13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 17:00

hotel-thivollier-vue-exterieure-google.png 

 

L'Hôtel Tivollier était le lieu de séjour à Toulouse de Spencer Lewis lors de son "Voyage vers l'Est".

 

Naturellement, si l'on a compris que dans le fameux récit, tout est allégorique il convient d'étudier ce qui se cache derrière les détails...

 

Tout d'abord Lewis écrit "Tivolier" alors que l'hôtel toulousain comporte deux "ll".

 

Pour le profane c'est une occasion supplémentaire de hausser les épaules, mais pour les Buveurs et les Buveuses ce serait plutôt un signe confirmant l'idée qu'il y a quelque chose à trouver...

 

C'est l'architecte Barthélémy Guitard qui établit des plans en 1899 pour la "Société du Grand Hôtel" et l'hôtel commença à accueillir des clients en 1901 au 45 rue de Metz.

 

Emmanuel Tivollier était un entrepreneur déjà propriétaire d'un autre hôtel dont il vendit les murs pour participer au nouveau projet qui devint "Grand Hôtel et Tivollier" avant de devenir rapidement et plus simplement "Grand Hôtel Tivollier"...

 

Lors du passage de Spencer Lewis en 1909, financé par le milliardaire Rockefeller, l'hôtel était parfaitement achevé et les chambres de grand luxe comportaient des lits à baldaquins et des salles de bain en marbre. 

 

L'hôtel ferma ses portes en 1974 pour être acquis par la Préfecture qui y installa divers services pendant une quinzaine d'années.

 

Un collectif d'artistes "Mix-Arts Myris" vint ensuite squatter l'édifice...

 

hotel-thivollier-cour-interieure.png

De nos jours l'hôtel est en travaux pour accueillir magasins, bureaux et logements, comme le montre la photo ci-dessus issue de "Google Street", tandis que la photo ci-contre de la même source montre un aspect, de la cour intérieure, moins connue des toulousains qui sera sauvegardée au même titre que certaines splendeurs du lieu, telle la magnifique verrière

 

Mais il n'y a, semble t-il, rien de spécial à glâner pour nous dans l'édifice proprement dit, tandis qu'en revanche, le nom de "Tivolier" est particulièrement intéressant...

 

Ce nom est dauphinois et plus particulièrement drômois où les mots "tivola, tievola" qui correspondent à "tiola" en occitan, ont le sens de "tuiles ou de briques" et on trouve de nombreuses variantes de ce patronyme: "tivol, thivolet, thivoley, thivollier...

 

 

Cette explication se révèle naturellement une clef pour certains d'entre nous...

 

En effet le "tuilier" ou le "tuileur", voire le "couvreur" est un terme qui circule beaucoup dans les millieux ésotériques: c'est celui qui ferme hermétiquement le temple pour le mettre à l'abri des regards profanes...

 

Spencer Lewis etait donc convié "à ajouter son nom au registre de l'Hôtel Thivolier"...

 

-"Vénérable maître, tous ceux qui sont ici présents sont pleinement autorisés à participer à nos travaux et notre Temple est dûment tuilé"...

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Thierry sur Rêvez-vous davantage en mangeant du Lièvre ? Le rêve de LCSM était compensatoire... 

Phil sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule... Je préfère la parabole du semeur.

Bonum sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule...  parfois un "profane" est plus sincère 

Mélusine sur Physique, Hyperphysique et Métaphysique quelle planète se trouve au niveau de KETHER

Bonum sur Lorsque l'Étudiant est prêt, le Maître se manifeste...  est-ce que les Maîtres ont un  rapport avec les Supérieurs inconnus dans la maçonnerie ?

Jean Pierre sur Un Sceau des Frères Moraves Cela semble ramener la résurgence Rosicrucienne au Protestantisme

Bonum sur Fuir les Persécutions de l'Ancien Monde ? va-t-on fuir dans l'espace ?

Jean-Christophe sur Livre d'Or Je viens de lire 'le village du Diable", je pense devenir un pilier de bar.

Mélusine sur Les Mages Noirs et l'Économie de la Vie  je suis tombée sur une vidéo, et l'esprit Rose-Croix est autre chose.

Brigitte sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? Et un petit clin d'œil du cosmique

Mélusine  sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? j'avais un projet: Remettre les jeunes en décrochage 

Pélican sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? La recherche étymologique est aussi importante que le symbolisme ou le déchiffrage hiéroglyphique.

Pélican sur Le Secret Rosicrucien du Radix Davidis "Ecarter les "Philistins" (les vulgaires).  On en revient au sujet des préjugés

Pélican sur Le Paraclet d'Akhenaton l'Egypte aurait échappée au déluge?  

Pélican sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne nous pouvons tous apprendre et accéder, Mais dans le futur ? 

Andréa sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne Empirie… des expériences à vivre sur tous les plans de La Vie…

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

Thierry sur L'Adieu à la Loge de Boston je trouve ce témoignage très élevé, toute la journée j'ai senti beaucoup de lumière... 

Phil sur L'Adieu à la Loge de Boston d’où vient ce témoignage ? Quel autre chemin aurait été suivi ?

Michel sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres c'est une manière de diffuser certaines vérités.

Phil sur A la Recherche du Hiérophante - 2 Une enquête passionnante qui nous ramène au début du cycle d'activité.

Frater N. sur L'Adieu à la Loge de Boston VITRIOL. Je pense que c'est le mot...

Philippe sur L'Adieu à la Loge de Boston ce récit remettrait bien des choses en cause.

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier