28 avril 2021 3 28 /04 /avril /2021 09:29
Comment être utile aux Maîtres de la Rose+Croix ?

Beaucoup d'étudiants du rosicrucianisme, sont désireux de faire encore et davantage œuvre utile dans leur incarnation.

 

Cela pose la question de la mission actuelle du rosicrucianisme français qui s'appuie déjà sur une longue tradition de Maîtres ayant cherché au cours des âges à œuvrer à l'éveil des initiables.

 

La situation n'est pas la même dans les pays qui n'ont encore jamais réellement inscrit la Rose+Croix dans leur tradition et qui attendent toujours, sans connaître le processus, qu'un chercheur sincère, issu de leur culture, aille trouver la Rose+Croix authentique à l'étranger et la ramène enfin dans son pays en conformité avec le fameux Edit d'AMRA.

 

En France un rosicrucianisme culturel existait déjà pour les Chercheurs de Lumière, livrés à eux-mêmes depuis la guerre 39-45, et qui accueillirent avec bienveillance et espoir les monographies et la formation du cercle extérieur de la Rose+Croix américaine de Harvey Spencer Lewis.

 

Naturellement, quelques dizaines d'années plus tard, le terreau rosicrucien des initiables, imprégné de new-âge, de franc-maçonnerie, de martinisme, de néotemplarisme, voire de retour aux religions ou aux superstitions du passé et à leurs traditions inféodées, soumettait parfois les chercheurs aux sectes et aux pseudos gourous et ne dégageait plus l'esprit enthousiaste de la recherche et de l'implication si caractéristique du rosicrucianisme traditionnel.

 

Pour certains, c'était désespérant...
 

C'est alors qu'un cadeau survint, en toute discrétion, sous la forme d'une grande lumière envoyée avec une rare bienveillance par des Maîtres de la Rose+Croix japonaise.

 

Leur objectif était simplement de transmettre aux initiables ce qu'il n'était pas possible de transmettre autrement: l'outil initiatique de purification qui s'inscrivait dans les cases vides de la formation rosicrucienne européenne et qui leur permettrait enfin de se détacher de certaines charges psychiques ou de certains égrégores.

 

Les futurs initiés attendaient cet outil sans trop savoir comment leur Être profond le demandait, ni comment il surviendrait, afin de les rendre plus efficaces dans le monde troublé que nous connaissons.

 

Naturellement tous les principes ésotériques du rosicrucianisme se trouvaient discrètement mis en application avec un cercle extérieur apparent, le plus souvent ignorant et profane, assurant toutefois une perpétuation limitée de l'œuvre, même si le sens profond de leur fonction échappait généralement.

 

Ils incarnaient globalement le gardien sethien, apparaissant le plus souvent incompréhensible et borné, mais ouvrant silencieusement le seuil d'une grande lumière à ceux qui en sont dignes et réceptifs.

 

Il reste à ceux dont la maîtrise embryonnaire leur a appris qu'il convenait de repérer certaines épreuves typiques, placées à dessein sur leur route, de les surmonter!

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
bonjour pélican. Sur la question de la nature et le mal, il faut remonter à Sade (excellente référence!!!). Extrait de Robert-Dany Dufour. Dufour place Sade au sommet de cette lignée des pervers puritains. C’est que Sade prêche aussi une religion : celle de la nature, dont il étudie scientifiquement les lois pour mieux y obéir. La nature n’est pas la bonne mère smithienne, Sade la défait de ses tartufferies pour la montrer telle qu’elle est : une mère primitive et phallique, généreuse, jouisseuse, mais exigeante, insensible, destructrice. Sa loi suprême est l’égoïsme.
Sade est l’analyste implacable qui pousse la logique de l’amour propre à sa limite, et dévoile sa part d’ombre. Dany-Robert Dufour résume ainsi sa leçon : « Laisser faire, laisser exulter l’amour-propre, laisser se réaliser le plan secret de la divine Nature, c’est laisser se construire une entreprise démoniaque, intégralement pornographique : bander tyranniquement pour satisfaire son amour propre ».
Répondre
P
Certes ...

Mais je pense que l'on est totalement hors sujet par rapport au poste : Comment être utile aux Maîtres de la Rose+Croix ?

Tout à l'heure si j'ai répondu, c'est sur les diverses influences prolifiques (et surtout "actuelles") et leur effets négatifs, cela peut teinter certaines traditions comme la Rose+Croix, si les initiables les infusent.

Pour le coup je suis d'accord que cela est préjudiciable pour les traditions.
M
Corrigé: j'ai lu hier, un article qui m'a vraiment posé problème. Une franche des gnostiques tendance écologiste serait pour la théorie du genre et le transhumanisme. L'être humain serait fondamentalement mauvais et doit s'extraire de la matière. Ce qui est en contradiction avec l'Arbre séphirotique qui explique au contraire qu'il faut redescendre pour remonter. C'est le point de vue manichéen, essénien et Cathare (en poussant un peu, le mal vient de la nature, sous-entendu, la femme et la surtout la mère). Tiens voilà que ma chatte serait mauvaise parce qu'elle m'apporte des oiseaux encore vivants. Non bien sûr.... Quand l'enfant vient au monde, il n'est ni bon, ni mauvais. Il est tout instinct, il survit. Qui penserait à juger un animal?? Un cochon est bien passé en justice. Mais l'être humains est parfois aussi un peu stupide. L'enfant ne sort de son animalité instinctive (qu'il ne faut pas nier puisqu'elle est venue dans notre bagage) qu'au moment où il vit sa séparation d'avec la mère. Mélanie Klein parle de phase dépressive. Phase que sautent généralement les pervers-narcissiques qui sont dans la toute-puissance. Alors que faire, à mon point de vue: remettre de limites, du père. Revenir sur certaines loi sociétales. Et se séparer de cette branche de la Gnose qui me semble pour employer un terme à la mode, dans le consentement....Par ailleurs. Jung parle d'intégrer "psychiquement" son animus ou anima. Il n'a jamais parlé de passer sur la table du chirurgien.
Répondre
P
Au bistrotier, avec humour.

Merci de me sauver, je ne savais plus comment me dépatouiller.

Il faudrait consacrer un poste avec le cas Mélusine, l'art de dire, de rien dire, de dire ce qu'il faut.

Je me suis fait piéger de mon côté.
L
Tu m'as évoqué le souk d'Alexandrie, son marché aux poissons, ses cuisiniers en plein air... Une joie de vivre.
P
Beaucoup de gens se "réclament" comme disait le Bistrotier, rosicruciens, gnostiques, thélémites ou wiccan, etc.

Étrange, comment peut-on être gnostique manichéen, et être pour, le transhumanisme et la théorie du genre.

A noter qu'il y avait par exemple chez les cathares un dualisme mitigé et un dualisme absolu (qui lui est largement plus extrême).

Vous aviez les gnostiques d'Alexandrie, les Bogomiles ...etc, etc.

Et puis qu'est ce qu'on appelle être gnostiques ?

Tout se mélange et il faut remettre de l'ordre. Il est vrai que les influences diverses ont beaucoup mis le souk.

Peut-être que le tenancier pourra nous éclairer.

Cordialement,

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Michael sur Ces Croyances qui emprisonnent Merci infiniment pour cette mise en Lumière :-)

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Peut-on rester connecté pendant une action purement cognitive?

inipo sur Mes Chers Frères et Sœurs, Salut! Frères et sœurs ou Fratres et Sorores?

inipo sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Spencer Lewis aurait fait la démonstration d'une transmutation alchimique...

Triple Karmeliet sur Comment s'extraire de son Monde figé ? On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter

Anonyme sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Me viso videare tibi

Ewigerstudiosus sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Celui qui est enfermé dans ses pensées peut-il en sortir tout seul sans l'aide désintéressée d'un intervenant incarné ou invisible?

Mélusine sur La Pestilencia de los Illuminados. La ROSE DE PICARDIE...

Jean Pierre sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil L'eau de la rivière... Que représente elle?

Dulcia sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil Persuasion ou Influence?

Guy sur Les Enseignements du Cénacle de la Rose+Croix Ce site est, pour moi, une heureuse trouvaille.

Pacophis sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix une clé qui se donne par héritage?

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment peut-on plus ou moins jauger soi-même, son degré?

Mélusine sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix La rose de Mythe Errant était-elle dans le bo"u"squet ou sur la Roche de Solutré?

SoHam sur Le Message d'Osiris au Bistrot Les méandres de la suggestion

inipo sur Le Principe d'une Loge Rosicrucienne cette unique clarté, émanant de ces luminaires pourtant différents...

inipo sur Amatu, le Maître Voilé  Pourquoi Amatu dérange t-il ?

inipo sur The dark Monograph... y a t'il une dark page au bistrot?

Dulcia sur Livre d'Or Quel cadeau que d’avoir pu intégrer le Bistrot

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier