19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 09:27
Sokar, cherchez la Femme !

Les Habitués du Bistrot ressentent bien qu'il y avait en Egypte bien des choses qui gravitaient autour du dieu Sokar...

Mais il est naturel de nous demander comment Sokar s'intégrait à la tradition héliopolitaine derrière laquelle nous reconnaissons la traditions rosicrucienne (revoir à ce sujet, par exemple, le vieux message du Bistrot sur le fonctionnement du Temple rosicrucien.).

En effet, Sokar n'appartient pas à l'ennéade héliopolitaine, mais il était "aimé de l'Ennéade".

C'est un statut intéressant qui montre que sa fonction s'intègre d'une certaine façon à la fonction d'Osiris.

Une autre question concerne les "transmissions" que pouvaient assurer et perpétuer, les prêtres de Sokar.

Nous savons par exemple que derrière les fêtes populaires profanes il y avait des "choses" pour ceux ou celles qui ressentaient un certain appel.

Par exemple, à la fin de l'inondation, lorsque l'eau se retirait des terres, dans certaines villes, une "barque" portant la statue de Sokar accomplissait un cercle symbolique autour de la ville pour la protéger.

Mais sur la barque, un âne (symbole sethien) montrait, à ceux qui avaient des yeux pour le voir, qu'il s'agissait d'un périple dans le monde profane...

Pour ceux qui souhaitaient aller "au delà" et découvrir la face cachée des temples de Sokar, il y avait des "Mystères sokariens".

Les égyptologues ont découvert, par exemple, qu'à une certaine époque et dans certains temples, les formations et les épreuves se déroulaient sous la forme de 3 cycles de 7 jours...

Nous devinons que c'était l'occasion d'une transmission de la connaissance traditionnelle et que le rituel initiatique d'enfermement dans un sarcophage avec une branche d'acacia avait sa place...

Souvenons-nous du "tu as tué Osiris"...

Cette formation était assurée par les prêtres de Sokar.

Et comme il n'y a rien de nouveau sous le soleil, il est simple d'imaginer que le clergé de Sokar se considérait naturellement comme un sommet hiérarchique gardant l'accès du R-staou et prétendant dispenser derrière leur enseignement secret un enseignement prétendument ésotérique...

Mais le véritable R-staou n'était pas attaché à leur cité, puisque la porte se positionne là où le soleil se couche...

Le chercheur avancé, ayant donc achevé la formation secrète des "mystères sokariens", devait donc parvenir à prendre un certain recul pour se dégager de l'égrégore...

En effet, un égrégore, n'est jamais qu'une astralité exotérique, dont il convient de s'extraire afin d'être en état de deviner enfin la présence discrète d'authentiques initiés, nous dirions des "Maîtres", susceptibles de se révéler le moment venu comme des prêtres authentiques de Sokaret...

Et oui, si Sokar est la porte, Sokaret, sa discrète parèdre, connue sous des noms divers, se manifeste complémentairement par des êtres du monde invisible mais aussi par des êtres bien incarnés capables de montrer d'une certaine manière que la porte de Sokar leur a été ouverte...

Ces êtres ont donc un accès précis à la Conscience Cosmique et sont parfois capables de transmettre certains enseignements, voire certaines initiations qui ne circulent pas aux quatre vents, à ceux dont l'aura montre l'humilité du cherchant et qui ont acquis le Silence et le Courage requis...

Sokar, cherchez la Femme !

Le nouveau forum actif du Bistrot de la Rose+Croix.


http://bistrot-rose-croix.forumactif.org/

Partager cet article

Repost0
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 11:44

C'est dans le R-Staou, auquel Sokar est lié, que se produit une séparation provisoire du Ba et du Ka, ces deux composants invisibles de l'Ame humaine, que les Habitués du Bistrot cherchent naturellement à démystifier.

 

Toujours dans le R-Staou, le Ba l'oiseau continue à suivre Ra le soleil, tandis que le Ka poursuit son activité et que son évolution est testée...

C'est donc Sokar qui aura le pouvoir de séparer provisoirement notre Ba et notre Ka dans le R-staou...

 

En attendant, un Grand Prêtre de Sokar vient raconter au Bistrot ce qu'il est possible de faire...

Message d'un Grand-Prêtre de Sokar

-"Ecoute bien aimé cheminant, et que les rayons de Râ inondent ton front afin que ces paroles éternelles pénètrent les replis de ton esprit afin d'y dissiper les nuages persistants de l'obscurité.

"La connaissance de l'harmonie régnant entre les éléments vitaux qui te composent te permet d'accéder à une vertueuse félicité.

"Ab, le cœur de ton être irradie l'essence vivante et éternelle du grand Ba.

"Ba est l'oiseau brillant qui suit Râ dans sa course.

"Sa beauté est semblable à la Rose qui s'épanouit sous les caresses de Râ.

"Quand son parfum pénètre tes narines, il symbolise l'émanation de ton Ba qui pénètre ton Ka.

"Partout où tu vas, ton Ka t'accompagne...

"Bien que ton Ka siège dans ta tête, il peut s'étendre là où tu le désires.

"Ton Ka est la véritable image de ton Ba.

"Quand tu t'éloignes de Râ ton Ba s'éloigne aussi de toi et ton Ka souffre et te parle.

"Ka perpétue ta forme à travers les âges, il est le fruit de tes pensées, l'enfant de tes sentiments et le juge de tes actes.

"Apprends à placer, bien aimé cheminant, ton index gauche sur ton front et ta main droite sur ton cœur afin de te souvenir que Ka est le messager de Ba et que s'opposer à Ka entrave en toi l'œuvre constructive de Ba !"

Partager cet article

Repost0
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 11:00
La Porte mobile de Sokar

Cette intéressante représentation du Dieu Sokar est issue de la tombe de TothmesIII.

La Divinité écarte une paire d'ailes appartenant à un curieux serpent à pattes et maintient ainsi pour TothmesIII ou pour nous la porte entrouverte du R-staou.

Nous nous souvenons que cette porte semble hors de portée du simple mortel puisqu'elle se trouve symboliquement à l'horizon là où le soleil se couche: c'est une porte ésotérique, en quelque sorte...

Mais ce curieux serpent à pattes et la croix ansée nous suggère que cette ouverture dispose de suffisemment de vitalité pour se déplacer sur terre...

Et les étoiles qui sont les lumières de l'obscurité, peut-être les maîtres du monde invisible, nous précisent même que cette porte mobile ne se déplace pas dans le monde visible mais dans l'obscurité de la nuit...

Ces détails méritent bien méditation et réflexion...

La Porte mobile de Sokar

D'intéressantes discussions ont commencé sur le nouveau forum du Bistrot. (Lien cliquable)

Partager cet article

Repost0
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 11:47
La Caverne de Sokar

Avec la Divinité Sokar nous entrons dans l'ésotérisme égyptien...

Cela signifie en particulier que nous devons nous garder des récupérations profanes qui n'ont pas manqué de se produire durant les millénaires de la civilisation de l'ancienne Egypte.

Le sentier est naturellement piègeux.

Par exemple nous devons nous garder de confondre Sokar avec les amalgames religieux tardifs que furent Ptah-Sokar ou Osiris-Sokar, voire Ptah-Osiris-Sokar...

Mais dans notre retour à la source, nous devons également éviter une approche trop primitive...

Autant dire que nous marchons sur des œufs et qu'il est important de garder une intuition bien connectée...

C'est d'ailleurs le premier message de Sokar: "celui qui décille les yeux".

La divinité nous conduit donc à voir "au delà des apparences".

Sokar est également: "celui qui nettoie la bouche".

Il y a là encore un sens multiple:

- le sens basique (les égyptiens se lavaient les dents avec un mélange d'argile et de natron),

- le sens figuré: faire attention à ce que l'on dit...

- le sens ésotérique: la bouche est une ouverture. Sokar ouvre donc quelque chose que nous devons chercher à identifier...

L'entrée symbolique du Monde de Sokar est "le point à l'horizon où le soleil se couche"...

Nous imaginons que le soleil après avoir parcouru le ciel visible entre précisément dans le monde invisible pour un parcours de 12 heures et que Sokar nous montre donc la porte de ce monde invisible...

Naturellement nous songeons à la "douat", le royaume des morts que les égyptiens nommaient le royaume d'Osiris.

Mais c'est là qu'une nuance apparaît...

Les textes précisent que Sokar ne montre pas la Douat, mais le "R-Staou" (appellé parfois Ra-setaou ou Rosetaou).

 

  

 

 

La Caverne de Sokar

Nous lisons "R" (la bouche, l'ouverture) le petit trait en dessous complète le quadrat et montre précisément qu'il n'y a pas de voyelle spécifique accolée au "R".

Suit ensuite un symbole comportant 3 verrous qui n'est utilisé que pour le R-Setaou (encore un détail symbolique!)

Le verrou se lit "Sta" et comme il y en a 3 c'est un pluriel qui se lit "staou".

Le déterminatif avec des dunes de sables est utilisé pour exprimer le desert ou une nécropole, les égyptiens étant enterrés généralement à l'ouest dans le désert...

Le R-staou est la demeure d'Osiris au sein du royaume d'Osiris et Sokar est la divinité qui, sans en être le gardien, voire le guide comme Anubis, en gère l'accès.

Une idée semble se dégager: alors que tous les défunts accèdent à la Douat, le R-staou semble un accès un peu différent à l'intention des initiés...

Les initiés ne mourraient-ils pas comme tout le monde?

La fresque d'en haut représente "la Caverne de Sokar", c'est le circuit de Râ dans le monde invisible...

(à suivre...)

 

La Caverne de Sokar

Et le nouveau forum vous attend...

http://bistrot-rose-croix.forumactif.org/
 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier