13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 08:34
Le Râ d'Amenhotep

Dans la prière de la "Pristine Chuch" de Lewis, différentes approches de la Conscience Cosmique étaient proposées et le Bistrot avait adapté rapidement, le "Râ d'Amenhotep" par "l'Aton d'Amenhotep" car chacun sait que Amenhotep a fait la promotion du culte d'Aton, le disque...

Mais naturellement Lewis était au courant, mais cela ne l'a pas empêché d'utiliser la formulation le "Râ d'Amenhotep", ce que le Bistrot a rectifié depuis.

Naturellement notre esprit normatif pense tout de suite que Spencer Lewis s'adressant au monde profane ne cherchait pas à compliquer les choses et, vu que ses auditeurs connaissaient Râ, le dieu soleil des égyptiens et pas Aton, il a utilisé simplement Râ au lieu d'Aton...

Ce serait un peu comme son fils Ralph qui ne cherchait surtout pas à distinguer du Rosicrucianisme les entités indépendantes crées par son père, et qui préférait étouffer discrètement la "Pristine Church" en se contentant de récupérer discrètement cette activité extérieure indépendante en affirmant: "l'AMORC parlait sur les ondes".

Mais quelque chose cloche car  un véritable initié, même en s'adressant à des profanes ne dissimule jamais la vérité et trouve, au contraire, toujours un moyen simple, prestigieux et discret de l'exprimer, même si c'est peine perdue...

Alors revenons à ce "Râ d'Amenhotep"...
Les rosicruciens avancés font naturellement la différence entre le Culte d'Aton, la religion fondée par Akhenaton (Amenhotep) et l'enseignement ésotérique auquel seul un petit nombre peut accéder contrairement à ce que prétendent naturellement les tenants d'un ésotérisme de drugstore.

Nous avons deviné récemment (voir le message "Comment aimez vous Maat?") cette tendance à détourner la vérité au sein du Culte d'Amon et qui avait poussé Amenhotep IV à réagir en s'efforçant de promouvoir une saine et populaire religion universelle.

Cela n'empêchait évidemment pas Akhenaton en digne héritier de Thoutmes de poursuivre secrètement l'œuvre ésotérique d'Heliopolis...

Il s'agit donc pour nous de retrouver derrière la formulation "le Râ d'Amenhotep" non pas l'approche profane, mais le sens subtil...

Deux pistes se présentent...

Soit Râ est considéré d'une manière héliopolitaine comme Atoum après la glissade dans le monde et l'ancêtre de l'Ennéade: le père des divinités Shou et Tefnout, le grand père de Geb et Nout et l'arrière grand père d'Isis, Osiris, Seth, Nephtys, et Horus l'ancien.

Mais cela semble une fausse piste car pour exprimer strictement la Conscience Cosmique, Akhenaton aurait plutôt parlé de Nout (le ciel, le cosmique) que de Râ...

Il reste l'autre piste: la Lumière...

En effet pour exprimer simplement la Lumière, les égyptiens disaient Râ...

Le "Râ d'Akhenaton", pour revenir au texte de la "prière", est donc simplement "la Lumière d'Akhenaton", celle qui est cachée derrière Aton, le disque!

(à suivre...)

 

Forum actif du Bistrot:
http://bistrot-rose-croix.forumactif.org/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier