26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 20:00

D35-gly-bistrot.jpgA diverses reprises, le "bistrot" a exprimé clairement l'idée que les fameuses monographies rosicruciennes sont des écrits (graphos) comportant fondamentalement un (mono) seul thème.

 

Ces monographies possèdent dès leur conception 3 niveaux d'interprétations: un sens direct qui permet à chacun de projeter une émotion, un sens abstrait permettant une approche intellectuelle complémentaire et naturellement le 3e sens plus global destiné aux chercheurs du mysticisme capables d'appréhender le sens ésotérique incommunicable.

 

Et le "bistrot" insiste sur l'idée que les monographies ne sont que l'expression adaptée à notre culture d'une tradition qui s'exprimait auparavant sous forme de hiéroglyphes, lesquels possèdent eux aussi ces trois mêmes niveaux d'interprétations.

 

Nous pouvons nous extasier sur ces hiéroglyphes que les égyptiens nommaient des "neter", c'est à dire des dieux.

 

En effet, cet ensemble de hiéroglyphes se présente dès le départ sous une forme mure et stabilisée depuis plus de 4000 ans et cette création mentale dépasse les capacités intellectuelles d'une personne seule.

 

Une soror pour donner un ordre de grandeur parlait d'un QI de 2000...

 

Cette connaissance est pourtant apparue en Egypte durant une période assez rapide, ce qui ouvre naturellement la porte à diverses hypothèses fantastiques qui stimulent naturellement les esprits, lesquels préfèrent souvent spéculer sur les origines de cette connaissance et se chercher ainsi des prétextes pour retarder le début de leur étude!

 

En effet, le propre de ces hiéroglyphes est précisément leur pouvoir d'enseignement qui fait de l'Egypte la Grande Pourvoyeuse de la Tradition Primordiale...

 

Le hieroglyphe ci-dessus est particulièrement riche et assez incompris. Il est soumis à la réflexion et à la méditation des buveurs et des buveuses du bistrot.

 

En exercice simple consisterait à mettre en marche son sanctum, à se détendre et à faire le vide mental puis se concentrer sur le symbole jusqu'à être capable de le dessiner et puis faire à nouveau le vide durant quelques minutes, puis noter ou partager ses impressions... 

 

Mais il existe autant de techniques que de rosicruciens!

 

Naturellement de prochains articles complèteront ce travail de méditation en donnant l'occasion de l'apprécier davantage... 

D35-photo.jpg 

(à suivre...)  

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier