6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 17:10

comite-constitutif-1917-original.jpg 

En poursuivant quelques recherches sur le travail de Spencer Lewis pour la résurgence de 1908 qui prit en 1915 le nom d'Ancien et Mystique Ordre de la Rosae Crucis de l'Amérique du Nord, nous ne manquons pas de découvrir que Spencer Lewis, lequel n'était pas Maître Maçon lui-même (il n'a jamais insisté après avoir été blackboulé à la suite des agissements d'un nommé Sanders), s'était souvent entouré de francs maçons et ceci au point de publier officiellement en 1931 (dans le fameux Liber 333), la phrase suivante:  

 

"While AMORC in all lands oper­ates as a fraternity, it has no direct re­lationship with any other fraternity or brotherhood. Although there is a Rosicrucian (Rose Croix) degree in Freemasonry, named in honor of the antiquity of the Rosicrucian fraternity, there is no connection between the Rosicrucian Brotherhood and Free­masonry, except that the principal offi­cers of AMORC in all sections of each Jurisdiction are Freemasons."

 

Cette phrase précise clairement l'indépendance de l'AMORC de Spencer Lewis de la Franc-Maçonnerie, mais la dernière partie de la phrase n'avait jamais été encore traduite en français:

 

"excepté cette chose là, que les principaux officiers de l'Amorc dans toutes les sections de chaque juridiction sont des francs-maçons".

 

C'est un détail intéressant pour les rosicruciens français qui imaginent généralement tout à fait l'inverse! 

 

Il convenait de recouper cette affirmation en examinant le document, beaucoup plus ancien, en tête de ce message.

 

Ce document date de 1917, il a été d'abord tapé à la machine avant une convention qui s'est tenue à Pittsburg.

 

A la fin de la réunion les responsables présents ont signé comme cela se fait généralement.

 

Voici la traduction du texte du début qui nous révèle un détail de première importance:

 

""A TOUS CEUX QUE CELA PEUT CONCERNER

 

Nous signataires, comme membres de l'Ancien et Mystique Ordre de la Rosae Crucis de l'Amérique du Nord n'avons rien trouvé dans les enseignements et rituels de l'ordre susmentionné qui entre en conflit avec les enseignements et rituels de toute ordre ou organisation avec laquelle nous sommes affiliés.

 

Comme nous avons reçu, à partir des enseignements de l'ordre susmentionné l'information que le meilleur pour notre connaissance et nos croyances ne peut être obtenu que dans l'Amorc et en ayant connaissance de son caractère transcendant de ses principes patriotiques et humanitaires, c'est ainsi que signifions cette expression de notre appréciation de l'ordre.""

 

En clair, ce que transmettait l'Amorc de Lewis (autant enseignement que rituels et initiations) était totalement inconnu et inédit des signataires de ce document.

 

Or les signataires de ce document étaient pour la plupart des francs maçons du 32e degré, comme on le voit clairement pour 6 d'entre eux sur la photo.

 

Nous ne retrouvons pas les noms de l'équipe initiatique d'alors: 

- May Storey Williams, Supreme Mater

- Thor Kiimalehto, Grand Maître de New-York (où l'AMORC avait son siège suprême)

- Andrew Barlow, Porte Etendard du Conseil Suprême

- Saidee William Mitchell,Héraut Suprême

- J. Eugène Binimelis,Chapelain Suprême

- Albert B. Brassard, Secrétaire-Général Suprême.

Mais nous remarquons:

(1e horizontal) : Joseph M. Allen, Député Grand Maître de Pennsylvanie

(3e horizontal : L. A. Shoemaker, Grand Maître de Floride

(4e horizontal) : William B. Hodby: Grand Maître de Pennsylvanie et propriétaire d'une boutique de bouquiniste à Pittsburgh. C'était lui le président de la convention.

(5e horizontal) : le Dr Green de la Grande Loge de Pennsylvanie (Député Grand Maître)

(8e horizontal) : Charles H. Soelke, Député Grand Maître de l'Illinois 

(9e horizontal) : Reverend Georges R(obert) Chambers Grand Maître de l'Iowa (VanLoo précise qu'il participa à la révision des enseignements de l'AMORC) et c'est lui qui rédigea la préface à "A thousand years of yesterdays"

(1er vertical) Conrad Lindstedt 

Le Bistrot remercie chaleureusement tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce message.

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Rose+Croix
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Saou le Berger et le Boomerang Égyptien
    Voici (à gauche) le hiéroglyphe "saou" qui représente le berger, ou plus généralement le gardien. Comprendre à quoi correspondent le bâton courbé et la boucle qui pourrait être un morceau de corde ou de cuir est une véritable énigme. De nos jours encore,...
  • Le Secret d'Horus Kheper
    Nous lisons Horus Kheper (Her est le faucon et Kheper est le scarabée) qui se traduit par "Horus vient à l'existence". Les Habitués du Bistrot connaissent généralement cet état que l'on nomme "l'Éveil Mystique". C'est un état qui peut se produire à un...
  • Feu de Joie en Ecosse
    Il s'agit du rituel du "Bonfire de Litha"... Bonfire est un feu de joie et Litha est la fête du solstice d'été. Cela se produit le 24 juin, date à laquelle les chrétiens ont placé la Saint Jean Baptiste et les feux de la Saint Jean. Mais les traditions...
  • James Smith the Mason
    Voici le château de Drumlanrig une autre création écossaise de James Smith (1644-1730) plus ambitieuse, cette fois, que sa modeste demeure de Newhailes (voir les précédents messages)... Au passage, lorsque l'on s'intéresse à James Smith (1644-1730), l'architecte...
  • Ambiance Ecossaise
    Scottish national anthem Si l'on considère cette vidéo dans laquelle les cornemuses auxquelles succèdent les chœurs, la ferveur écossaise a de quoi impressionner. Pourtant il ne s'agit pas de l'hymne écossais traditionnel, mais de "Flower of Scotland"...
  • Le Tympan du Porche du vieux Manoir
    En préliminaire, il est sans doute utile de rappeler que chaque étape du développement d'un étudiant rosicrucien se trouve représentée par un hiéroglyphe appartenant à un groupe de 12 mystérieux symboles sélectionnés selon la Tradition par le pharaon...
  • L'Enquête sur le Cartouche en Lapis Lazuli
    Voici la cour et l'écurie du manoir écossais de Newhailes où fut découvert le cartouche de TothmesIII en lapis lazuli (se référer au précédent message "Le Lapis Lazuli, une Pierre Précieuse Oubliée"). Comme on le voit, l'écurie a été transformée en boutique...
  • Le Lapis Lazuli, une Pierre Précieuse Oubliée
    Voici un bloc de Lapis Lazuli. Lapis est la pierre en latin et lazuli (de ladzouad, لاجورد) l'azur en persan. Les égyptiens la nommaient "kesbdj". Nous lisons "K" (une sorte de corbeille) "S" (le verrou) "B" (la jambe) et "Dj" (le cobra dressé) et les...
  • Tatouage et Contre-initiation
    La photo de l'affiche ci-dessus évoque "La Rose Tatouée", un film des années 50. De nous jours, si chacun sait ce qu'est un tatouage, en revanche l'idée de "contre initiation" est moins connue... Alors qu'une Initiation contribue à se libérer d'une charge...
  • Willermoz et la Sincère Amitié
    Voici une médaille en argent de la Loge maçonnique "La Sincère Amitié". Nous pouvons y lire "Orient de Lyon, Loge Régulière de la Sincère Amitié". "Le qualificatif de "régulière" mérite de s'y arrêter. Il ne s'agit pas forcément de "régularité cosmique"...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg