2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 10:40

Ce hiéroglyphe est "MEN", il représente un rempart et par extension la stabilité.

 

C'est une stabilité qui découle de la protection: une place forte est stable parce qu'elle est bien défendue.

 

C'est une notion matérialisante liée à l'essence de la matière que les rosicrucien nomment l'Esprit.

 

Mais il existe une autre manière d'exprimer la stabilité...

 

C'est "DJED", qui représente une colonne papyriforme (qui a la forme d'une fleur de papyrus).
 

C'est une stabilité vivante...

 

Même si la plante se trouve détruite, la force de vie qui la fait croître parviendra toujours à s'exprimer ailleurs et autrement.

 

C'est une stabilité vitale, éternelle et invisible...

 

Elle est liée à Osiris qui exprime le dieu défunt et éternellement vivant.

 

Son sarcophage est semblable à une graine qui permet au germe de repousser.

 

Ainsi, Osiris va s'exprimer dans la végétation qui pointe vers le soleil.

 

Cette force est mise en veilleuse chez l'animal pour le laisser différencier son individualité.

 

Mais l'homme va compléter l'animal car il possède un potentiel caché, une mystérieuse faculté: l'éveil de "Sa-Ankh", la vie du dos...

 

 

Sans la moindre intention égotique, ce dos doit être "préparé".

 

En égyptien "SA" indique cette préparation: dans le sens de nettoyé, purifié, gratté, raboté et la personne doit se préserver des vibrations basses et dégradées en se tenant à l'abri "dans son étable" ("SA").   

 

Lorsque la personne a suffisamment "fait le ménage" et dissout son ego, un beau jour, sous le contrôle éclairé d'un Maître invisible, c'est une force qui se redresse dans sa colonne vertébrale. Elle est connue davantage de nos jours sous le nom sanskrit de "kundalini".

 

Dans le 3e degré du Temple, les Rosicruciens utilisent le hiéroglyphe "DJED" pour exprimer ce redressement stable de la colonne osirienne que l'opinion commune décrit comme une force brûlante et dangereuse parce qu'elle est éveillée artificiellement et prématurément au point de remplir parfois certains hôpitaux psychiatriques.

 

Mais "Sa-Ankh" ne brûle que s'il y a quelque chose à purifier et se présente dans la voie rosicrucienne comme une sorte d'orgasme féminin annonciateur d'une importante canalisation cosmique à venir et d'un service à assumer. 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

Thierry sur L'Adieu à la Loge de Boston je trouve ce témoignage très élevé, toute la journée j'ai senti beaucoup de lumière... 

Phil sur L'Adieu à la Loge de Boston d’où vient ce témoignage ? Quel autre chemin aurait été suivi ?

Michel sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres c'est une manière de diffuser certaines vérités.

Phil sur A la Recherche du Hiérophante - 2 Une enquête passionnante qui nous ramène au début du cycle d'activité.

Frater N. sur L'Adieu à la Loge de Boston VITRIOL. Je pense que c'est le mot...

Philippe sur L'Adieu à la Loge de Boston ce récit remettrait bien des choses en cause.

Thierry sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis ? il est toujours facile de faire parler un mort.

Christian sur L'Adieu à la Loge de Boston un instrument de musique invisible,pince les cordes de mon Âme...

Prudencius sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis? Vraiment très surprenant vivement la suite de cette drôle d'histoire

Jean Pierre sur Ne néglige pas ton Furnace... La fin du mot "NACE" donne une connotation...

Thierry sur Amatu: Le Message de l'Inde - Krishna à Mathura -5 Vraiment ces articles d'Amatu, j'adore !

Marc sur Kalki descend de la Montagne à Cheval.. Bien d'avoir mis Hugues à contribution....!

Laurent sur La Vie, la Lumière et l'Amour... Je suis à la recherche d'éléments sur l'Ankh

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier