12 novembre 2016 6 12 /11 /novembre /2016 09:12
Quand l'Étudiant est prêt

Les Habitués apprécieront certainement ce texte connu de Spencer Lewis dans une traduction inédite qui permet à quelques finesses du texte initial de ressortir.  

La question peut être posée : « Quel est le but ultime des études rosicruciennes et de leur préparation? »

C’est là une vieille question à laquelle il a été répondu des milliers de fois dans chaque pays, par la réalisation survenue dans la vie des étudiants les plus fervents.

Il est bien qu'il soit rappelé à nouveau au Néophyte comme à l'Adepte, le but véritable du travail dans lequel nous sommes engagés, et la récompense qui peut être la leur quand ils seront trouvés prêts et vaillants.

Il existe une maxime très vieille et bien-fondée : « Quand l’étudiant est prêt, le Maître apparaît! »

Celle-ci fut très grandement incomprise et des milliers de personnes l'utilisent pour refuser de rejoindre toute école ou organisation préférant « attendre que leur instructeur personnel se manifeste »...

La maxime exprime distinctement : «Quand l’étudiant est prêt, le Maître apparaît ». Que faut-il entendre par être prêt ?

Il ne s’agit certainement pas d’une question de temps !

Elle doit signifier précisément ce que des milliers de personnes ont trouvé qu'elle signifiait: lorsque l'étudiant est prêt, de par sa préparation et sa valeur acquise.

Cela remet la matière très clairement entre les mains de chaque étudiant.

Il peut se préparer lentement, au travers de lectures sélectionnées, ou par de longues heures de méditation couvrant de nombreuses années, ou encore en assistant occasionnellement à des conférences et à des causeries.

Si le temps n’a pas de conséquence, l’étudiant peut attendre jusqu’à la fin de son incarnation, ou même d'une autre, pour voir apparaître ce Maître qui a vocation à être son instructeur personnel.

Ici, à nouveau, nous pouvons demander : «Quel Maître, quel instructeur ? »

- Certainement pas un Maître terrestre qui pour cela ne requerrait pas la préparation et le développement nécessaires à l’Illumination Cosmique! 

L’étudiant sincère qui se prépare vraiment et devient capable de recevoir l’instruction d’un Maître, parvient vite à un point de développement où aucun Maître terrestre ne peut plus le satisfaire: seul un Maître Cosmique peut faire face aux requêtes de celui qui est prêt.

Partager cet article

Repost0
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 08:56
Le Maître et le Cosmique, Notice explicative...

De nombreux Buveurs du Bistrot nous signalent qu'ils apprécient beaucoup le dernier message "La plus Grande Lumière à l'œuvre", mais ils éprouvent la sensation d'être passés à côté de quelque chose...

Il faut dire que même lorsque l'on comprend l'anglais, la "lecture" ("cosmical lecture", of course) de Spencer Lewis laisse une sensation d'incompréhension qui incite les Chercheurs à creuser et méditer...

Le dessin ci-dessus est sans prétention: il représente le monde cosmique en haut et un monde plus dense en dessous.

Les petites flèches expriment ce que le Cosmique apporte au monde dense...

Le personnage est un Maître... Il est parvenu à être connecté à la Conscience Cosmique.

Son œuvre consiste à capter dans le Cosmique ce qu'il est utile que les hommes reçoivent et éveillent en eux. Ainsi, il l'introduit dans leur monde ce qu'il a capté.

L'œuvre prend la forme d'un ballon ou d'une bulle cosmique...

Sans être un expert, chacun devine que la bulle du Maître pourra difficilement se maintenir en l'état.

Éclatera t-elle en morceaux? Sera t-elle absorbée et réduite par un monde avide qui s'en nourrira à sa façon et la détournera en la faisant progressivement disparaître? La bulle retournera t-elle au Cosmique? Est-ce le sens symbolique de "l'entrée en sommeil de 108 ans" qu'enseigne la tradition rosicrucienne?

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 10:51
Un Contact avec le Maître Faridadine...

Les précédents messages du Bistrot suscitaient l'envie de s'harmoniser avec le Maître Faridadine en utilisant la magie de la méditation.

Cela consiste à se détendre en paix devant la bougie et les hautes vibrations de son sanctum, en mettant son mental au repos puis en répétant, par 3 fois, et parfois davantage un texte ou une phrase qui nous a fait vibrer et derrière lequel nous savons déjà reconnaitre le "voile du maître"...

Il convient de préciser qu'il s'agit d'une personnalité fine et pleine d'humour.

Il a l'aura engageante de certains conteurs orientaux qui enchantent leur public en sachant toujours glisser des histoires dans les histoires.

Il est très apprécié car il a la particularité de savoir faire rire en évoquant des sujets ésotériques, c'est en cela qu'il est "Farid" (فريد), c'est à dire "l'unique"...  

Il sait partager avec simplicité des émotions criantes de vérité avec la poésie qu'il donne la sensation de maîtriser naturellement après lui avoir consacré plusieurs incarnations. 

A cela s'ajoute sa drôlerie naturelle d'une justesse qui fait rire aux larmes!

Naturellement l'habitué du Bistrot avide de ressentir les particularités de cette présence toute simple, mais à la fois hautement connectée, bienveillante, aimante, sécurisante et raffinée ne manque pas de préciser:

- "Ce serait bien qu'il m'ouvre sa porte"...

Mais à cela le Maître cosmique a coutume de répondre comme pour nous mettre à l'aise: 

- "Qu'est-ce qui te fait dire que la porte est fermée?"...

 

--

L'image ci-dessus, issue du Musée Ritberg de Zürich, est une tentative de représentation du Maître.

 

 

Partager cet article

Repost0
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 08:32
La Rose+Croix dans le Temple

Le précédent message du bistrot abordait le sujet des officiers d'un temple rosicrucien en connexion avec les divinités héliopolitaines correspondantes.

C'est un sujet à aborder avec beaucoup de réserves car il est facile pour un profane qui se familiariserait avec touts cela de tirer des conclusions rapides, de dogmatiser et de bâtir des autels, des égrégores, et même une religion...

Par ailleurs nous ne parlerons plus ici de la difficulté à accéder à notre Temple intérieur, mais seulement de la manière dont les officiers peuvent en manifester les divinités.

Lorsque les divinités sont évoquées ici, nous devons nous considérer ni dans un système monothéiste, ni dans un système polythéiste.

Il s'agit plutôt d'un système hénothéiste comportant un dieu principiel et dont les autres divinités sont des émanations secondaires de ce dieu principiel qui est simplement notre Être Intérieur.

Les officiers représentent donc des divinités, des forces qui sont en nous pour nous diriger vers la Lumière.

Dans un temple physique, représentant notre temple psychique, les officiers ne doivent pas jouer un rôle qui limiterait leur activité au paraître, mais ils doivent assumer une fonction.

Le schéma ci-dessus représente 4 officiers à l'œuvre, à leurs stations respectives pour l'activation du shekinah qui ne doit pas être considérée comme un autel.

Il est important de ne pas confondre les fonctions des officiers, au sens cosmique du terme, avec les attributions que le monde profane peut leur projeter.

Par exemple, on est tenté de donner au Maître d'une loge une autorité, alors qu'il n'a été élu que pour sa capacité de discernement cosmique.

Alors que le Maître, placé à l'Est doit susciter l'adhésion, en face de lui la Mater assure la cohésion de la Loge. L'Ouest est l'endroit où le soleil va se reposer après une journée de labeur. C'est l'endroit où les rosicruciens trouvent paix et calme dans "les bras d'une mère" qui leur transmettra comment trouver la Lumière.

Le sud ou midi est dans l'hémisphère nord le point où le soleil resplendit. C'est là que se trouve la station du Chapelain chez qui l'on trouvera les bénédictions et les héritages les plus sacrés permettant la renaissance.

En face, le nord est le lieu le plus ténébreux du temple, c'est là que se tiennent les nouveaux venus qui n'ont pas le droit d'intervenir avant d'être admis à prendre place au sud. Un mystérieux proverbe rosicrucien précise: "le nord du temple est un point d'où ne s'élève rien que le désir de venir en ce lieu".

C'est assez difficile à comprendre et c'est pourtant le challenge incontournable des chercheurs rosicruciens sincères, avides de comprendre la mystérieuse fonction de la Grande Prêtresse, celle dont on dit qu'elle est "celle qui fut, qui est et qui sera et dont personne n'a jamais soulevé le voile" et dont on ne doit non pas rechercher un pouvoir égotique mais seulement la manière dont elle parvient à la Lumière.

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 08:54
L'Envoyé et la Sombritude...

Avant que l'Envoyé du Cosmique ne se manifeste, le Chercheur de Lumière a une épreuve de discernement à surmonter...

Fondamentalement c'est très simple, il suffit de chercher à écarter de son environnement les êtres sombres.

Mais qui sont donc ces êtres sombres à écarter?

En fait, rien ne les caractérise objectivement.

Il n'est jamais écrit sur le front de quelqu'un: "je suis sombre et tu dois m'écarter".

Tout au contraire, les êtres sombres les plus futés cherchent à apparaître gentils, aimables, voire bienveillants, comme s'ils étaient eux-mêmes des êtres providentiels...

Cette "sombritude" n'est évidemment pas une question de peau, quoique la charge psychique qu'ils véhiculent nous laisse une sensation particulière d'apparence sombre quand bien même leur peau serait d'une grande pâleur.

Cela est du à une sorte de préoccupation permanente de recherche de puissance et de pouvoir qui est devenue chez eux une seconde nature: ils sont en quelque sorte possédés par une sorte de paraître égotique qui semble de la sincérité à celui qui ne sait pas discerner mais qui n'est qu'une sincérité affectée car elle est liée à un égrégore ou à une entité...

Et toute leur démarche consiste à nous faire entrer dans leur jeu, à solliciter notre soumission ou notre pitié par une forme de culpabilisation insidieuse qui nous fait accepter pour valides leur contre-vérités.

Pour cela, tous les moyens sont bons... Nous ressentons alors que nous sommes indispensables à leur œuvre, dans laquelle nous prenons parfois refuge... et c'est alors mal parti pour s'en détacher!

Il faudra alors des années, parfois des vies...

Psychiquement, ils parviennent parfois à nous faire créer en nous-même des sortes de gardiens qui passent à l'action chaque fois que nous envisageons de prendre du recul ou de nous éloigner de leur influence putative...

Leur seul point faible, facilement identifiable, est naturellement leur égo qui n'acceptera jamais une remise en question sincère... C'est là qu'il convient précisément de les tester!

Mais c'est lorsque nous savons nous détacher de ces êtres sombres que nous savons apprécier les Envoyés!

Chez eux, tout est au contraire prétexte à faire ressortir le plus discrètement possible la Lumière: leur présence aurique peut laisser passer une énergie indescriptible lorsqu'il se laissent identifier.

En leur présence, nous nous sentons mieux et plus réceptifs: il n'induisent aucune culpabilité, nos douleurs disparaissent, nos questionnements sincères ne renvoient pas à des frustrations mais trouvent leurs réponses, et nos culpabilités se résolvent puis se dissolvent. Ils ne manipulent jamais, et nous constatons qu'ils ne tolèrent pas pour eux même la "sombritude"...

Et le fin du fin, l'Envoyé arrive, comme par hasard, pour nous transmettre des outils plus puissants pour écarter davantage de nos vies les êtres sombres...

Quand l'étudiant est prêt le Maître se manifeste!...

(à suivre...)

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier