13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 21:16

ouroboros--tintin.jpg

 

L'Ouroboros, un serpent qui se mord le queue (oros en grec) est un vieux symbole qui exprime le nombre neuf et le cercle qui n'a ni commencement ni fin, l'expression infinie du monde matériel, l'emprisonnement cyclique duquel l'initié doit parvenir se libérer.

 

(Voir aussi "Gnose et Rose+Croix" et la catégorie "Ouroboros")

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 14/12/2011 03:26


Il y a une relation entre le serpent Ouroboros et la "sortie du cadre" du fameux théorème
d'incomplétude de Goedel (tout ensemble est imparfait au point de permettre au moins une application extérieure).

de 14/12/2011 03:13


homéostasique.....finalement

li 14/12/2011 03:10


On retrouve ce symbole dans "le
Serpent vert "de Goethe...

lh 14/12/2011 03:08


 j'aime
bien ces petites allusions dans les oeuvres, qu'elles soient littéraires, cinématographiques, ou autres

sapere aude 14/12/2011 00:34


Les bandes dessinées ont toujours quelque chose à nous apprendre...


Les chemins sont multiples pour aller au centre.


sapere aude


www.letelegraphe-k5.eu

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier