30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 09:44
Vers un Changement de Polarité Rosicrucienne ?
Vers un Changement de Polarité Rosicrucienne ?

Le Habitués du Bistrot de la Rose+Croix connaissent bien les deux cartouches ci-dessus.

Il y a à gauche le fameux Mekheperré, de TothmesIII, le "sceau du fondateur" qui, sous quelques variantes destinées à exprimer des nuances ésotériques, devint le "sceau de la fraternité".

Il est bon de rappeler que le scarabée (kheper) exprime une force verticale: les transformations, l'évolution, la transmutation.

Le rempart "Men" exprime la force résistante, l'obstacle.

Nous pourrions placer des polarités et dire que le scarabée est positif alors que le rempart est négatif.

Autant de détails qui permettent de ressentir une analogie avec le symbole de la Rose+Croix qui surgira plus tard...

Mais l'on peut imaginer à la place du rempart "Men" un "senet" qui est l’ancêtre du jeu de petits chevaux qui s' épelle "S" "N" "T" avec un verrou, une ondulation et une miche de pain et qui contient le mot "sen" qui est le frère.

Pour mémoire le jeu oppose 2 fraternités qui doivent passer des obstacles.

On peut deviner l'éternelle allégorie rosicrucienne du "ludibrium", déjà évoquée au Bistrot qui consiste à passer pour un idiot afin de surmonter les obstacles.

Mais on trouve parfois le "men" remplacé par "khast" ou "desheret" avec 3 buttes exprimantle désert, le pays étranger, le monde de Seth, le monde profane...

Vers un Changement de Polarité Rosicrucienne ?

 

Le cartouche de MoryaEl redeviendrait-il comme il fut il y a 4000 ans, le symbole d'engagement ou le témoignage personnel de ceux qui sont sensibles à ce courant de Lumière indiquant qu'ils font et feront tout afin qu'elle coule par eux?...

 

(à suivre...)

Partager cet article

Repost0
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 10:23
La Vérité de l'Eau

La curieuse allégorie de l'Eau de Vérité qui a surgi hier au Bistrot est vraisemblablement d'origine sémitique, mais il est logique de supposer qu'en Egypte, à l'époque où fut assaini le Fayoum, les habitants prient conscience qu'il valait mieux utiliser pour boire, cuisiner ou se laver l'eau pure des puits qui captaient les résurgences du Nil plutôt que ceux qui communiquaient avec l'eau saumâtre des marécages...

Cela nous ramène fermement au cartouche de Nimaatre/Amenemat III/Morya dans lequel le symbole de l'eau (ci-dessus), exprime l'ondulation de la vibration de la lettre "n" à la surface de l'eau.

L'ondulation est lue "Ni", et se traduit dans le cartouche par "l'eau" et non évidemment comme dans un texte par une conjonction comme "pour" ou "par".

"Nimaatre" devient donc "l'eau de vérité" de Ré.

Pour les Habitués du Bistrot, cela débouche tout naturellement sur la recherche traditionnelle de la Lumière par le symbole de l'élément eau.

L'eau lave et purifie en dissolvant les choses impures mais elle détient des influences parfois funestes comme le principe de putréfaction...

Ceci est semblable à un enseignement ou aux dogmes d'une religion qui a priori feraient progresser l'étudiant sur le Sentier de la Lumière, mais qui parfois conditionnent ou fanatisent l'aspect non purifié de sa personnalité qui se putréfie avec le danger de contaminer également son entourage.

(à suivre...)

 

Partager cet article

Repost0
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 09:19
L'Eau de Vérité

En ce temps là, l'eau qui coulait dans les ruisseaux, les rivières et les fontaines était une eau de vérité et ceux qui en buvaient se trouvaient immédiatement illuminés, le voile des apparences se levait, et ils contemplaient la réalité sans être le jouet des doutes ou des illusions.

Aussi, en ce temps-la, les hommes étaient sincères, justes et sages.

Mais un jour, le mystérieux guide des hommes leur annonça une terrible nouvelle:

L'eau de vérité allait se tarir et une eau polluée la remplacerait, procurant l'illusion et l'oubli à ceux qui en boiraient.

Par conséquent, pour ne pas sombrer dans l'idiotie ou la folie, il convenait de mettre en réserve toute l'eau disponible.

Un seul homme tint compte de l'avertissement et il recueillit la plus grande quantité qu'il put d'eau de vérité qu'il plaça dans une citerne au fond d'une grotte de la montagne.

Lorsque l'eau de vérité vint à manquer; notre homme resta dans sa cachette, et continua a consommer l'eau pure.

Mais bientôt, il constata qu'une eau douteuse coulait.

Il n'y toucha pas mais il alla constater ses effets sur les autres hommes.

Il s'aperçut qu'en buvant cette eau nouvelle, ils agissaient désormais d'une manière irréfléchie et puérile, ils devenaient idiots et ils ne se souvenaient même pas qu'ils avaient été différents.

L'homme qui avait été épargné tenta de raisonner ses anciens compagnons, mais ses efforts furent vains: il passait pour un simple d'esprit et on lui manifestait hostilité ou pitié mais personne ne le comprenait.

Déçu, il regagna sa montagne et continua à boire son eau de vérité.

Mais la Solitude lui pesait, il souffrait d'être incompris et il finit par redescendre chez les hommes et il but la nouvelle eau.

Alors, il oublia tout ce qu 'il savait auparavant.

Il se souvenait vaguement d'une eau différente qu'il tenait en réserve, mais il était incapable de retrouver la citerne.

Bientôt, il n'y pensa même plus et comme les autres qui avaient consommé l'eau polluée, il ne se souciait plus de la solitude et il prenait plaisir dans la compagnie des hommes, qui ne lui paraissaient pas plus idiots qu'il l'était lui-même.

Quant aux autres, ils le considérèrent comme un frère qui avait miraculeusement retrouvé la raison.

(à suivre)

Forum actif du Bistrot:
http://bistrot-rose-croix.forumactif.org/

Partager cet article

Repost0
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 08:15
Moïse et la Révélation du Père Lewis...

La question de savoir si, dans une de ses vies passées, l'Illustre Morya El avait bien été Moïse, comme certains écrits le laissent parfois entendre, se trouvait posée par un Habitué...

Spencer Lewis, qui demeure la référence rosicrucienne fondamentale de nos jours, s'était naturellement penché sur le sujet comme on le voit si l'on se reporte aux messages du Bistrot sur Moïse et en particulier à "un joli cadeau de Noël".

Il apparaît donc que la personnalité de Moïse lui était familière, mais il n'a pas laissé d'indication claire et définitive qui serait en mesure de perturber qui que ce soit.

D'ailleurs, le choc en retour aurait été puissant et il est facile d'imaginer les articles critiques qui auraient fleuri ci et là, du style "les rose-croix récupèrent Moïse..."
La difficulté devait être contournée...

Tout d'abord, il fut expliqué que "comme la plupart des Grands Maîtres de la Grande Loge Blanche, Morya, dans chacune de ses incarnations après sa naissance en Egypte, vécut, chaque fois, de 130 à 135 ans,renaissant immédiatement après chaque transition dans un corps d'enfant nouveau-né et manifestant, alors, dès l'âge de douze où quatorze ans, le degré de Maîtrise qu'il avait atteint à la fin de sa vie précédente."

Chacun pouvait ainsi se représenter cette importante part d'incarnation dans un cycle total de réincarnation de 144 ans.

Mais s'il était relativement facile d'identifier le grand Maître Morya avec Nimaatré le pharaon, lequel n'a évidemment rien à voir avec Moïse, il fallait une indication supplémentaire pour les chercheurs...

Alors Lewis présenta les choses ainsi: "L'une des plus importantes personnalités de la Grande Fraternité Blanche est généralement connue, dans le monde entier, sous le nom de Moria-El, l'Illustre. Il naquit près du Caire vers 1385 avant J.-C. A l'âge de 34 ans, il parvint à l'Illumination, à la Conscience Cosmique, recevant du Cosmique la connaissance qui devait être transmise à la Fraternité terrestre."

Et ailleurs: "Vous vous souviendrez que, selon toute probabilité et compte tenu des changements intervenus dans le calendrier, il naquit vers 1385 avant J.C.

"L'endroit exact de sa naissance n'est pas connu, mais des documents mystiques le situent quelque part dans les environs de ce qui est, à présent, la ville moderne du Caire."
Naturellement les Habitués ne manquen pas de relever la curieuse affirmation: "l'endroit exact de sa naissance n'est pas connu".

Sous la plume d'un être avancé qui a accès aux archives akashiques, "n'est pas connu" signifie que "les profanes ne savent pas" ou qu'une partie de la vérité leur est voilée...

Cette phrase mérite donc une petite méditation à la recherche d'une intuition complémentaire...

Et si la vérité ne saute pas aux yeux, pensons peut-être au nom égyptien de Moïse, "Messou" qui signifie littéralement: "celui qui est né plusieurs fois"...

Le célèbre tableau ci-dessus est de Nicolas Poussin (Moïse sauvé des eaux).

(à suivre...)

Forum actif du Bistrot:
http://bistrot-rose-croix.forumactif.org/

Partager cet article

Repost0
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 06:22
Quel Sens revêtait le Bracelet de Sat Hathor Iounit?
Quel Sens revêtait le Bracelet de Sat Hathor Iounit?

La princesse égyptienne Sat-Hathor-Iounit (fille de l'arc d'Hathor) était une tante de Amenemat/Nimaatré et c'est dans son tombeau à El-Lahoun dans le Fayoum que fut trouvé parmi ses bijoux une paire de bracelets en or, cornaline et turquoise, portant l'inscription égyptienne rattachée à son neveu et qui se trouvent exposés de nos jours au rez de chaussée du Metropolitan Museum of Art de New-York.

Les Habitués du Bistrot qui se souviennent de cette formulation du "Maître Voilé" au sujet d'Amenemat III: "cet être extirpa le pouvoir corrupteur d'un clergé corrompu", sont sur la bonne voie pour appréhender la portée du symbole initiatique que peut revêtir le port de ce bracelet...

Cela pourrait se rapprocher de la formulation de Spencer Lewis qui précisait que le Maître Morya "renversait certains obstacles par l'alchimie cosmique"...

Et la clef se trouve bien sûr dans une approche plus ésotérique du message que son interprétation profane laquelle est une simple soumission au pharaon: "Beau dieu (ou dieu parfait), maître de la haute et de la basse Egypte, Nimaatrê, donne la vie (ou doué de vie)".

Par exemple: "Le Verbe est dans le Principe. Soit maître des deux mondes, recherche la Vérité de la Lumière. Reçoit la Vie éternelle..."

N'est-ce pas une invitation silencieuse du Grand Maître à prendre une importante décision intérieure?

Dans un environnement qui détourne la Maat, qui revendique une lumière qu'il n'a pas et qui renonce à ses héritages, il suggère de se détacher intérieurement de tout cela et de faire partie des initiés voués à la recherche de la connexion avec la Conscience Cosmique qui permet la véritable maîtrise des deux mondes.

(à suivre...)

Forum actif du Bistrot:
http://bistrot-rose-croix.forumactif.org/

Partager cet article

Repost0
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 22:26
Spencer Lewis s'exprime sur le Maître Morya

Avant de revenir sur l'interprétation de ce que le Bistrot avait nommé "la clef initiatique de Nimaatré", n'est-il pas utile de rappeler ce que Spencer Lewis déclarait lorsqu'il s'exprimait sur le rôle du Maître Morya au sein de la "Hiérarchie"?

"Le Maître Morya est avant tout un législateur et un administrateur. "Pour autant que nous puissions l'affirmer, il ne s'emploie pas à des travaux de guérisons ou à des instructions générales sur les sujets ésotériques. "En revanche, il est Maître dans l'applications des Lois Cosmiques pour produire certaines manifestations et pour renverser certains obstacles par l'alchimie cosmique ."

Les deux images ci-dessus sont, d'une part, à droite, le portrait du Maître Morya qui circule généralement et qui fut réalisé par Spencer Lewis, tandis que nous voyons à gauche une curieuse photo issue d'une gravure d'un certain Wilhelm von Bibra. (Texte modifié - à suivre...)

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier