16 mars 2020 1 16 /03 /mars /2020 15:14
L'Art de défaire les Nœuds

Ce tableau que l'on trouve dans l'église Saint Pierre de Perlach à Augsbourg en Allemagne est généralement nommé "Marie qui défait les nœuds".

 

L'artiste, Johann Georg Melchior Schmidtner, l'a exécuté vers 1700.

 

C'est à Saint Irénée de Lyon (au 3e siècle) que les chrétiens attribuent la paternité du concept:  

 

"Par sa désobéissance, Eve a créé le nœud qui a étranglé le genre humain. Par son obéissance, Marie l’a dénoué. Ce que Eve a noué par son incrédulité, la Vierge Marie l’a dénoué par sa foi."

 

Certains Habitués trouveront sans doute une proximité conceptuelle avec le processus affectionné des Martinistes: la "chute de l'homme" et sa "réintégration" mais ce n'est pas tout à fait cela...

 

Un romain de l'Antiquité remarquerait plutôt l'analogie avec les Rituels de Nodinus. concernant les nouvelles plantes, les néophytes, dont la poussée donnait lieu à des célébrations et à des réjouissances

 

Lorsque la tige de blé grandit, elle libère des nœuds (nodus en latin) qui peuvent permettre la poussée d'une feuille et d'un épi qui s'éloignent de la tige. L'état de maturité de ces nœuds constitue un indicateur précieux pour les cultivateurs.

 

Le Maître Nodinus, le veilleur vigilant, surveillait déjà les opérations en guettant l'occasion de susciter l'éveil de certains chercheurs néophytes en leur adressant subtilement un signe approprié...

 

Et, au 20e siècle, Spencer Lewis précisait: "il est à présent un Maître m’apportant son aide". 

 

Certains Buveurs ne manqueraient pas de demander un éclairage concret et des applications concrètes au sujet de cette "aide"...

 

Ces nœuds nous relient à des liens psychiques, suscitant parfois des vampirisations ou, au mieux, des épreuves fournissant, en même temps, des occasions de grandir à condition de ne pas rester "aliéné", c'est à dire "attaché aux liens".  

 

Par exemple, nous pourrions penser à un egregore familial avec ses joies et ses contraintes permettant une généreuse protection, puis, au fil du temps, les contraintes, deviendraient parfois handicapantes, jusqu'à conduire enfin à une vie épanouie, à condition de parvenir, le moment venu, au détachement approprié ou de se positionner à la distance pertinente.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

Thierry sur L'Adieu à la Loge de Boston je trouve ce témoignage très élevé, toute la journée j'ai senti beaucoup de lumière... 

Phil sur L'Adieu à la Loge de Boston d’où vient ce témoignage ? Quel autre chemin aurait été suivi ?

Michel sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres c'est une manière de diffuser certaines vérités.

Phil sur A la Recherche du Hiérophante - 2 Une enquête passionnante qui nous ramène au début du cycle d'activité.

Frater N. sur L'Adieu à la Loge de Boston VITRIOL. Je pense que c'est le mot...

Philippe sur L'Adieu à la Loge de Boston ce récit remettrait bien des choses en cause.

Thierry sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis ? il est toujours facile de faire parler un mort.

Christian sur L'Adieu à la Loge de Boston un instrument de musique invisible,pince les cordes de mon Âme...

Prudencius sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis? Vraiment très surprenant vivement la suite de cette drôle d'histoire

Jean Pierre sur Ne néglige pas ton Furnace... La fin du mot "NACE" donne une connotation...

Thierry sur Amatu: Le Message de l'Inde - Krishna à Mathura -5 Vraiment ces articles d'Amatu, j'adore !

Marc sur Kalki descend de la Montagne à Cheval.. Bien d'avoir mis Hugues à contribution....!

Romain sur Les 7 Personnalités de Lewis... Les sept personnalités du Très Haut, où de l'égo ? 

Laurent sur La Vie, la Lumière et l'Amour... Je suis à la recherche d'éléments sur l'Ankh

Barthélémy sur Qui incarne Nephtys? Quelle est l'étymologie de "Nephthys" ?

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier