19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 23:00

Pour un jeune chercheur, tel un simple buveur ou une simple buveuse du Bistrot le processus qui est décrit aujourd'hui pourrait être très rapide et se déclancher très vite sans être passé par des dizaines et des dizaines d'années d'errances.

 

Ce processus encourerait pourtant le risque de n'être qu'un engagement superficiel...  

 

Pour un chercheur plus âgé qui aurait passé parfois de longues années dans des organisations plus ou moins rosicruciennes et qui s'y serait parfois attaché au point de perdre de vue son idéal du départ, l'épreuve est différente car il est difficile d'entendre le message que tout ce qui a été vécu auparavant n'était finalement qu'une préparation à intégrer à son tour la mystérieuse Fraternité Invisible dont personne ne lui imposera des régles extérieures puisqu'au fil de ses études elles se sont déjà révélées en son cœur.

 

Toujours est-il que le moment privilégié vient un jour d'adhérer à certains engagements que chacun prend en toute discrétion à ce sujet.

 

Naturellement, selon chacun, le processus d'adhésion se manifeste d'une manière qui lui sera propre: telle personne gardera le souvenir d'un rêve symbolique, telle autre rédigera un engagement par écrit et le brûlera..., pour une autre enfin, l'engagement sera uniquement une intime et irrévocable décision psychique... 

 

Une erreur consisterait à décrire ce processus d'une manière exclusivement mentale...

 

En accord avec les symboles égyptiens ou les monographies rosicruciennes, le processus qui est exprimé aujourd'hui est triple et se compose d'un ressenti émotif, d'une approche intellectuelle et d'un fonctionnement ésotérique.

 

Ce processus traditionnel est visible en filigrane du Voyage vers l'Est de Spencer Lewis et nous le retrouvons aujourd'hui dans le "voyage de la lointaine" de la tradition héliopolitaine et dans une interprétation issue de la "Themis Aurea" (la Thémis d'Or) de Michael Maier.

 

Le "Voyage de la Lointaine" est repris textuellement du "message sur les Secrets de l'Oudjat" et le périple de la vache et ses métamorphoses expriment le fonctionnement des divinités en nous...

 

L'inspiration de Michael Maier évoque "Themis" (ou "Thetis") fille de Gaïa la terre et de Ouranos le ciel. Elle était la benjamine des milliers de Titanides.

 

Nous pourrions facilement identifier une proximité entre Themis et Tefnout, Geb et Gaïa, Nout et Ouranos, tandis que les Titanides qui peuplent le "monde d'avant" avec les hommes qui sont les "larmes de Ra" avant précisément l'éveil du processus dont nous parlons aujourd'hui...

 

hathor.jpg   la vache Hathor portant le disque solaire de Râ

 

""Grâce à son œil, Ra a conçu l'homme. Son œil a pleuré et les larmes "Remit" sont devenues des hommes "Remti"... Mais les hommes se sont éloignés de lui, ils se sont "asséchés", ils sont devenus des étrangers et se sont installés dans le désert... Mais pour les ramener à plus de fraternité, Ra leur a envoyé sa fille Tefnout, l'humidité... Sa fille est aussi son œil, son œil droit... Mais Tefnout, sous la forme de Sekhmet la lionne exprimera la polarité solaire, elle restera à s'occuper de ses lionceaux et à massacrer les hommes rebelles... Elle finira par aimer le goût du sang et la mort... Même Shou son mari ne parvint pas à la ramener. Il lui faudra bénéficier des ruses de Toth pour que Sekhmet consomme une bière colorée à l'ocre rouge qui lui passera dans l'ivresse le goût du sang... Elle se fera plus docile sous la forme de Bastet la chatte, puis sous la forme de Sebek, elle sera le crocodile annonciateur du début de l'inondation qui succède à la sécheresse. Le Nil rouge de Sekhmet est libéré. Ce sera alors le "retour de la lointaine", la bienveillante vache Hathor, dont le nom signifie le "Domaine d'Horus", "la mère des mères qui vivifie le double pays". Ainsi l'œil de Ra aura vécu son expérience terrestre...""

 

Comment ne pas retrouver la vache lewissienne de Montpellier distribuant "l'eau" et dont il faut demander "le lait"!

 

La manière de procéder de Michael Maier semble différente, elle est plus technique et plus pratique, mais la jonction est possible et le Bistrot reprend la "Themis Aurea" avec des mots de tous les jours:

  

""Ceux qui sont prisonniers des illusions de la matière resteront étranger à ce qui suit mais ceux qui ont éveillé la Rose+Croix dans leur corps psychique capteront sa signification intime, et agiront en conséquence.

 

-"Soulager la souffrance et guérir les malades sans demander de salaire". (Les "malades" sont à comprendre dans un sens large: il s'agit de tous les êtres humains... "Soulager la souffrance" signifie naturellement qu'il convient de s'en donner les moyens en sachant accueillir cette "Connaissance" et recevoir sa "capacité énergétique". La non demande de "salaire" montre au premier degré le désintéressement, mais au deuxième degré il s'agit d'éviter la recherche de liens de reconnaissances typiques du comportement de certains profanes ou de certains occultistes).

 

- "Harmoniser son vêtement au pays qui est temporairement visité" (Porter l'habit, c'est "prendre les habitudes" du monde dans lequel on vit afin de passer inaperçu, mais l'habit est une manifestation de l'aura, et en fait il s'agit ici de l'habit aurique, la coque aurique comme certain(e)s aiment l'appeler. Mais au deuxième degré cette proposition consiste à éviter les démonstrations ostensibles pour ne pas violer le libre arbitre de l'environnement). 

 

- "Réunir une fois par an en un lieu donné" (les personnes que l'on aura sensibilisé).

 

- "Organiser sa succession" (léguer un seul héritage traditionnel à un unique "héritier", ou répartir les composantes de son trésor...). 

 

- "Porter le signe de la Rose+Croix" (des signes discrets mais visibles de la Rose+Croix sont à laisser à ceux qui sont capables de les reconnaître. D'autres initiés sauront les apprécier, les faire ressortir et les utiliser, par exemple 100 ans après...).

 

- "Cacher pendant 100 ans les activités de sa branche de la Fraternité" (100 ans est un nombre symbolique qui pourrait représenter un "double cercle" de protection plutôt qu'une durée de temps... Chacun des cercles permettant d'autoriser des approches s'adressant à des chercheurs ayant un développement différent).""

 

Mais naturellement après ces approches allégoriques (le Retour de la Lointaine) ou plus spécifiques comme Michael Maier, c'est à chacun d'établir à sa manière les modalités de l'engagement qu'il établit intérieurement avec la Rose+Croix.

 

---

Voir aussi l'Engagement de Service des Néophytes à l'Ordre

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 22/03/2013 07:31


Lesquels successeurs ne sachant naturellement même pas discerner dans ce qui leur est confié ce qui est important et ce qui est futile...  

fm 22/03/2013 07:28


C'est déjà beau d'en trouver un... Il existe un tel décalage entre les êtres avancés et le monde extérieur qui n'est pas prêt à recueillir les richesses qui pourraient leur être transmises.


Alors, dans l'impossibilité de trouver un seul héritier digne de ce nom, ou de mettre l'héritage à l'abri, il reste encore la ressource de le partitionner et d'en répartir au mieux, d'une manière
subtile, les éléments entre différents successeurs... 

Manoue 20/03/2013 22:17


Un héritier? Pourquoi 1 ?

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier