9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 09:08
L'Homme au Message

L'Homme, c'est Louis-Claude se Saint-Martin et le Message c'est "FUGE LATE TACE".

Le Bistrot invite aujourd'hui à la grande aventure qui consiste à découvrir le secret ésotérique caché derrière cette formule latine.et de devenir ainsi un "Intime de Saint-Martin" qui en avait fait sa devise.

La première approche est exotérique: "FUGE, LATE, TACE" se traduit par "Fuyez, cachez-vous, taisez-vous".

Nous sommes tentés de hausser les épaules devant ce qui apparaît seulement comme un conseil de prudence, certes utile à certaines époques comme la période de la révolution française que vivait Saint-Martin ou la guerre 39-45 durant laquelle les membres de sociétés initiatiques étaient poursuivis.

La formule "FUGE, LATE, TACE" n'a pas été inventée par Saint-Martin. Elle est attribuée à Arsenios d'Egypte, devenu Saint Arsène, ou Arsène de Scété.

C'était un anachorète, un ermite du désert dont on raconte qu'il fuyait le monde pour garder le silence avec les hommes et se consacrer à la sagesse.

Si les Habitués du Bistrot considéraient à présent que leur verre est bien rempli quant au "message", l'aventure se terminerait avant d'avoir commencé!

Souvenons-nous: "un verre n'est utile que s'il est vide"... Malheureux, sont ceux qui croient déjà savoir!

- Alors, de quoi s'éloigne un chercheur de Lumière?

- Il ne fuit pas spécialement les hommes. "FUGE" signifie surtout qu'Il fuit des ténèbres qui pourraient l'assombrir!

- Pourquoi se cache t-il?

- Par "LATE" il ne se cache pas de crainte d'être capturé, il va de soi qu'il se cache pour mieux se transformer en bénéficiant de la lumière de sa divinité intérieure.

- Et que signifie "garder le silence"?

- "TACE" n'est pas un silence qui signifie "je sais des choses que je garde pour moi" c'est un silence interne bien particulier qui n'alimente pas l'égo.

Partager cet article

Repost0
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 07:35
Comment lutter contre la Prévarication ?

Ce dessin amusant de Jean Effel (1908-1982) brode à partir de la mythologie chrétienne.

Celle-ci brodait aussi à partir de la tradition hébraïque laquelle brodait à partir de la source héliopolitaine...

A l'époque de Jean Effel, les maçons étaient tous portugais. C'est ce qui explique la mystérieuse inscription "POR" sur le bac de ciment: le dieu patriarche et créateur est donc portugais.

La présence du diable, qui se réjouit des bêtises à venir, est intéressante. C'est "Satan", une création de la culture chrétienne, à partir de "Hashatan" (שָׂטָן), qui est simplement "l'adversaire" des hébreux dans lequel nous reconnaissons évidemment la divinité héliopolitaine Seth: l'adversité indispensable pour nous faire évoluer.

Les Habitués du Bistrot ont identifié également Seth au gardien extérieur des temples, dont la fonction basique consiste à mettre à l'épreuve le chercheur en vue de le laisser accéder "au temple".

Le précédent message avait évoqué (en non pas invoqué!) les "esprits prévaricateurs" réfugiés dans la matière.

Ils constituaient une première génération de la création (exprimée par le nombre "3") et la matière (le "4") les accueillait...

Louis-Claude de Saint-Martin développait, de diverses manières, l'idée que l'homme constituait une deuxième génération de la création exprimée par le nombre "7".

En effet, une nouvelle "action" (le "3") s'ajoutait à la matière (le "4") et donnait le "7" qui apparaissait comme 3+4.

Par ailleurs, la matière (le "4"), s'exprimant "carrément", donnait le "16" (4x4) et lequel 16 donnait par addition théosophique le "7" (=1+6).

Toujours est-il que l'être humain (le "7") avec ses 7 centres psychiques bénéficiait d'un libre arbitre lui permettant de s'extirper de la prison matérielle (le "4").

Mais naturellement, soumis aux "esprits prévaricateurs", il renonçait à ses capacités spirituelles et à son accès à la source, le "1"...

Une arithmétique simple le montrait: le "7" (l'homme) demeurait carrément (7x7) enfermé dans la matière (7x7=49 et 49 par 4+9 donne 13 qui donne 3+1, soit 4...).

Il fallait alors booster l'homme par l'arrivée d'un principe régénérateur (le "8" =7+1). Et seul ce principe régénérateur permettait d'exprimer la source "1" (8 exprimé "carrément" donne 8x8=64 et "64" exprime 6+4=10 c'est à dire l'émanation légitime de la source "1")...

Tout ça pour démontrer par a+b, l'idée qu'il convenait de laisser s'exprimer en nous ce principe régénérateur...

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 15:54
Êtes-vous vivant?

Louis-Claude de Saint-Martin nous révèle sa solitude de Maître incarné...

Le challenge d'une vie consiste à se réveiller dans les ténèbres et à poursuivre courageusement et fermement sa quête intérieure de Lumière dans un environnement hostile.

C'est la recherche sincère de l'Être au pays de l'avoir...

Dans le style du 18e siècle, il nous confie ses difficultés à croiser des chercheurs susceptibles d'accéder comme lui à la fameuse Connaissance Akashique à capter au sein de la Conscience Cosmique:

"Mon plus grand charme eut été de rencontrer des gens qui devinassent les vérités, car il n'y a que ces gens-là qui sont en vie."

---

Le portait de Saint Martin est un emprunt à l'œuvre du peintre venézuelien contemporain Gabriel Ruiz Attencio.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier