11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 01:35

saint-martin-fond-bistrot.jpgLe propre des écrits des Grands-Maîtres est de permettre certaines expériences mystiques particulièrement illuminantes.

 

La technique consiste à repérer dans leurs messages certains passages véhiculant une douceur et une inspiration transcendante adaptées à un exercice d'harmonisation.

 

Après s'être mis en condition et avoir établi autour de soi des vibrations élevées, la phrase sera tout d'abord analysée en s'efforçant de ressentir la dimension absolue de la pensée du Grand Maître.

 

Prenons par exemple la phrase suivante empruntée à un message manuscrit de Louis-Claude de Saint-Martin.

  

 

saint-martin-legitime-elu-coen-bistrot.jpg

 

"Vous rentrerez dans la Société, apporter à toutes ces fonctions le désir pur et Spirituel qui doit animer tout Légitime Elu Coën."

 

Il y a divers éléments à apprécier:

 

- Vous allez être admis à une Société, qui pourrait être la société des hommes en général, à un certain milieu ou encore à une société mystique ce qui pourrait expliquer la majuscule à "Société".

 

- Les "fonctions" ne sont pas précisées, mais permettent à chacun de nous de placer le sens le plus élevé possible derrière le terme de "fonction", qui peut être un ensemble d'activités profanes à venir, mais plus naturellement un ensemble d'activité mystiques, voire une activité rituélique.

 

- Le "désir pur et Spirituel", introduit naturellement l'idée rosicrucienne d'un détachement de toute volonté egotique, une paix mentale, une pureté de pensée et un souci d'élévation.

 

- "Tout Légitime Elu Coën" , attire d'abord l'attention sur la légitimité qui véhicule une idée d'intégration dans la Loi ("lege" en latin) Cosmique, qui ne soit donc pas le fait de notre volonté mais un adombrement par la Loi Cosmique elle-même.

 

- Le mot Elu véhicule une idée assez proche du mot "Légitime": une "reconnaissance d'en haut"...

 

Mais la répétition de l'idée suggére qu'il y a des "Elus Coëns" qui ne sont pas légitimes et que cela ne doit pas être notre cas!

 

Le mot "Coën" signifie "prêtre", c'est à dire un officiant ayant une humilité suffisante pour canaliser ce qui est attendu de lui.

 

Dans l'esprit de certains, le terme d'Elu Coën pourrait faire naturellement référence à une organisation connue, active en particulier au 18ème siècle, mais il va de soi que dans la pensée d'un Grand Maître il s'agit naturellement d'un état de réalisation au delà de toute organisation humaine.

 

Ces différents termes étant parfaitement clairs et notre esprit apaisé, nous pouvons passer à l'exercice proprement dit, qui va consister à rester pleinement conscentrés et en harmonie avec la pensée du Grand Maître en répétant un certain nombre de fois mentalement ou à voix haute la phrase en question.

 

Généralement, avec un peu d'entraînement et une bonne concentration, 3 répétitions suffisent.

 

Parfois une dizaine de répétitions sont nécessaires, après quoi chacun se laissera aller à une méditation passive et profonde de quelques minutes.

 

Naturellement si l'on éprouve des difficultés à réaliser l'exercice, il vaut mieux ne jamais dépasser les 10 répétitions de la phrase, mais recommencer simplement l'exercice le lendemain.

 

Naturellement, il est conseillé de bien noter les sensations produites par l'exercice, ainsi que celles que l'on peut ressentir les heures ou les jours suivants. 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier