8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 17:58

manuscript des citations
 

La résurgence de la Rose+Croix suscitée par Harvey Spencer Lewis avec la création de l'AMORC en 1915 a connu depuis sa mort en 1939 un certain nombre de dissidences, en particulier celle du Séti en 1990, devenu le Cénacle de La Rose+Croix en 1997 qui met en circulation gratuitement certains éléments des enseignements autrefois réservés au secret des temples. Le "Manuscrit des Citations" est de ceux-là. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Geb 16/07/2011 22:31



@ Salamandre, je crois si j’ai bien compris Blasphémateur, qu’il essais tout simplement de nous dire que tu n’as pas besoin de croire ou
d’avoir la foi, la curiosité t’a amené à la Rose-Croix, et le fait d’essayer et de réussir tes expériences, enlève le besoin de croire étant donné que là tu sais, tes expériences font maintenant
parti de ta connaissance, puis tu passe à une autre étape. Tu n’as pas besoin de croire ou avoir la foi aux possibilités puisque tu as eu ta réponse, et tu sais maintenant, cela devient une parti
de ta connaissance et non une croyance ou de la foi.


Est-ce bien cela Blasphémateur?      



Geb 16/07/2011 22:13



@ Blasphémateur, Je te remercie beaucoup pour ta réponse,


 Il est vrai que la Rose-Croix est un chemin de connaissance  et non une procession de foi ou un chemin de croix, ce que nous avons tendance, ''et la je parle surtout pour moi'', à  oublié étant donné le lavage de
cerveau que la Religion nous à imposé depuis des siècles.


Je me suis tout à coup rappelé le
sens de cette phrase :


 (Guide mes pas hors de la forêt des erreurs ou règnent l’ignorance, la souffrance et la superstition)


Et possiblement souvent dans des élans de passions pour des Zélators,  nous avons tendances à
mélangé les deux. (Très difficile d’éloigner la religion quand enfant tu baignais dedans de façon obligatoire et que pour être sur de ta fidélité à suivre cette connerie  on te
brandissait l'enfer et le mal à tout vent).


Merci tu m’as ouvert les yeux et le cœur. Et merci aussi de m’avouer que tu as, toi aussi tes faiblesses. C’est encourageant pour
moi.



Blasphémateur 16/07/2011 19:42



@Salam.  Non, absolument inutile de croire sauf si l'on a envie de s'aliéner.


Lorsque tu as besoin de confiance, c'est déjà que tu recherches à t'aliéner car autrement tu es incapable d'avancer!  C'est un aveu que le confort doit primer sur les faits.  Je ne dis
pas qu'il ne faille pas s'aliéner de temps à autre mais alors, ce n'est pas une démarche de connaissance. Il faut savoir faire la part des choses: on peut vivre en sachant que l'on est con et
parfaitement l'accepter ou s'imaginer que l'on est une pointure à grands renfort de poudre aux yeux..., c'est un choix !



salamandre 16/07/2011 18:51



@ blasphémateur


N'empêche que pour te lancer dans l'expérimentation d'un domaine, d'un principe tel que la vibroturgie il est quand même trés utile, voire nécessaire de croire que tu aboutiras à quelque chose et
de faire crédit à ce qui t'amène à pratiquer cette expérience ou celui, celle qui te la propose. Ce qui ne veut pas dire croire au contenu du résultat de l'entreprise. Tu peux me parler de
confiance si tu veux mais alors je te répondrais que "confiance" vient de" foi" çà t'arranges?


En ce sens je ne peux pas te croire lorsque tu dis que tu n'as pas besoin de croire à la Rose Croix. Ou tu ny crois plus ou tu tes abstenu d'y être acteur.


Mais là encore je doute!


 



Blasphémateur 16/07/2011 14:18



@Geb, je le ne pense pas !  Pourquoi vouloir croire quand on peut simplement expérimenter et  conclure par nous même jusqu'à ce que un autre résulltat puisse à nouveau invalider ce que
l'on pense savoir?  La croyance est déjà en soi une réponse alors pourquoi des lors essayer d'incliner des résultats pour qu'ils permettent à l'objet de notre croyance de garder une
cohérence? 


N'est on pas plus honnête en avouant notre ignorance et en faisant nos expériences mystiques sans complaisance? Le doute peut-il influer sur le résultat  comme la croyance influe?  Ma
réponse est non, car le doute permet juste d'être prudent et posé. Il y a une certaine violence naturelle dans le doute que tout le monde ressent: Il nous prive d'un confort et c'est un peut
comme si un huissier de la conscience nous prendrait le beau canapé sur lequel avec une télécommande on zappe le fil de notre vie pour observer des fictions plaisantes.  Non, on ne se
contente pas juste de connaitre, on essaye d'inclure cette connaissance à notre vie et à la partager. Partager pour l'éprouver évidemment mais surtout pour pouvoir l'enrichir si elle est viable
par les observations des autres. Si on s'est trompé (on est pas parfaits), c'est bien aussi car on aura encore apprit quelque chose!  Il n'y a que des gagnants dans la quête de la
connaissance car on ne peut pas perdre quand on est sincère mais seulement lorsque l'on triche.  Je ne sais pas pour toi, mais cette idée à les senteurs d'une rose rouge qui soulève et
souligne des passions !!!!


La Rose-Croix, je n'ai pas besoin d'y croire tout comme je n'ai pas besoin de croire en dieu.., ni même en moi.  J'essaye d'entretenir ma curiosité autant que l'amour que je porte à ce qui
m'entoure sans me soucier d'un éventuel bénéfice, ni en spéculant sur une plue value comme on investirait en bourse.  Je refuse également d'entretenir des valeurs que ma conscience trouve
dégueulasses (même si elles sont chères à d'autres et que je peux me mettre tout le monde à dos).  C'est bien plus difficile qu'il n'y parait et j'échoue souvent par faiblesse  et même
parfois carrément par lâcheté !



Geb 16/07/2011 11:57




Et la connaissance Blasphémateur, est que l’on se contente juste de connaître? ou l’on peu croire en la connaissance, (Je parle des enseignements Rosicrucienne) Pas avoir la foi mais juste
croire?



Blasphémateur 16/07/2011 10:24



Même là, je n'ai pas exprimé des pensées de joies ou morbides. Là, c'est franchement une interprétation libre car je n'y mets aucun sentiment. Comme précédemment exprimé, je cherche à retirer ce
paramètre émotionnel de mes constats.., alors, si qq les remet c'est son affaire.


Je ne pense pas qu'il y a une limite à la croyance, si ce n'est sa capacité à la démission intelectuelle puisqu'elle est, en tout état de cause, l'expression la plus flagrante des ténèbres de
l'ignorance. A mes yeux, il n'existe rien de plus noir que la foi.



Geb 16/07/2011 00:20



Et ma remarque était sur sa pensée exprimé et non ses pensées non exprimés ceux là je les sais pas.


 



Geb 15/07/2011 23:57



Si tu lis bien : "Et là comme tu vois, un
Dieu de n’importe quelle religion n’a rien à voir." Est dans ma vision utopique pour un futur


"pas jojo vos pensées" est une expression
ici, une remarque qui veut dire  (tu n’as pas des pensées joyeuses…) ou autre traduction (tu as des pensées morbide.) Mais je n’allais pas jusque
là.


Le sanctum ?


Et bien j’ai eu peur un instant que tu me
parles des périodes que l’amorc amène avec ses pensées de paix universelle, c’est tout. Venant de toi j’aurais été très
surpris….


Communication ? Non, je dirais plus
compréhension.


La croyance ou la foi à des limites quand
même, On a réussi à se débarrasser de la religion Catholique dans nos institutions justement à cause de leur domination, il y a assez des Américains qui mêlent Dieu à toutes les sauces… (Good
bless you) il l’utilise  partout. Et pourtant comme peuple sois disant pacifique je les trouve légèrement guerrier…  opinion personnelle.



Blasphémateur 15/07/2011 23:36



J'ai parlé de dieu à cause de cette phrase que tu as lâché: "Et là comme tu vois, un Dieu de n’importe quelle religion n’a rien à
voir."


Quant à la lecture des pensées, c'est ton "pas jojo vos pensées" qui me l'a inspiré.


Il faut rester concentré,  ou ai-je parlé de périodes de sanctum ???? 


On a véritablement un problème de communication !!!!



Geb 15/07/2011 22:38



Premièrement Je n’ai jamais dit que je pouvais lire dans votre pensée prétention que je n'ai pas du tout puisque c’était une question,


 Deuxièmement, Dans mon utopie je ne vois pas ou tu vois un Dieu,


Et oui les doctrines religieuses sont responsables de plusieurs guerres et fait du passé car tout les gens ne vivaient que dans la crainte, et
ces ceux qui dirigeaient cette crainte qui avaient le pouvoir,  mais aujourd’hui cette tendance semble assez révolue, sauf à quelques endroits sur cette fichu planète, donc je crois que le
passé ne se change pas mais que  l’avenir est entre nos mains.


Et comme je ne lis pas dans vos pensées je ne comprends pas ce que vous pouvez bien faires.


Et comme tu es le premier à toujours vouloir des preuves scientifiques ne me parle pas de périodes de Sanctum, cela ne se prouve pas.



Blasphémateur 15/07/2011 22:16



Qui te dit que l'on ne fait rien ?  Ah bon Geb, tu as la prétention de connaître également nos pensées ?Il n'y a pas une vision horrible, mais une vision toute simple car il y eut des
périodes de l'histoire encore moins joyeuses !


Je partage ton rêve, cette utopie humaniste mais contrairement à toi, je pense que les dieux de toutes les religions sont responsables. Il suffit de lire ces merdes (appréciation 
personnelle) d'écrits saints pour s'en assurer. Comme traité d'esclavage, et pollution mentale on n'a pas encore fait mieux



Geb 15/07/2011 21:14



Bien d’accord pour sort de l’humanité puisque j’ai dit (en souriant, donc un clin d’œil, pour le karma) c’était juste le petit côté religieux
à la blague que j’ajoutais pour dérider notre ami  Blasphémateur…


Mais cou donc, si vous avez tous cette vision horrible de l’humanité pourquoi vous
ne faites rien????  


Pas jojo vos pensées!



Geb 15/07/2011 21:09



@ SalamandreBien d’accord pour sort de l’humanité puisque j’ai dit (en souriant pour le karma) c’était juste le petit côté religieux à la
blague que j’ajoutais pour Blasphémateur…


Mais cou donc, si vous avez tous cette vision horrible de l’humanité pourquoi vous
ne faites rien????   


Pas jojo vos pensées!



salamandre 15/07/2011 20:55



A ta place Geb je  ne parlerais pas de karma maisplutôt de sort de l'humanité.


Si la majorité se conduit comme des brebis ou des moutons c'est tout simplement parce  qu'on est pris pour du bétail par les puissants de ce monde. Bétail tout juste autorisé à voir ce qui
se passe à l'intérieur de son enclos et à bouffer ce qu'on veut bien lui donner.



Geb 15/07/2011 19:59



Effectivement la Liberté ne sera jamais total car tu as raison, dans une société même mondial il y a des chaines qui nous attaches aux droits
des sociétés créé par l’homme puis aux droits et liberté d’abord collectives,  et qui vient ensuite brimer plus fort la liberté individuelle de chaque
individu.


Mais cela à toujours été, et je ne crois pas non plus que nous puissions y faire grand-chose. 
Mais c’est la que le respect et la solidarité entre individu est important. Et le respect de la nature aussi  car elle est la maison de notre temple,
notre oxygène et notre nourritures.


Dominé par un petit groupe?  Oui, Les dirigeants des entreprises multinationaux comme le pétrole
etc. ont plus de sang sur leurs mains qu’un gouvernement, Car lui son entente est de ramasser taxes et impôts pour être heureux.  Et c’est là, le
combat qu’il ne faut pas lâcher.


J’ai un rêve utopique ou la gestion du monde serait,  juste légèrement plus
humaniste au lieu de capitaliste. Un peu plus respectueux des êtres vivants et des ressources de la terre.   


Mais ce n’est pas pour aujourd’hui.  Et justement, comme tu dis,  si la majorité arrêterait d’agir en brebis et mouton…….


Et là comme tu vois, un Dieu de n’importe quelle religion n’a rien à voir.


En souriant je te dirais que c’est un combat contre le karma de l’humanité. Et ce combat doit commencer chacun dans notre cours, pour se
rejoindre et s’unifier.


Purement une utopie,  


Je cogne mon verre au tient Frater!   



Blasphémateur 15/07/2011 19:24



Bien malin celui qui peut affirmer que nous ne serons pas sur la même fréquence un jour. Il tant de choses qui font que l'on puisse regarder dans la même direction. Aigri? même pas! Plus posé
moins haut perché dans une bulle synthétique...


Anarchiste? Peut-être.., ça dépend de ce que l'on met derrière ce mot.  Je pense que l'on a des chaînes collectives et individuelles qui ne demandent qu'à sauter. La liberté on ne l'a pas et
ce que certain en ferait, il vaut mieux pas y penser. Là encore approfondir les mots ne serait pas un luxe. Il n'y a pas de gestion de la société, il n'y a domination d'une minorité sur une
majorité bêlante depuis que  nos sociétés existes même si certaines belles tentatives voient parfois le jour au fil des siècles!


Ce que tu vois en grisaille dans ma manière de penser, ne sont que les projections de ce qu'est pour toi un monde sans dieu, sans religion, médiocre, immoral etc...  Si de mon coté, j'ai
bien connu ce type d'état d'esprit, je doute quand même que tu aies pu un jour épouser un point de vue similaire au mien. Passons...


C'est avec plaisir que j'entrechoquerai des verres avec toi mais je ne pense plus depuis des années que ce sont les gouvernements qui font la pluie et le beau temps!



Geb 15/07/2011 18:25



Je comprends ton raisonnement mais bon, je ne le partage pas au complet, car si tout le monde pense comme toi, ton principe de
la dilution vous n’en serai que seul responsable. Oui il y a une roue dans l’histoire avec les peuples les langues et les puissances, Mais tu n’es pas obligé de resté assis bien tranquille à
attendre que ça arrive. Ce serait être défaitiste.   


Ton raisonnement je le trouve bien Anarchique et même un peu nombriliste sans vouloir te vexer. Tu me semble bien aigri vis-à-vis la gestion
de la société et l’être humain en général. Faut se faire plus confiance que cela. 


 


Tu as raison quand tu dis que le niveau de moralité n’est pas le même pour tout le monde, c’est comme la Liberté. Il y a la collective et
l’individuelle, mais il faut bien que l’une s’arrête quand l’autre commence.  Il ne faut pas baisser les bras, tu n’es pas obligé de faire une
révolution pour communiquer à ton gouvernement ton désaccord, et  il y a certains combats de société qui on leurs juste valeurs et qu’il faut
travailler sans cesse  pour l’amélioration de la qualité de vie pour tout le monde.


En fait, oublis ça et viens prendre un pot à ma table, de toute façon nous ne serons jamais sur les mêmes fréquences. Et ce
n’est pas une question de pays puisque FM rejoint un peu mon idée. C'est notre idéologie qui est différante. Pas plus grave que cela.


 



Blasphémateur 15/07/2011 17:33



Je ne sais pas si on se comprend, l'idée que j'essaye de mettre en avant, c'est le principe de dilution.., ce n'est qu'une histoire de temps dans la grande soupe culturelle!


Bien sûr que l'on essaye de préserver un patrimoine, mais la culture Alsacienne aura du mal à survivre à une dilution. Le passé celtique de l'alsace, ne se retrouve qu'au hasard d'une rencontre
d'un dolmen et de la découverte d'une histoire locale pour "initié"!


En tant que spectateur d'une absurde représentation, je ne peux en tout état de cause ne pas situer la médiocrité au niveau ou tu la vois. Un probleme de référentiel, nous n'avons pas le même. Et
la morale qui est si chère à certain, je la vomis.


La qualité de la langue, ca me fait marrer, c'est un débat vieux comme hérode et a force d'avoir le niveau qui baisse, on pourrait se visualiserr en spéléologue. Seulement voilà, ces artifices
c'est du pipeau, on est même un peu moins salauds que nos références.


Dès que l'on parle de niveau, de morale, de bien.., cela devient une merde élitiste pour personnages hautins qui regardent avec dégout les petits jeunes qu'ils ont participés à créer le plus
souvent avec la même faiblesse qui permet toute les dictatures.


Ne pas faire de vagues n'est pas de la sagesse mais de l'inconscience qui profite qu'à ceux qui eux n'ont pas peur d'en faire, ainsi qu'à ceux qui surfent dessus!


On fabrique des moutons incapables de toute réactivité et que l'on peut agiter émotionnellement pour renverser des gouvernements en mettant bien pire au pouvoir.Une guerre psychologique  ou
l'on ne peut que perdre.


C'est qu'une question de temps et le quebec se diluera avec tous les constat périphériques comme par exemple l'appauvrissement de la langue et la radicalisation des derniers irreductibles. C'est
un scénario maintes fois vu et revu.


Des villages disparaissent, des nouvelles religions naissent, des langues meurent  et au stade ou vont les choses, l'histoire se répète et on aimerait avoir tort.  La vulgarité, je ne
la vois pas a langue, pas dans les images mais dans la merde que l'on range dans le crane et qui souvent est déguisé en notions humaniste, positivistes etc...


On peut baiser à coté de moi, peter roter en jurant comme un charretier avec un vocabulaire à faire rougir un légionnaire, je trouverais toujours cela moins vulgaire un politicard en train
d'expliquer à des millions de téléspectateurs un possible retour au plein emploi !


Ca me fait penser à cet acteur, dont je ne me souviens plus du nom mais qui expliquait qu'il ne supportait pas que sa femme pête au lit et quand elle est morte, il s'est surprit à trouver que les
pets de sa femme lui manquait!  L'amour peut prendre des dimensions qui englobent ce qui auparavant  nous révulsait.


Idée N°2:  Que l'abbé Pierre est été baptisé avec un balais à chiotte, ne lui enlève pourtant pas de sa superbe!


La différence est dans le regard que l'on porte au choses et je ne peux m'accomoder de ce qui m'apparait bien plus vulgaire que des notions d'esthétismes vouées au changement!


 


 



Geb 15/07/2011 16:05



Et oui Blasphémateur, je crois que nous sommes vraiment hors sujet,


Mais, non le Québec ne ressemble pas tout à fait à la cause de l’Alsace, ici on à le droit de parler Français partout au Québec et on étudie
en Français, c’est la langue officiel.  C’est le reste de l’Amérique qui est Anglophone et à chercher à nous assimilé par le passé. Aujourd’hui nous
savons que ce combat n’est pas été gratuit et que nous devons nous protéger pour la conserver.


Et  n’est-il pas vrai que nous devons chercher toujours à nous améliorer? À nous parfaire?


Remarque que je faisais plus référence au respect à l’intérieur du langage, Mais tant qu’à parler de la langue… 


Améliorer la qualité de la langue que tu parles, peut-importe ton pays et tes origines, en fait parti aussi, que tu parles
Alsacien, Français etc.   Elle devient ton identité, à moins de ne te complaire dans une certaine
médiocrité,  jusqu’à laisser mourir ton langages et te faire assimilé. Ce que j’espère les Alsaciens n’ont pas fait! Et pour le Français, voyons, pas
juste au Québec, tout les pays francophone devraient se battre pour ne pas niveler par le bas la langue, si elle est vivante, la parler bien haut, et avec respect. La faire évoluer, certes, mais
dans le bon sens. Il n’y a pas juste solutionné au lieu de résoudre, la Problématique, enlever le j pour un i dans Fjord, enlever le i dans oignon
etc., on est à une époque de paresse extrême ou tout doit être vite fait, sans réaliser les conséquences qui risque d’être désastreuses dans un futur pas trop loin, voilà ce qu’est niveler par le
bas, et c’est là qu’il faut savoir dire non. Il faut être fier de notre langue et de nos origines.             



fm 15/07/2011 13:29



@ B:.


La démo c'est juste pour éprouver la difficulté à harmoniser les vibrations.


La dynamique est la suivante: on se rend compte qu'on y parvient pas facilement parce qu'on est enfermé dans son monde et qu'on manque de la sensibilité requise. On devient donc imperceptiblement
moins égotique, plus correct et plus harmonieux avec les autres. C'est basique!


Mais en clair: tant que tu pisses dans ta rivière, ça ne gène personne. Le problème c'est que ta communication ne passe plus si d'aventure tu cherchais à transmettre à certains des messages
importants et qu'ils se sont organisés pour ne plus t'écouter!


Mais ceci ne me concerne pas... Si j'ose dire: Denne von Lyon eschs égal wenn dMilüsier in de Rhin brùnze...


Bien fraternellement 



Blasphémateur 15/07/2011 13:03



suite....


J'ai connu un vieil arabe qui parle mieux l'alsacien que moi. Le probleme de l'excellence est lié justement  à la rareté et devient identitaire. L'Alsace a pendant très longtemps eu les
meilleurs résultats au bac.., il y a une relation de cause à effet:  de crainte.d'être des français de seconde zone, il fallait exceller!


Je pense, que l'alsacien à des points en commun avec francophones du nouveau-monde.


A votre avis les quebecquois


 


 



Blasphémateur 15/07/2011 12:45



Non, à la base on ne parle pas tous la même langue. Quand j'étais gosse aucun enfant dans mon école maternelle s'exprimait en français et on parlait tous l'alsacien. Arrivé en primaire, on avait
plus le droit de parler en alsacien.., même pas dans la cour et on ignorait tout du Français!


Alors le problème du Québec est le même que le mien avec la pollution Française, l'alsacien à dégénéré et s'est appauvrit. Un peu de la même manière que l'on dilue un sirop avec de l'eau.
Maintenant, même si je continue à parler couramment l'alsacien, il s'est considérablement appauvrit et la langue se meurt.


On peut être nostalgique et essayer de trouver le moyen de préserver une culture qui noyé dans un bouillon culturel plus vaste peine à s'affirmer ou constater que la "pauvreté " annoncée d'un
nouveau jargon s'inscrit dans des cycles normaux. Une culture part ou s'enrichit mais cela ne laisse pas les gens plus cons ou moins cons, plus vulgaires ou moins vulgaire car les standards
d'aujourd'hui avaient également été critiqués hier!


Non?


@FM, Plus concrètement, ta démo est censée défendre qu'elle idée? Ca marche aussi avec les les femmes?


Kritza milliarda kritzakopverdammi noch e moll !


 



Perceval 15/07/2011 10:19



Au sujet du langage...


On ne peut pas comparer la situation du français au Québec à
celle de nos langues régionales. Tout simplement parce que dans nos régions nous parlons tous, à la base, la même langue: le français. Au Québec, il s'agit d'une communauté francophone de 7
millions d'individus entourés de 300 millions d'anglophones et d'hispanophones! Le français, au Québec est en situation de "résistance" pour continuer à vivre et pour que les québécois puissent
s'exprimer dans leur langue maternelle. Ce qui est quand même différent du breton, du corse ou de l'occitan! la culture et la création francophone sont une nécessité vitale au québec. Savez
vous qu'au sein de la francophonie les petits québécois sont meilleurs en français que les petits français?


Quant à l'évolution de la langue, on ne peut que la constater. Le
français étant une langue vivante, elle est condamnée à évoluer...


Je me rappelle il y a quelques années est apparu le verbe
"solutionner". Les journaleux l'ont abondamment utilisé: on "solutionnait" à tour de bras. Et moi dans mon coin j'enrageais. Pourquoi m'avait-on appris à l'école à conjuguer le verbe résoudre à
l'imparfait du subjonctif?


C'est peut être la cause de la chienlit actuelle? Il
aurait fallu que nos dirigeants résolvent nos problèmes; ils se sont contenté d'essayer de les solutionner... On va toujours au plus facile !



fm 15/07/2011 09:02



@ B:.


as tu déja fait l'exercice consistant à mettre un peu d'eau dans deux verres afin qu'ils produisent la même vibration cristaline lorsque l'on frotte dessus avec un doigt humide?


Bien fraternellement 



Perceval 15/07/2011 08:30



@ blasphémateur


Merci à toi! Un flash s'est produit et je viens de comprendre une chose! Les trous noirs doivent être les "chiottes cosmiques" dont il est question dans ton post!


Bon sang, mais c'est bien sur ! En plus nous faisons avancer l'astrophysique !



Blasphémateur 15/07/2011 07:07



Pureté du langage?  C'est un débat aussi vieux que celui du respect et du niveau qui baisse!


Foutaises à 3 balles !!! Pouet-prout-prout!!!


Comme la culture générale est un des points forts des rosicruciens généralement, je vous fait grâce des citations d'illustres personnage en la matière et ne vais donc pas citer Platon ou un
ancien grand-maître de la G∴L∴F∴ ....


Ce qui s'est passé pour le canadien est exactement ce qui se passe pour les langues régionales, ni plus, ni moins. Ce sont des débats pipés d'avance si l'on y introduit nos visions étriqués et
nos desiderata moraux.


Quant au niveau de conscience, il a toujours été bas, très bas mais l'homme aime à maquiller son manque de conscience avec de la merde idéologique et en cela les religions ne reflètent que les
sombres ténèbres de l'ignorance.., tout comme les sociétés initiatiques!


Elévation morale?  Mais je ne peux en mon âme et conscience trouver tes valeurs élevées. A chaque mot, je me sens aspergé de merde avec tes idées "moyen-nageuses ".


S'il te plaît laisse moi mon vocabulaire de charretier car il reflète ce que je suis sans aucun artifice. Mon respect, je te le donne de cette manière en ne laissant pas des détritus se planquer
derrière de belles phrases d'un esthétisme parfait.


Puisse cette merde idéologique se déverser dans les chiottes "cosmiques" avec tous les dieux,  religions ainsi que cette morale que tout le monde défend sans se soucier de sa pertinence.


Qu'il en soit ainsi!  Cromaat !!!!



salamandre 15/07/2011 01:41



c vré koi fo kan mem pa d koné



fm 14/07/2011 23:25



Oui, je suis assez sensible à cela moi aussi.


J'ai senti il y a 50 ans le moment où quand la langue française s'est fait dépasser par la langue anglaise et j'aurais bien pris les armes, mais j'ai eu la sensation d'être un peu seul.


Je lève peut être une confidence, mais je crois que notre frater Geb avait donné du sien dans une entreprise québecquoise de transport pour éviter justement que les camionneurs ne donnent à
l'entreprise une image décadente et s'était battu avec patience pour que précisément ces camionneurs abandonnent leur traditionnel langage de charretiers!


De la même manière, chaque fois qu'il y a au bistrot des excés verbaux, j'espére de tout cœur que les guides font de leur mieux pour en préserver toute une gamme de personnes qui zapperaient
immédiatement le bistrot et la rose+croix comme on fuit un combat de rue sans chercher à comprendre le raffinement sophistiqué qui peut se cacher parfois derrière la vulgarité...  
  



Geb 14/07/2011 20:17



@ Perceval


Dernière petite remarque.


Ce n’est pas une question de péché véniel ou mortel.


C’est plus une question de principe et de valeur personnelle.


 


Comme tu as vécu au Québec, tu connais, je crois bien, Le dur combat de nos ancêtres pour sauvegarder la langue française, et tu as entendu la
pauvreté aujourd’hui du langage ici.


 


Au cours des dernières décennies le langage s’est beaucoup dégradé, le côté oral s’est énormément appauvrie et a cédé à la grossièreté et à la
vulgarité. Cette dérive affecte aussi le fond et la forme du langage tant parlé qu’écrit. Même en France, j’en suis convaincu.


Et je trouve cela regrettable, car s’est fait au détriment de se qui pourrait être, une belle et bonne communication. Et ne viens surtout pas
me faire croire que se langage d’illettrés est plus honnête.


 


De plus je crois que la qualité du langage dans une société est le reflet du niveau de conscience et de moralité, et cela inclus le savoir
vivre et le respect. Sans oublier cette nouvelle mode irrespectueuse  qui est de parler de soi et s’écouter parler en omettant d’écouter les autres,
plus fréquente chez les jeunes.


 


Donc pour moi, le tutoiement ne me dérange pas, Le côté (Friendly) non plus, mais comme je n’ai pas élevé cochon et vache avec tout le monde
je m’attends à un minimum de respect dans une conversation.


 


Pour moi un langage de vulgarité et de grossièreté est un manque singulier d’élévation morale, culturelle et spirituelle. Et je ne crois pas
être le seul qui pense de cette façon.


  



Perceval 14/07/2011 18:36



Oui! renier son cul pour un pet n'a rien de rosicrucien!



fm 14/07/2011 18:26



@Perceval,


C'est Sacha Guitry qui durant une représentation d'une pièce de théatre a laché un pet juste avant que les lumières ne s'allument. Et quand les lumières se sont allumées il a précisé à sa voisine
gènée: "n'ayez pas peur Madame, je dirais que c'est moi!"


Mais c'est transposable dans une loge... 



Perceval 14/07/2011 18:23



@ geb


Je prends le topic au débotté...


Je veux juste te dire que "se croire investi des Dieux pour faire douter les mautres" est pour moi un péché véniel. En tout cas beaucoup moins grave que d'avoir investi les Dieux pour empêcher
les autres de douter Et même de penser) comme le font toutes les religions sans exception!


Bien fraternellement



Perceval 14/07/2011 18:18



 @ fm


Le pet a toujours eu un effet déconcertant. Dans n'importe quelle assemblée, surtout si le sujet est grave, le pet a un effet "libératreur". Pas seulement pour celui qui l'émet! Il libère des
tensions!


J'ai connu des moments épiques. En particulier à un enterrement. Au milieu de la cérémonie, alors que régnaient silence et recueillement, un pet a fusé: fou rire assuré et mal
maitrisé de l'honorable assistance. Je pourrais citer d'autres exemple de ce type. Le pet des autres, en ces circonstances "détend" l'atmosphère.


Nous retrouvons enfin ici une "vraie" conversation de bistrot. "Craquer une louise" voilà un thème de topic cruci-rosien !



fm 14/07/2011 17:38



@B:.


J'ai connu aussi un Frater qui lisait ses monos aux toilettes. J'étais pas gèné pour lui, mais par l'idée que sa douce et tendre utilisait les mêmes monos et que c'aurait été mieux de lui laisser
avec une douce odeur d'encens.


Péter en loge... Ce serait mieux de le faire avant ou après. Mais l'important est d'être détendu. Evite en tout cas de le faire prés d'une bougie, c'est un dégagement de méthane et ça peut être
l'enfer! 


Autrement, tu es seulement regardé de travers!



Blasphémateur 14/07/2011 17:20



J'ai connu une soror qui étudiait ses monographies au Wc, le seul espace ou elle pouvait être au calme!


@FM. J'aime l'idée que le temple voyage avec soi mais cette notion de sacré véhicule la pensée que rien de ce qui est profane ne peut l'atteindre. Si tu pète en loge, tu vas bruler en enfer ou tu
es seulement regardé de travers?


Personnellement, je me sens bien plus en accord avec ma conscience en offrant sans tricher. L'harmonie ce n'est pas chercher ou non de faire des vagues, c'est de trouver un équilibre autant
intérieur que extérieur. Cet équilibre n'est pas une recherche esthétique, c'est la juste réponse à ce que l'on ne maitrise pas puisque extérieur à nous.


@Geb: Pète un bon coup et revient de toutes façons, il n'y a qu'ici que la bière est bonne puisque bien brassée !


ca ne te manque pas une bonne pression?



fm 14/07/2011 15:34



Pourquoi pas, n'est-ce pas un lieu de purification?



salamandre 14/07/2011 15:30



Des chiottes un lieu con-sacré? J'espère que tu t'accordes un espace de liberté. non?



fm 14/07/2011 14:47



@ B:. Je pense que la dignité est indépendante de l'endroit où l'on se trouve. C'est quelque chose par rapport à soi même, un état d'être qui veut que si je pénètre dans un bistrot (un vulgaire
bar, non virtuel) ou même dans des chiottes (pour te faire plaisir), j'essaie d'en faire un temple dans la mesure de ma sincérité et de ma capacité psychique. L'idée étant que mon temple voyage
avec moi!


C'est valable à fortiori pour notre bistrot de l'over-blog et c'est un des rare luxe que tout le monde peut s'offrir!


Bien fraternellement



Blasphémateur 14/07/2011 14:35



@Salam:  perso, je doute de tout y compris de la parfaite panoplie de mystique avec la réincarnation  et tutti quanti!


Pourtant, j'aurais plutôt un vécu qui permet d'apporter pas mal de flotte à ce niveau mais je sais à quel point il est tentant de prendre pour acquis ce qui ne l'est absolument pas et de faire
tourner un moulin à eau avec de la flotte stagnante à grands renforts d'huile de coude  !  Ce n'est plus mon truc.


 


@Fm: Pas assez éléguant? Il faut  une cravatte et jouer à l'aristocrate pour consommer dans ce bistrot paumé dans un coin sombre de l'overblog?


C'est la beauté des fesses qui ne passe pas? les "trou du cul " de l'autre précieux pleutre  fuyard est mieux passé?


Pffffffffffffffffff.... quel cinéma!


Fraternellement,


Simplet


 



salamandre 14/07/2011 12:37



(Commentaire # 8)


Il ne s'agit pas de douter de l'âme, de la vie,du karma, de la force vitale et toute la panoplie du parfait petit mystique.


Mais simplement de tout ce que l'on raconte à leur sujet.


Dès que l'on parle de l'abstrait, on le déguise.



fm 14/07/2011 09:49



Faut dire aussi que notre Blasphémateur n'est pas non plus un modèle d'élégance.



salamandre 14/07/2011 09:41



Pas trés élégante cette façon de claquer les portes en se tirant



Blasphémateur 13/07/2011 21:18



@Geb. Je suis athée et donc je ne risque pas de me sentir investit des dieux!


désolé mec,  mais tes salades ne valent que pour toi, je ne partage pas cette aliénation.  Je te rappelle également que l'on est pas dans un temple mais un bistrot et que ce n'est pas
une vitrine de recrutement. Je pense que tu trop l'habitude des sectes pour te rendre compte que je n'ai pas à jouer le et te lecher le cul.


Simple d'esprit, cela me va.., je n'en demande pas plus !


T''inquiète que si quelqu'un a des objections balaises il les soumettra tout seul car le but ce n'est pas tant convaincre que de soumettre sa compréhension sur le terrain de bataille, en première
ligne bien exposé au tirs et verra bien si cela tient!


On a décidément pas la même conception. Tu devrais abandonner le petit lait et te laisser tenter par une boisson d'homme.., ca te ferait du bien


Elles sont belles tes fesses?



fm 13/07/2011 16:29



Allons, Frater! l'important c'est le pinard. S'il est bon (et j'espère qu'il est bon!), tu refranchiras le seuil! Et si Blasphémateur n'était pas là, ne manquerait-il pas?


D'un autre côté, tu as bien sûr raison, Blasphémateur fait peur. Il ne supporte pas les tisanes!


Mais après tout la Rose+Croix n'est pas faite pour les tièdes. Faut avoir la pêche et être Djed!


Bien fraternellement.



Geb 13/07/2011 16:03



@ Blasphémateur, en parlant d’aliénation tu devrais te regarder un peu plus souvent dans le 
miroir, quand on est assez illuminé pour se croire investit des dieux pour faire douter les autres et que tout ce que l’on réussi est de faire chier les autres par un vocabulaire d’insulte et de
grossièreté,  c’est que tu n’es rien d’autre qu’un simple d’esprit. Présentement tout ce que tu réussi c’est d’éloigner les autres membres de
participer à des discussions intéressante.


Au patron, Je vous souhaite bonne continuité et des discussions intéressantes malgré se langage primitif de cette personne qui
détient la vérité absolu, car les autres finalement ne sont que trou du cul.   


Moi je vous fais ma révérence et me retire…. 



Blasphémateur 13/07/2011 08:45



@FM, ta nuit obscure n'est pas la mienne mais je comprends que les aliénations sont plus attirantes comme tout ce qui est " bling-bling"!  Ta verroterie ne m'interesse pas, range moi tout
cà: j'avais les mêmes!


@Geb, je te comprends. Tout aliénation se suffit à elle même et on vit dans une confortable petite bulle. Un cocon que l'on a pas envie de laisser pour arpenter les longs chemins qui comme tout
ce qui nous est pas connu nous inspire la crainte.


Tu peux être catégorique et affirmer qu'il y a une puissance supérieure, c'est très vaniteux car tu es incapable de le démontrer et encore moins de la manifester.  Il n'y a aucune différence
avec ceux qui croient communiquer avec la planète oxo au fin fond de la galaxie ou qui  pensent être la réincarnation d'un grand pharaon, de Gagliostro ou d'un autre illustre personnage.


J'ai du rencontrer dans ma vie une dizaine de réincarnation de St-germain et de Gagliostro, une bonne trentaine d'akhénaton, 2 Napoléons Bonaparte (J'en oublie!) et tous convaincus en pensant
avoir des preuves solides!


Des tonnes de  frappas dingues qui conversent avec Jesus ou Ku hut mi  et jamais d'accord entre eux. Je connais ce barratin sur la foi et la puissance suprême. Je suis comme vous, je
fais des explorations intérieures mais par contre, je sais en mon fort intérieur quand je me ments  et la foi est un mensonge: le pire!


Ce n'est donc pas une histoire de science, je n'ai pas cette prétention là même si ma démarche peut ressembler à celle de scientifiques en apparences, je n'en suis pas un et ne ressens pas le
besoin de le devenir même si j'essaye de me tenir informé pour tenir compte de nouveaux paramètres.


Je pense que ma démarche est bien plus philosophique et je ne m'interdit aucune investigation que ma conscience me laisse entrevoir ou pressentir...


Pour moi, la croyance et la foi représente le mal absolu puisque l'opposé de la connaissance et que ce sont des approches que je connais parfaitement pour les avoir pratiqués avec probablement le
même investissement que vous puisqu'on a un parcours en commun qui nous a invité à explorer cette voie sans préjugées et qu'en définitive quand on arrive dans une secte comme la notre, c'est que
l'on est déjà bien atteint niveau "croyances"  !!!


Jeune rosicrucien, je n'arrivais pas à comprendre qu'il puisse y avoir des athées à l'Amorc et je les critiquais vertement d'autant que je m'investissais à fond autant au niveau des monographies
que dans la vie de la Loge ou j'étais tout le temps fourré!


Ce qui nous rend aveugle, c'est précisément la croyance mais bon, je sais bien qu'aucun argument n'est recevable quand on est pas en mesure d’acquérir une vision sans artifices.


Alors, je veux bien être l'idiot de service qui exhibe ses doutes pour amuser la galerie des grands sages. J'espère que le spectacle est plaisant! 


@Salam: Oui, le doute n'est qu'un instrument indépendant des faiblesses humaines. Avec la foi ou sans la foi, on peut souffrir de même et avoir envie de baisser les bras.  Parmi ceux qui
passent à l'acte extrême on trouve de tout même ceux qui ne veulent pas être une charge pour les autres.  Ce n'est donc pas un critère et je me garderais bien de juger ces gens mais
simplement comme tu l'as fait : juger des circonstances!


Ton exemple me parle beaucoup, il me fait penser à ceux qui on tout perdu au casino et vont se pendre!


Je pense que le discernement est un outil à double tranchant car il permet également de mesurer l'étendu de son malheur.  Je pense que le plus dur à gérer est l’émotionnel car quand on se
laisse aspirer, on est à sa merci et quand on ne l'a pas nous devenons monstrueux. 


Cette gestion est d'une importance capitale sur tout ce que l'on entreprend extérieurement comme intérieurement et est mon plus grand problème!  Un putain d'équilibre à trouver  sur un
centre mouvant: être sensible sans se laisser aller à la sensiblerie!



fm 12/07/2011 23:50



@Salam Je te comprends! Mais je n'ai aucune foi, je n'ai donc rien à perdre! Je comprends très bien
ce mélange dont parle Khalid Gibran, mais cette dualité m'est ténébreuse! Je suggère de vivre un cran au dessus. Mais c'est facile à dire, mais beaucoup plus difficile à partager, d'autant qu'on
est condamné à l'incompréhension. Merci de t'inquiéter pour moi c'est sympa!


Bien fraternellement



Geb 12/07/2011 23:45




@ Blasphémateur, Je suis en parti d’accord avec toi que dans certaine situation ou plutôt dans certain point d’enseignement nous pouvons douter. Mais comme FM exprime si bien, il y a certaine
expérience individuelle que la vie nous amène qui élimine complètement le doute. Le prouver est impossible malheureusement,  Aujourd’hui j’en sais
assez pour ne plus douter sur l’énergie de l’âme et de la vie. Comme FM, moi aussi je ne laisse jamais le doute entrer dans mes pensées. Le doute dans les détails je veux bien, mais dans son
ensemble il ne devrait jamais y avoir un doute aussi infime qu’il soit. Même si la science ne peut le prouver, Il y a une puissance suprême.
Reste à toi d’y croire ou non, tu es libre. C'est à toi de trouver ta voie et tes réponses. Ils ne sont pas toujours du côté de la science. Certaine fois trop de science rends
aveugle devant les faits les plus simples.



 



salamandre 12/07/2011 22:58



@ FM


Encore une fois le doute (en tant qu'outil de connaissance) n'est pas un renoncement  à une idée,une hypothèse . Non seulement il n'est pas ; il ne peut pas , puisqu'il est une marque
d'assurance.


C'est un état d'esprit qui permet de reconnaître ses erreurs comme ses vérités.D'accepter que l'autre peut avoir raison même si ce qu'il dit ou fait dérange nos convictions. De dire avec Khalil
Gibran " En tout homme résident deux êtres : l'un éveillé dans les ténèbres, l'autre assoupi dans la lumière.


Prends garde à la foi, elle est ton pire ennemi, car si un jour tu la perds,  tu risques fort d'avoir envie de prendre un flingue. N'ayant plus rien sur quoi t'accrocher.



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier