11 mars 2019 1 11 /03 /mars /2019 11:23
Problèmes de Mythes, Osiris chez les Grecs...

Le Rosicrucianisme transmet sous le nom de loi d'Amra (Oudj ni Amra) les clefs d'un processus de transmission aux "étrangers".

 

Ainsi c'est un étranger qui éprouve le désir d'accéder à la connaissance et qui quitte son pays pour aller la chercher jusqu'à ce qu'il soit légitimement initié, après quoi il retourne dans son pays partager de son mieux à ses frères son accès à la Connaissance par une Résurgence Rosicrucienne.

 

Mais les choses se compliquent...

 

En effet le conditionnement des "étrangers", leurs illusions, leurs croyances, leurs égrégores ne les rend pas capables d'accueillir directement ce que l'initié souhaiterait leur transmettre...

 

Prenons l'exemple d'Osiris: il n'est pas possible pour un "profane" de comprendre qu'il s'agit d'une force intérieure se manifestant chez chacun ou chacune à différents niveaux. Au mieux, si cette compréhension se produit un jour, elle s'effectuera par petites étapes...

 

Pour l'initié, il peut apparaître louable dans un premier temps de familiariser son environnement avec le mythe osirien initial qui satisfaisait les profanes égyptiens.

 

Mais parfois le mythe ne peut pas passer... 

 

De l'autre côté de la Méditerranée, on ne se satisfaisait pas de l'ancien roi bienfaiteur, devenu dieu mort, vivant dans la terre, enfermé dans un sarcophage, jeté dans le Nil, renaissant, partitionné à nouveau, pouvant être reconstitué à l'exception de son phallus etc.

 

Par exemple, à la différence des égyptiens, les grecs (ou les romains) étaient marqués par leurs volcans et donc pour être accepté, leur Osiris d'importation devait intégrer le rôle des divinités volcaniques primitives...

 

On comprend ainsi Hephaïstos (Ήφαιστος), à gauche,qui n'est plus le dieu des profondeurs, le dieu noir des égyptiens, mais une divinité liée au feu, plus brillante (φαίνω "phaino" = brillant) qui exprime le mythe d'un Osiris forgeron avec enclume et marteau...

 

Cela fonctionne jusqu'à un certain point: Hephaïstos produit le trône d'Héra, les flèches d'Arthémis ou d'Éros, le char d'Apollon, le palais de l'Olympe... Mais comme il est toujours vivant (les volcans sont en activité), sa mort et la perte de son phallus dévoré par un poisson ne passent pas... Le mythe s'appauvrit, Hephaïstos est représenté comme un boiteux qui avance lentement... Sa spécialité de forgeron étant la fabrication d'armes, il devient très apprécié des guerriers, bref ça ne colle plus vraiment avec Osiris...

 

Les initiés tentèrent donc de réparer le mythe avec Hades (ᾍδης), à droite, reconnectant certains aspects perdus d'Osiris: la terre, le monde souterrain, la gestion des défunts et les Écoles de Mystères. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier