18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 22:01

ego.jpg 

"L'une des premières et des plus importantes leçons à apprendre du deuxième degré des Neophytes est l'élimination de l'ego." affirmait Harvey Spencer Lewis.

 

Il est important de signaler que "l'ego" des rosicruciens n'est pas l'ego des psychologues: il n'est pas question pour les rosicruciens de supprimer sa personnalité!

 

Il existe en nous ou à l'extérieur de nous des représentations ou des idées illusoires, qui sont parfois trompeuses et perverses concernant l'individualité.

 

Il nous faut cesser de les alimenter et cesser du même coup d'alimenter les créations erronées qu'elles ont pu produire en nous...

 

Pour cela, un exercice triple est proposé.

 

1/ Supprimer le "je": chaque fois que l'on est tenté d'utiliser le mot "je" il faut s'efforcer de lui subtituer une autre formulation moins personnalisée: au lieu de dire "j'aime ceci ou cela" dire plutôt "ceci ou cela est bien" ou "ceci ou cela est bon".

 

L'intérêt de l'exercice est de recentrer notre personnalité dans un sens plus absolu, pas de substituer artificiellement et autoritairement à l'usage du "je", un usage directif du "tu" par "tu vois que ceci ou cela est bien" ou du "il" par "il faut constater que ceci ou cela est bien"...

 

2/ Prendre conscience de l'illusion de la propriété: éviter de penser que quelque chose nous appartient en propre.

 

Même si nous l'avons "acheté", ou si nous en avons légalement la jouissance, tout dans le monde nous est prêté et personne n'a jamais rien pu acheter au cosmique.

 

Il y a donc un processus de détachement à enclencher ou à développer: nous ne devons pas prétendre définitivement à quoi que ce soit! Il y a une sorte de lien psychique à rompre avec nos "possessions"...

 

3/ Prendre conscience du partage de nos souffrances et nos joies par ceux qui vivent la même chose que nous, même si nous ne les connaissons pas, ils sont en harmonie avec nous.  

 

Nous ne vivons donc pas d'une manière isolée, nous sommes en "résonance" avec eux.

 

De la réussite de cet exercice triple dépend notre entrée dans la "Chambre Mystique de la Communion Cosmique"... 

Partager cet article

Repost0

commentaires

scriberick 19/05/2014 12:14


Joli message Anna, 


il amène un éclairage intéressant dévoilant une autre façon d'appréhender l'article du Bistrot et qui avait échappé à certains. 


c'est agréable à la lecture et augmente le taux vibratoire 


merci à vous 

Anna Foster 19/05/2014 11:41


Bonjour à vous


 


C'est votre message qui m'interpelle le plus, Ma. Là ou vous percevez entrer en guerre contre le "je", je ressens bien plus comme une évaporation. En effet, si notre esprit perçoit sa véritable
nature, le "je" se dissipe telle une brume matinale lorsque le soleil monte de plus en plus sur l'horizon. Point de lutte en cela, mais quelque chose de fort naturel. Il ne s'agit donc pas de se
battre contre soi-même et de nier l'unité de toute chose, mais bien plus de porter un regard nouveau et immensément plus vaste, tant à l'intérieur de soi que vers le monde qui nous entoure.


 


Fraternellement


 


Anna

Ma 29/12/2012 13:30


Gradez vos je, ce n'est que formel, si vous perdez vos "je", vous serez obligés de dire "nous" et les autres vous prendront pour un malade mental ! LOL


Le "Je" n'est pas un problème, le Dieu qui nous a questionnés a questionné nos "je" autant que nos idées, autant que nos forces, autant que nos instances, autant que nos attardements... Les facts
du monde sont oppositionnels à Dieu en général, on s'oppose à Dieu automatiquement sans même cherche pourquoi ni comment on le fait ! Les éléments constitutifs de nos états sont pluriels, le "je"
préconise une unité qui forme un ensemble... Quand on guerroie contre son "je" on guerroie contre son ensemble, mais le voir c'est le vivre et pour le vivre, il faut quereller avec son moi
jusqu'à ce qu'il reconnaisse qu'il n'est qu'une inter-action avec le reste de l'univers !


 

fm 19/12/2012 11:04


J'avais trouvé intéressant de voir comment la même force qui fait parler avec le "je" va nous faire parler avec le "il" ou avec le "tu" ou encore avec le "nous" ou le "vous"...

CF 19/12/2012 10:19


Avec une bonne dose de sincérité, et de sérénité...On y arrive facilement

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier