10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 09:31
Une Résurgence rosicrucienne en Islande ?

Délaissons le secret de la 2e bougie du sanctum des rosicruciens qui a fait l'objet des deux précédents messages du Bistrot pour évoquer le signe cosmique qui apparaît traditionnellement dans le ciel pour annoncer une résurgence rosicrucienne.

Le Bistrot l'avait évoqué à propos de la supernova de 1604 (le "videamini" ou la "nouvelle étoile au pied du serpentaire") ou encore du ciel du 23 avril 1908 qui inspira à Spencer Lewis le logo de son organisation (voir"le secret de l'Amorcus").

Plus généralement, c'est le fameux retour du "Benou" héliopolitain que l'on nomme aussi "Elie Artiste".

Mais cette semaine les regards se tournent vers l'Islande...

En effet c'est un curieux oiseau que laisse apparaître cette aurore boréale...

Hasard? Coïncidence?

Toujours est-il qu'il y a une opportunité de s'interroger sur les raisons qui feraient choisir l'Islande pour une résurgence rosicrucienne...

Est-ce parce que ce pays apparaît comme un terrain favorable?

Songeons un instant que les islandais ont laissé leurs banques faire faillite, certains banquiers furent amendés et d'autres emprisonnés après la crise de 2008...

Le modèle bancaire du système keynésien qui nous semble pourtant incontournable a été rangé aux oubliettes de l'histoire et l'Islande qui a conservé intactes ses valeurs éducatives et la gratuité de sa santé publique semble désormais émerger de ses difficultés et proposer au monde un nouveau terreau pour une nouvelle civilisation.

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 07:49
Une Colombe rosicrucienne nommée la Huppe...

Les Buveurs du Bistrot se souviennent de ce point particulier de leur quête qui consistait à rechercher leur Être Intérieur (l'Horus de la tradition héliopolitaine) comme un point central dans un carré...

Cette recherche sincère était un détachement de la matérialité, le carré exprimant les 4 éléments de la matière.

Cette recherche ne suffit pas pour contacter le "point central" mais elle permet d'œuvrer en cessant d'alimenter l'ego et en écoutant "Maat", notre conscience inspirante de justice, de pureté, de vérité, d'intégrité qui sont autant de "nourritures des dieux".

Dans le livre Egyptien de la "sortie au jour", la Maat en nous s'exprimait ainsi:

- "Je suis pur, je suis pur, je suis pur, ma pureté est celle du Benou..." (le Phénix).

Ne reconnaissons nous pas la même Maat dans "l'aigrette" ou "la huppe" du "Menteq de Faridadine":

"La Huppe avait sur la poitrine l'ornement qui témoigne de l'entrée dans la spiritualité, elle portait sur la tête la couronne de vérité".

Cette Huppe va guider les "oiseaux" dans leur quête:

- "Nous avons un Roi légitime, son nom est Simorg, c'est le roi des oiseaux, il est prêt de nous et nous en sommes éloignés. L'arbre élevé qu'il habite est inaccessible et il ne saurait être décrit par aucune langue, il a devant lui des milliers de voiles de lumière et d'obscurité, aucune science n'a découvert sa perfection, les créatures ne peuvent s'élever à son excellence, aucune vue n'aperçoit sa beauté" (...)

Enfin, "la huppe" précise à sa manière son rôle de colombe rosicrucienne:

- "Quant à moi, je serais heureuse de trouver la trace de ce chemin car ce serait une honte de passer une vie sans y parvenir..."

Et comme il se doit, le "Menteq" se divise en 2 parties les "Etapes du Chemin de la Stupéfaction" et le "Diwan des Poésies du Vertige"...

Naturellement, nous reconnaissons dans la première partie les "Degrés Néophytes" et dans la deuxième "les Degrés du Temple" du rosicrucianisme lewissien.

Le "Diwan" était tout à la fois le "Lieu de Pouvoir", le "Cercle des Vertueux", et la pièce la plus grande et la plus élevée du Temple.

Ne ressentons-nous pas, à la source de ce "Menteq", un rosicrucianisme pur qui va nous gratifier d'un regard nouveau, porteur de lumière et suscitant de belles promesses?

---

Le dessin ci-dessus représente le curieux hiéroglyphe du vanneau (Rekhyt) ou du verdier auxquels le bistrot avait consacré divers messages.

Ce oiseau porte une huppe et nous délivre lui aussi un message en montrant d'une part son cœur et d'autre part le plan supérieur...

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 09:14
Un Bijou de Rosenkreutz

Notre périple initiatique dans le Temple s'attarde à la station sud et notre Chapelain osirien ouvre simplement le coffre de Rosenkreutz à notre intention pour nous offrir un bijou!

Selon les époques, la forme du bijou varie, de même que les tentatives diverses pour récupérer cet enseignement rosicrucien et l'adapter à des dogmes.

Parfois le message se perd mais comme il est éternel et que tout se passe en nous le message finit toujours par resurgir.

Le bijou pourrait représenter "le phénix renaissant de ses cendres", comme le dessin ci-dessus, avec la mention "PERIT UT VIVAT", laquelle évoque l'idée de mourir pour renaître.

Naturellement l'oiseau n'est pas suicidaire: il allume son feu intérieur, lequel, en brûlant ses scories, transforme l'adepte.

La remise de ce merveilleux symbole à l'initié par Osiris, la divinité toute puissante de la nature, est tout à la fois un intense moment de gratitude, la découverte d'un outil, l'écoute d'une promesse, le déclenchement d'un processus d'éveil, une prise de conscience...

En effet, si Osiris s'éveille en lui, le chercheur devient lui-même un Horus héritier des forces de la nature.

Mais pour que cela soit une réalité et non pas ce que les psychologues modernes nomment une "pensée magique", il convient que le chercheur sache exactement ce dont sa quête a besoin afin de n'avoir que des objectifs concrets, parfaitement réalisables et à sa portée:

"Un changement maîtrisé est volontaire, il ne s'effectue pas d'un coup mais en douceur par petites étapes progressives..."

Le Chapelain lui transmet donc le message suivant:

"Ce symbole constitue le secret intime de ton Être, si ton désir égotique te pousse à fuir, Il te ramènera à ta réalité profonde et t'aidera à consumer ce qui doit l'être."

"Nombreux sont les mystiques qui ont reçu la révélation d'étapes pour y parvenir.

"Reçois les 7 étapes du Maître Faridadine:

- la Recherche de la Lumière,

- la Compassion du Cœur,

- l'Ouverture intuitive à la Connaissance Cosmique,

- l'Indépendance de ta Pensée,

- l'Unité de l'Être,

- l'Émerveillement pour la Création,

- le Détachement de la Matérialité."

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 06:59
Natte, Lattes et Envol...

Dans quelle divagation votre bistrotier s'est-il engagé dans son précédent message en le titrant "la Latte du Phenix" au lieu de "la Natte du Phénix" et en ne corrigeant pas l'erreur?...

Il est d'usage, dans notre monde, que celui qui commette une erreur se dépêche de la faire disparaître.

Dans le monde profane, le jugement d'autrui est craint et l'on se dépêche de refouler ses erreurs pour ne pas passer pour un con, tandis que celui qui cherche au contraire à justifier ses erreurs, revient à afficher un énorme problème d'égo...

En persévérant, et en insistant sur l'aspect "cosmique" de son lapsus, en tendant de le décoder, le bistrotier prend le risque d'afficher un pathologique nombrilisme...

La journée avait curieusement commencé: dans la nuit, les lunettes, délicatement posées sur la table de nuit étaient tombées pour s'emmancher sur les pages 52 et 53 d'un livre ouvert comme pour dire:

- "Tu devrais lire ça!"

Il s'agit de l'ouvrage de Spencer Lewis, "la prophétie symbolique de la grande pyramide" et sous un certain angle de vue, les deux pages en question peuvent apporter au rituel des 5 bougies un éclairage particulier.

En effet, en connexion avec la Grande Pyramide, ces pages évoquent le "Pilier d'Enoch, le "Cycle du Phénix", le "Temple d'Amon", la "Maison Secrète de l'Être caché", la "Maison de la Lumière"...

Mais cela nous suggère l'idée que notre rituel des 5 bougies, outre l'idée d'évoquer le fameux "point dans le carré", si souvent évoqué au Bistrot, symbole du premier degré des Néophytes Rosicruciens, pourrait prendre la forme d'une pyramide en surélevant la bougie centrale, celle qui correspond au cœur...

Il faudrait en quelque sorte la placer sur un petit socle, une natte...

Mais Lewis ajoute une curieuse révélation:

- Le mot "Phénix" est le terme grec pour le mot égyptien "Pa-hanok" qui signifie "la Maison d'Enoch". (NdB: "hanok" en anglais se lit naturellement hanouk)

Naturellement il convient de vérifier et d'approfondir cette clef issue d'un Maître égyptien de la Conscience Cosmique que Spencer Lewis avait vraisemblablement capté.

Dans le texte initial, Spencer Lewis avait du probablement utiliser le terme anglais "home" or, pour les égyptologues contemporains, le mot "Pa" ne signifie pas tout à fait "maison"...

"Pa" est un pronom possessif exprimant "mon, ton, son, ma, ta, sa, ce, cette" et c'est également un mot qui sert à l'appartenance "sa natte, son support, son siège" et enfin "l'endroit d'où l'on s'envole et même l'envol".

Nous voyons en haut, les hiéroglyphes servent à exprimer "Pa", il y a la natte (en haut à gauche) qui est devenue le symbole de la lettre "P" dans l'alphabet égyptien et auquel il convient de rajouter (en dessous) un "A" (la main tendue) pour lire "PA" et il y a aussi (à droite) le hiéroglyphe de l'oiseau en train de s'envoler.

Ces deux hiéroglyphes, sont d'une certaine façon liés en exprimant le support d'où l'oiseau peut s'envoler.

N'est-ce pas parlant pour ceux qui le ramènent au rituel des 5 bougies, puisque le support statique en forme de carré permet d'envisager son envol vers la Conscience Cosmique?

Mais nous constatons que la natte égyptienne est composée de lattes.

Voici d'ailleurs quelques représentations offertes par le site d'égyptologie "projetrosette"

Natte, Lattes et Envol...

Et un autre enseignement rosicrucien se dégage sur notre natte, à la croisée des lattes...

(à suivre...)

Natte, Lattes et Envol...

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 08:44
La Latte du Phénix

Si nous réalisions une nappe pour le rituel des 5 bougies, le joli modèle ci-dessus aurait de quoi nous séduire...

Le vert pâle exprime l'épanouissement du centre cardiaque car nous nous souvenons que la bougie centrale exprime l'intention de compassion pure.

Naturellement les 5 roses expriment les 5 positions des bougies...

Mais il y a des antériorités à cette création moderne du Bistrot...

Voyons en particulier le logo suivant...

La Latte du Phénix

C'est un emblème de la Franc Maçonnerie Ecossaise et plus particulièrement de l'Ordre Royal d'Ecosse dont l'existence est reconnue depuis 1736.

Cela nous permet de déceler une inspiration rosicrucienne...

Gloria in excelsis Deo (Gloire à Dieu au plus haut des cieux) fait référence à la Conscience Cosmique.

Virtute et Silencio (vertu et silence) tente de perpétuer discrètement les "vertus racines" que le Bistrot avait identifié comme "bienveillance", "détermination", "compassion", "sincérité", "simplicité"...   

Mais nous ne somme pas au bout de nos surprises...

En effet, ceux qui ont pratiqué plusieurs fois le rituel en ravivant les 5 bougies ont remarqué qu'il se produit un intéressant processus symbolique...

Notre appel à la Rose+Croix ou le réveil de la Rose+Croix sur notre sanctum renait des cendres de notre précédent rituel...

Le Phénix, cet oiseau mythique renait de ses cendres...

Et notre nappe devient, en quelque sorte, la latte du Phénix!

La pureté d'intention de notre rituel amorce de facto une connexion à la Rose+Croix et la consécration de notre sanctum (même provisoire).

Nous célèbrons le retour d'Osiris sous la forme d'Horus (l'éveil de notre Être Intérieur) et cela nous ouvre des perspectives vertigineuses... 

(à suivre...)

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier