20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 12:00

horus-djed.jpg

 

Parmi les inscriptions figurant dans le "tombeau de Rosenkreutz" figure celle-ci: "libertas evangeli".

  

Naturellement, une approche superficielle met en avant la liberté de prêcher l'évangile, ce qui au 17ème siècle n'était pas accordé à tout le monde mais seulement aux prêtres catholiques.

 

Mais cette explication jette un regard bien étroit sur l'élan rosicrucien en limitant son impact à la société profane du 17ème siécle...

 

Si le raisonnement se poursuit, le rosicrucianisme apparait alors inféodé au christianisme et plus particulièrement au piétisme, un mouvement religieux protestant. 

 

Et c'est finalement une croyance répandue et assez curieuse de vouloir à tout prix inféoder les rosicruciens à l'évangile chrétien!

 

Il convient peut-être de comprendre l'idée véhiculée au départ par le mot "évangile".

 

Le terme est généralement traduit par "bonne nouvelle" et effectivement en grec moderne, "nouvelle bonne" se traduit par "νέα καλή" (néa kalé) et on reconnait la sonorité du mot "angeli" qui a donné "ange" et "évangile".

 

Il s'agit donc fondamentalement d'une information subjective apportée par un être céleste... 

 

Et quelle est la seule vraie "bonne nouvelle" que peut annoncer un être véritablement celeste?

 

L'existence d'une force vitale, bénéfique voire divine, à la fois universelle et indépendante, régénératrice, rédemptrice, illuminante, déjà présente en chacun de nous, mais totalement ignorée, voire méprisée par l'ego, et naturellement par la société matérialiste...

 

Cette force que l'on peut nommer horienne, l'éclosion du Faucon, ou christique, la naissance de Jésus, est naturellement disponible et attend sagement son heure pour intervenir. 

 

Et l'heure vient naturellement lorsque l'être extérieur aura réalisé les petits réglages qui le rendront prêt à ce que la force puisse naître et grandir à la fois progressivement et par paliers.

 

Comme l'exprime discrètement cet "Horus Djed", Horus dressé, Horus serpent ou Horus élevé, ou encore Horus sur la colonne, qui a 5000 ans, et que l'on voit au musée du Louvre: que la Force en vous soit avec vous! 

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 21/12/2011 11:55


Bonjour Tmor,


Merci du partage! C'est vrai qu'en matière de découpage au sabre tu en connais déjà un rayon!


Bien cordialement et @ bientôt, j'espère!

Tmor 21/12/2011 10:29


Bonjour,


Bon eh bien j'ai plus qu'à me mettre au sabre de Lozère...


Blague à part, l'article est très intéressant.


Comme quoi que la force est une chose universelle.


@ bientôt.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier