alors un certain Adam Haselmeyer d'être "appréhendé et envoyé aux galères par les Jésuites".

A l'évidence l'égrégore de ces Jésuites avait été atteint!

Cela pourrait nous mettre sur la piste et éviter la formulation récente d'une Habituée qui n'avait pas encore tout compris:

- "Je n'ai pas besoin d'être soignée!"

Et oui, la première activité de "l'Envoyé" avant même de transmettre les trois degrés de l'Initiation du Graal que nous avons évoqués, consiste à soigner les malades, mot dont l'étymologie ("mal habitus") constitue une révélation.

En effet, la plus grande cause de "maladie" est précisément d'être soumis à un égrégore...

Et notre habituée qui n'éprouvait pas le besoin d'être soignée ne manquait pas de préciser qu'elle souhaitait vivement "parvenir à la conscience Cosmique" et "couper les liens avec un égrégore"...

Certes ce n'était pas cette fois un égrégore jésuite mais simplement celui d'une insignifiante petite secte dont elle ne parvenait pas pourtant à se défaire totalement.

- "Je n'en fais plus partie, mais je me suis chargée et je pense que c'est une histoire de karma"...

Quelque soit l'égrégore, si celui-ci met en jeu des croyances profondes, le fait de s'en débarrasser ne se fait pas sans heurts et cela créera parfois des cicatrices psychiques.

Curieusement un autre Habitué du Bistrot s'exprimait séparément ainsi sur le message d'hier:

- "C'est exactement ce que je ressens avec les "sombres"... Ils te promettent que tu es digne d'intérêt et t'emmènent dans leur ronde hypnotique pour que ce soit toi qui nourrisse leur égo... avec bien sûr l'idée de soulager ton karma généré par ton idée stupide de culpabilité... Pourtant il n'y a aucune raison de se créer un ulcère..."

Un ulcère! C'est naturellement très rigolo d'imaginer qu'il serait un exemple de manifestation physique d'une cicatrice psychique...

Il serait certainement intéressant d'évoquer la manière dont le rosicrucianisme s'est élevé au cours des âges au dessus des égrégores, tandis qu'une forme légèrement dégradée de rosicrucianisme s'est elle-même opposée à ces égrégores.

Mais nous nous contenterons ici d'apprécier cet échange amusant, improvisé hier dans la mouvance du Bistrot, et qui pourrait être un petit "catéchisme de l'initiable aux degrés du Graal" en suggérant qu'il ne faut pas être un chevalier blanc s'assombrissant en combattant les forces sombres, mais qu'au contraire il convient toujours de s'élever au dessus du combat...

Question:

- "Faut-il de la bravitude pour combattre la sombritude"?

Réponse:

- "L'idéal est la Maattitude"...

Il est sans doute utile de glisser ici quelques mots sur ce "karma" dont les profanes, soumis à différents conditionnements, parlent comme s'il avait une existence réelle.

Mais, en fait ce n'est pas le cas: le karma est juste une histoire pour enfants!

L'encrassement psychique de nos culpabilités est la cause des "compensations" que nous nous imposons.

En s'affranchissant de ses culpabilité, le chercheur de Lumière n'entend plus parler de karma...

Son objectif est simplement d'établir sainement une paix avec sa conscience pour ne pas susciter de karma.

C'est en effet primitif de se comporter d'une manière malsaine en se chargeant le psychisme au point de s'empoisonner la vie avec des épreuves susceptibles d'amener à tout moment et en force des prises de conscience...

D'ailleurs, peut-on sérieusement imaginer que le véritable Rosicrucianisme commence avant ce stade?

Cela nous conduit à décrire enfin le fameux processus de guérison que "l'Envoyé" va susciter pour libérer "l'Initiable" de certains liens coupables avec divers égrégores.

En fait la simple présence de "l'Envoyé" et sa connexion avec la Conscience Cosmique lui permet de monter le taux vibratoire de "l'Initiable".

La conséquence de cette élévation est de rendre "l'Initiable" particulièrement réceptif.

Tout en conservant sa lucidité intellectuelle et ses facultés objectives, "l'Initiable" va accéder à une lucidité psychique inattendue.

Il va devenir médium au point de voir certaines charges qui le plombent et qu'auparavant il identifiait avec lui-même...

Il va voir aussi les liens sombres qui le relient parfois à diverses choses.

Une fois ces charges et ces liens clairement identifiés et lorsque "l'Initiable" éprouve enfin le clair et légitime besoin, respectivement de les larguer ou de les couper, c'est alors que l'Envoyé lui met pour un instant ce pouvoir entre les mains.

Comme les Habitués s'en doutent à présent, la Force Vitale n'apprécie pas vraiment d'être détournée pour vitaliser durablement un égrégore, et une transmission du "Graal" sans ce travail préliminaire ne transmettrait évidemment à "l'Initié" qu'un infime pourcentage de sa capacité à canaliser à son tour la Force Vitale.

 

(à suivre...)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier