20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 06:33

linos-et-mosaios.jpg 

Rarement un sujet comme celui de Maneros (lien cliquable) pose autant de questions...
 

Il y a tout d'abord 3 niveaux d'interprétations selon que le chercheur

 

- tente de comprendre le processus déclanché par la divinité Isis,

 

- s'identifie à Maneros, témoin de la scène dans laquelle Isis ouvre le sarcophage d'Osiris,

 

- ou enfin, si le chercheur est un simple profane qui découvre le mystérieux sujet du sacrophage vide à l'occasion d'un chant, en buvant ou en mangeant.

 

Le questionnement est-il le même pour un grec que pour un égyptien?

 

Comment les grecs se représentent-ils Maneros?

 

Quelle relation entre Maneros et Linos (image ci-dessus avec son élève Mosaïos) ou Linus (fils de la muse Calliope, tué par Herakles qui ne parvenait pas à égaler son art musical) ou encore Bormus, voire Hylas dans la mythologie grecque?

 

Quelle est la place de Maneros dans les Mystères grecs?

 

Que signifie Maneros en égyptien et comment s'écrirait-il en hiéroglyphes?

 

Est-ce Maneros qui nous a donné le mot "manière"?

 

Quel est le rôle de la ville égyptienne de Pelusa, sur le bras nord-est du Nil qui donne parfois son nom à Maneros, lequel devient alors "Pelusius"?

 

Comment le profane se trouve t-il interrogé par le sarcophage ou par le squelette qui lui est présenté?

 

La suite de la recherche sur Maneros est-elle le déclancheur du fameux voyage en Egypte des éveillés grecs en quête d'un accés à une plus grande connaissance et à certaines initiations?

 

Que signifient certaines formes de la légende qui précisent qu'après avoir croisé le regard d'Isis, Maneros ne put résiter à la frayeur et mourut, d'autres affirment qu'il tomba dans la mer? Est-ce la diffusion de la légende dans le bassin méditerranéen?

 

D'autres précisent que Maneros porte le nom de Palestinus dans lequel nous retrouvons évidemment "Palestine". Que signifie cela? 

 

Enfin, un rôle très important, voire fondamental, dans le domaine musical est attribué à Maneros qui, de nos jours, semble assez curieusement, oublié des égyptologues.

 

Mais, à la fin du 19e siècle l'égyptologue Victor Loret (1859-1946) directeur des Antiquités Egyptiennes au Caire et qui enseigna à Lyon, citait la phrase suivante:  

 

C'est un mot usité quand on boit qu'on se trouve dans un festin pour dire: "Que tout ici nous soit propice!".

 

Tel est, assure t-on, le sens du mot Maneros que les Egyptiens ont à chaque instant à la bouche.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 20/07/2014 12:33


Evidemment nous ne pouvons pas ignorer que l'image évoque la suspicieuse pédérastie grecque, mais nous pouvons comprendre que la nudité du jeune éphèbe exprime la pureté d'intention et la
sincérité du candidat indispensable pour accéder à la Connaissance et à la réussite des Initiations.


Les égyptiens auraient présenté la chose par une figuration de Maat...

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier