9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 11:40
D'où vient la mythique Doña Sabine...

Notre passionnante aventure rosicrucienne se poursuit...

Difficile de dire où elle avait commencé....

Par exemple, la clef d'ARCANA s'est retrouvée lorsque nous avons abordé May Banks Stacey, ses sources rosicruciennes et son chapelet.

Il y a eu aussi un mystérieux hiéroglyphe égyptien qui méritera un certain développement sur sa fonction rosicrucienne...

Mais pour d'autres Buveurs, le "chapelet du temps de Charlemagne" était avant tout mis par Victor Hugo au cou de Doña Sabine.

Par conséquent, pour ne pas perdre en route quelques Habitués, il est hors de question d'aller plus loin sans développer davantage la passion amoureuse évoquée par Hugo et Brassens avec cette personne qui rend aussi fou que le vent "cosmique" qui vient "à travers la montagne"....

Certes, il y a derrière Doña Sabine une référence à Isis, mais Frater Puck qui nous précise concrètement la piste:

- "Dans l'esprit de Victor Hugo Doña Sabine était d'une manière ou d'une autre reliée à l'enlèvement des Sabines par les Romains"...

Il s'agit du mythe fondateur de Rome et de la société romaine évoqué par Louis David, Nicolas Poussin et bien d'autres avant eux: Plutarque, Denys d'Halicarnasse, Tite-Live...

La version du Bistrot sera courte et certainement différente:

"La puissance guerrière de Romulus le fondateur de Rome devait se compléter avec une polarité féminine épanouie pour établir durablement la Pax Romana (la paix romaine qui dura 3 siècles), alors les Romains enlevèrent les Sabines, les jeunes filles d'un village voisin et lorsque les Sabins se mobilisèrent pour récupérer les Sabines, celles-ci s'interposèrent entre leurs pères et leurs maris."

Ainsi s'établit un rite relationnel en 3 temps entre les hommes et les femmes: "l'enlèvement", "l'apprivoisement" puis la "régularisation".

Si les mauvaises langues ne manquent pas d'évoquer l'idée d'un viol suivi d'une empathie qui fait songer au syndrome de Stockholm, il convient toutefois de constater dans "l'enlèvement" de la femme romaine une certaine forme d'approbation qui en fait un rite semi-consentant qui se perpétue parfois de nos jours lorsque la jeune fille se laisse volontairement porter par le jeune homme pour franchir dans ses bras le seuil de leur demeure...

La gravure ci-dessus réalisée par l'anglais John Leech (1817-1864) représente, enlevées par les romains, des sabines portant d'anachroniques tenues victoriennes....

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier