10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 20:11
Qui a détourné la Carta de Charlemagne?

L'histoire du rosicrucianisme est bourrée de détournements, de récupérations, de faux enseignants, de faux enseignements et de faux maîtres et c'est naturellement ce qui contribue à la rendre passionnante!

D'autant que le fin du fin consiste pour les serviteurs de la Lumière à utiliser quand même les détournements des autres pour faire passer d'authentiques messages plein de finesses au milieu de gros mensonges que certains rajoutent et colportent...

Mais venons-en précisément à l'histoire de la "carta" mentionnée dans le titre.

C'était un écrit sur papyrus destiné à Charlemagne et que l'Empereur n'a vraisemblablement jamais vu...

Un siècle auparavant, les papyrus importés d'Egypte par ramettes entières étaient encore très fréquentes en pays franc.

Au 7e siècle l'invasion arabe avait tout juste remplacé les fabricants chrétiens des papyrus égyptiens par des fabricants arabes.

Cependant les papyrus ne parvenaient plus en pays francs car la Méditerranée était devenue moins sûre pour les bateaux de commerce.

En pays franc, on récupérait donc le verso vierge des anciens papyrus, lesquels s'appelaient alors "carta"...

C'est quelques siècles plus tard que l'usage des papyrus disparut totalement en pays franc et que l'on commença seulement à les appeler "papyrus" comme de nos jours...

L'auteur de la "carta" était un grand mystique nommé Arnaud ou Arnu.

Il appartenait à l'école de Haute Science itinérante que Charlemagne se plaisait à entretenir à ses côtés et en 778, Arnaud avait été envoyé à Jérusalem pour compléter les informations disponibles et vérifier leurs sources.

De Jérusalem, Arnaud avait estimé indispensable de poursuivre son périple en Egypte et c'est ainsi qu'il avait remonté le Nil jusqu'à Thèbes.

De Thèbes il écrivait régulièrement à Charlemagne sur des papyrus.

Il semble, en fait, que Charlemagne préférait se faire lire les documents par des lettrés de confiance, plutôt que de lire lui même.

De la même manière il n'écrivait pas, se contentant de valider les documents qu'il envoyait par une élégante signature en croix comme celle ci-dessus.

La "carta" fut interceptée et on la retrouva un jour au milieu de divers documents dans un monastère de la Vallée du Tarn, dans l'Aveyron à proximité de Millau.

Depuis, cette "carta" a disparu de nouveau, comme toutes les autres...

La tradition rosicrucienne raconte qu'à Thèbes, Arnaud parvint à prendre contact avec l'Ordre secret et qu'il y fut admis pour étudier et que ce n'est qu'en 802 qu'il retourna en pays franc auprès de Charlemagne qui le croyait mort...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Machin 13/08/2016 15:17

Je constate que mon dernier message sur ce sujet n'a pas été affiché... Cela est révélateur d'une volonté de ne laisser filtrer que ce qui vous convient. On est donc ici sur un blog rien de moins que .fondamentaliste... Je vous laisse donc a votre petit jeu infantile et ne manquerai pas de le signaler autour de moi dans le monde des chercheurs de vérité.

lebistrotdelarosecroix.com 13/08/2016 16:13

Bonjour, pourquoi voulez vous que votre message soit effacé?
Il y a eu depuis 6 ans des messages certainement davantage dérangeants et ils sont toujours en place!
Les seuls messages effacés le sont soit parce qu'ils sont diffamants pour des organisations diverses ce qui est inconfortable pour le Bistrot, soit, très rarement parce qu'ils sont volontairement insultants soit plus généralement parce que certains cherchent à instrumentaliser le bistrot pour leurs intérêts publicitaires...
Ça ne doit pas être le cas... Le mieux est sans doute de mieux chercher l'endroit où vous l'avez placé!
Nous pourrions convenir que ce n'est pas très pratique et c'est d'ailleurs pourquoi les discussions ont généralement lieu ailleurs et plus particulièrement sur des pages et des murs facebook ou les réponses sont possible plus rapidement!
Avec toute l'amitié du Bistrot pour les chercheurs de vérité de votre entourage!
Bien fraternellement

Machin 11/08/2016 15:20

Attendu que Jérusalem fut conquise par les arabes dans le début du deuxième tiers du VIIe siècle (637), on peut avoir de la peine à croire qu'un franc s'y déplace ainsi en toute aisance, surtout par la suite, allant de là jusqu'à Thèbes. A moins, bien entendu, de faire jouer toute une série de liens mystérieux avec des contacts sur place. Ce qui bien entendu, nous mène plus à une jolie légende qu'à quoi que ce soit d'autre.

Salutations

lebistrotdelarosecroix.com 13/08/2016 18:37

Ah, pas vu, c'est dommage. Sans doute une fausse manœuvre.. C'est intéressant le Prêtre Jean. Je me souviens avoir lu en diagonale il y a bien 30 ans un livre (de Frida Vion, de mémoire, et elle donnait la sensation de privilégier la légende...je n'ai rien creusé à ce sujet depuis!).
En tous cas ça me ferait plaisir de partager sur le sujet, si vous aviez des éléments.
Bien cordialement et merci pour votre compréhension!
FM

Machin 13/08/2016 18:28

Il y a eu une réponse de ma part à votre message du 11 août qui mentionnait la légende du prêtre Jean. Et... je ne la vois toujours pas. Alors sans doute une erreur technique ? Si c'est le cas, je vous présente mes excuses pour mon propos précédent.

Salutations

lebistrotdelarosecroix.com 11/08/2016 15:54

Certes, l'expédition ne devait pas être de tous repos...
Mais c'est logique finalement de dépêcher un mystique avancé et un peu baroudeur pour aller investiguer...
Avec ce profil, les contacts s'établissent toujours facilement.
Jolie légende, peut-être...
Ces légendes ont d'ailleurs traversé tout le Moyen-Age...
Je découvre celle d'Abgillus qui après la "conquête" de Jerusalem par Charlemagne a poursuivi jusqu'en Inde pour devenir le Prêtre Jean...
Mais derrière la légende et les enfantillages il s'agit bien sûr pour nous de ne pas passer à côté du message!
Bien fraternellement

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier