15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 00:18

lewis-affiche-postal-telegraph-company-1907.jpg

 

 

Voyez vous une Rose+Croix ou un symbole rosicrucien caché dans cette affiche?

 

Elle fut réalisée vraisemblablement par Harvey Spencer Lewis. Il la décrit ainsi dans la monographie 75 du 10ème degré?

 

"Par exemple, dans les ouvrages et aux fenêtres de la Postal Telegraph Company, dans toute l'Amérique, on voit une image (*) d'un petit télégraphiste en uniforme qui tient un télégramme à la main et qui, enlevant son chapeau tend le télégramme à quelqu'un. Ce dessin a été fait par moi en 1907."

 

La "Postal Telegraph Company" créée en 1881 était concurrente de "The Western Union".

 

Mais elle a été graduellement absorbée par "The Western Union" au point de fusionner définitivement en 1945 et cette affiche, devenue difficile à trouver, date de 1910.

 

(*) Le terme "image" doit être une mauvaise traduction de "picture" qui devait être employé dans le sens d'affiche.

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 15/08/2012 13:43


La question est donc de savoir si ce dessin, à priori profane, est bien l'œuvre d'un initié...


Y a-t-il un symbole caché?


Bien qu'il y ait des croix ou des croisillions partout, s'il y a une référence à la Rose+Croix, celle-ci n'apparaît pas clairement.


En revanche, le dessin contient une richesse d'éléments qui montrent que son auteur maîtrise des détails symboliques.


L'aura du télégraphiste est d'une pureté impressionante, et il n'a pas d'ombre, montrant ainsi la qualité du service proposé. Il se tient très droit et sa tenue est impeccable. 


Il est placé plus bas que la cliente exprimant ainsi que "la personne du messager est moins important que la satisfaction du client". 


En revanche la femme qui l'accueille est visiblement angoissée, elle se fait du mauvais sang et "son ombre est visible". C'est visiblement une mère de famille préoccupée qui attend une
information importante.


Elle n'est pas disponible affectivement: "elle tend une main fermée".


La porte fermée derrière suggère subtilement l'idée que malgré la richesse et la qualité de la batisse, elle peut se trouver "à la rue", d'où l'importance du message qu'elle attend. 


Alors que son regard se tourne d'une manière vague entre le télégraphiste et le message, le regard de l'enfant se porte vers la casquette contenant les autres messages à distribuer, suggérant que
la casquette n'est pas à négliger et que "notre massage pourrait s'y trouver".


Les messages doivent être tenus normalement dans la casquette, au dessus de la tête du messager, exprimant que "les messages passent au dessus de sa tête" et ne le concernent pas, mais la
casquette baissée est signe de respect et suggère qu'il demeure un humain à l'esprit ouvert qui n'est pas le prisonnier d'un réglement strict.


Le fait qu'il tende le message de la main gauche est intéressant. L'idée que ça puisse être insultant disparaît dans la mesure ou la mère tient aussi son enfant de la main gauche lequel est
évidemment plus important que le télégramme.


L'usage de la main gauche montre que la main droite sert à réaliser un discret un tour de force: ce n'est pas facile de saluer en abaissant une casquette contenant des télégrammes... 


C'est d'ailleurs un pari fou ("il travaille du chapeau!") que de livrer au matin les télégrammes qui peuvent être envoyés la nuit.  


Tout cela constitue une multitude de détails symboliques maîtrisés par le dessinateur, montrant à l'évidence que le dessin n'a pas besoin de signature...


Bien fraternellement.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier