15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 12:12

liber-chronicarum-1493.jpg 

La formule est de Spencer Lewis: "un Rosicrucien doit être un vivant point d'interrogation".

 

Naturellement il y a un sous entendu qui échappe aux profanes c'est que le vivant point d'interrogation est un chercheur de Lumière.

 

A chacun naturellement d'axer sa recherche en fonction de son ressenti de la Lumière.

 

Socrate, par exemple, recherchait au travers des 3 passoires ce qui est bien, vrai et utile...

 

Cette vieille gravure issue du "Liber Chronicarum", un ouvrage dont on trouve déjà des traces en 1493, nous montre un chercheur à l'œuvre qui ne se satisfait pas du voile des apparences et cherche à percer la voûte étoilée, le grand tamis des égyptiens, pour découvrir les mécanismes de l'univers.

 

L'image est assez parlante, mais c'est naturellement en lui que le chercheur devrait finir par trouver...

Partager cet article
Repost0

commentaires

fm 15/12/2012 19:37


Merci Frater,


Et oui, nos croyances, nos idées arrêtées contituent le petit confort d'une prison aurique et ce dessin exprime justement l'idée d'en sortir... aller voir "ailleurs"!


Bien fraternellement

CF 15/12/2012 17:59


Merci fm pour cet article qui interpelle beaucoup le chercheur de lumière. L'expérience et la connaissance que les maîtres ont la gentillesse de partager, devrait aider le chercheur sincère à
définir son chemin, sur le sentier d'un objectif de réalisation. Avoir des croyances pourrait être un choix pour beaucoup, mais il serait important d'y introduire une alchimie qui illustre
parfaitement ce point d'interrogation, car il ya celui qui vient à la lumière pour se faire voir et celui qui y vient pour voir ( pour comprendre cette phrase, il faudrait s'éléver et dépasserles
limites du monde profane ). Qui suis-je? dixit Socrate, pour aller dans le sens de ce précepte qui énonce: connais toi toi-même.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier