15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 09:02

licorne-copie-1.jpg

 

Cela peut sembler évident... la corne semble bien dangereuse.

 

Mais quel est donc le sens profond de ce proverbe traditionnel que d'aucuns affirment tibétain?

 

D'abord, que représente la licorne?

 

C'est un animal mentionné depuis l'Antiquité Grecque, sous le nom de monocéros.

 

Lorsque le navigateur portugais Vasco de Gama était revenu d'expédition, il avait ramené une représentation d'une licorne rencontrée, mais elle semblait un peu pataude, en fait c'était un rhinocéros!

 

Donc une fausse piste!

 

La licorne porte une seule corne droite captant la source unique d'énergie divine.

 

Sa corne possède le pouvoir de purifier l'eau de tout poison et de guérir les maladies.

 

La licorne devient l'un des thèmes favoris des bestiaires et de la tapisserie au Moyen Age et au cours de la Renaissance.

 

Elle est un symbole de puissance, de pureté et de grâce, que seule une vierge pure peut approcher.

 

Lorsque la licorne aperçoit la jeune fille assise, elle vient aussitôt à elle et se couche dans son giron, il faut alors que la vierge parvienne à la brider et à l'offrir au Roi.

 

C'est un être bénéfique qui apporte la fécondité et la fertilité.

 

On est tenté de se demander s'il s'agit de la "force vitale" des rosicruciens ou de "l'esprit".

 

La réponse est sur la corne qui montre les deux aspects entremêlés, c'est donc la représentation du "noùs" léwissien et la légende explique symboliquement la pureté nécessaire pour la canaliser et la maîtriser.

 

Venons en au proverbe. Sous sa forme indienne, 

"मास्टर गेंडा नहीं करता छलांग"

on lit "Licorne, maître ne pas sauter..." et une finesse que les thérapeuthes connaissent bien saute aux yeux: ils ne doivent jamais court-circuiter la licorne, se subtituer à la Force Vitale du Cosmique pour transmettre leur propre énergie.

 

En effet en intervenant avec sa propre énergie, son aura ne ramasserait ce qu'il cherche à nettoyer chez l'autre.

 

Tous nos remerciements à CT pour sa magnifique licorne et quelques éléments dont l'article s'est inspiré.

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> @ Rico<br /> Oui mais les sources médievales sont des représentations de seconde main... la licorne grecque n'est pas une chèvre et le "kilin" des orientaux n'a rien non plus d'une chèvre!<br /> L'origine serait peut-être une girafe blanche atlantéo-égyptienne... <br />
Répondre
R
<br /> Rappelez-vous que la licorne n'appartient à la race chevaline (dont on fait des lasagnes) que depuis la fin du XVIII ème siècle anglais, avant -il suffit de jeter un coup d'oeil ne serait-ce que<br /> sur les tapisseries de la Dame à la Licorne, ou celle de la Chasse à la Licorne, de la même époque- ses sabots fendus la placent plutôt du coté des chèvres...<br /> <br /> <br /> Quant à sauter par dessus une chèvre, à part dans la Légion...<br />
Répondre
P
<br /> <br /> En ce 14 juillet je tiens à rappeler ce que disait Clémenceau: "On peut tout faire avec une baïllonnette sauf s'asseoir dessus".<br /> <br /> <br /> Il en va de même avec la corne sus mentionnée<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> Si vous jouez à saute mouton avec cette Licorne, je crois plus que c'est la force anal qui risque d'en prendre un coup...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Michael sur Ces Croyances qui emprisonnent Merci infiniment pour cette mise en Lumière :-)

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Peut-on rester connecté pendant une action purement cognitive?

inipo sur Mes Chers Frères et Sœurs, Salut! Frères et sœurs ou Fratres et Sorores?

inipo sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Spencer Lewis aurait fait la démonstration d'une transmutation alchimique...

Triple Karmeliet sur Comment s'extraire de son Monde figé ? On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter

Anonyme sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Me viso videare tibi

Ewigerstudiosus sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Celui qui est enfermé dans ses pensées peut-il en sortir tout seul sans l'aide désintéressée d'un intervenant incarné ou invisible?

Mélusine sur La Pestilencia de los Illuminados. La ROSE DE PICARDIE...

Jean Pierre sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil L'eau de la rivière... Que représente elle?

Dulcia sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil Persuasion ou Influence?

Guy sur Les Enseignements du Cénacle de la Rose+Croix Ce site est, pour moi, une heureuse trouvaille.

Pacophis sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix une clé qui se donne par héritage?

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment peut-on plus ou moins jauger soi-même, son degré?

Mélusine sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix La rose de Mythe Errant était-elle dans le bo"u"squet ou sur la Roche de Solutré?

SoHam sur Le Message d'Osiris au Bistrot Les méandres de la suggestion

inipo sur Le Principe d'une Loge Rosicrucienne cette unique clarté, émanant de ces luminaires pourtant différents...

inipo sur Amatu, le Maître Voilé  Pourquoi Amatu dérange t-il ?

inipo sur The dark Monograph... y a t'il une dark page au bistrot?

Dulcia sur Livre d'Or Quel cadeau que d’avoir pu intégrer le Bistrot

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier