3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 09:13
Une Tour Eiffel Cosmique

Une discrète Buveuse du Bistrot suggérait, il y a quelques temps, une représentation de la Tour Eiffel pour exprimer le monde invisible...

Avec 4 pieds dans le monde matériel, la tour représente le monde astral.

Mais notre Buveuse proposait que le Monde Cosmique corresponde aux étages supérieurs de la tour ce qui ne manquait pas de faire tiquer les rosicruciens plus avancés...

En effet, la Conscience Cosmique n'est pas un plan élevé de l'astral, mais une autre dimension...

C'est ce que le dessin ci-dessus tente de représenter avec une "tour cosmique" indépendante au cœur de la construction astrale, un peu comme la couronne blanche égyptienne au sein de la couronne rouge.

C'est l'occasion de citer un petit écrit de Spencer Lewis traduit par Jeanne Guesdon qui suggère l'existence de 144 "Maîtres Cosmiques"...

Cette traduction circulait en France en 1953, (soit un an avant la prise de responsabilités officielles de Jeanne Guesdon (1884-1955) comme Grand Maître pour la France dans l'organisation américaine de Spencer Lewis.

Ralph Lewis nommé en 1940 successeur de son père (décédé le 2 août 1939) attestait officiellement en 1954 que les traductions avaient déjà commencé "juste après la guerre", mais il est permis de penser qu'elles pourraient avoir débuté plus tôt, peut-être vers 1931 alors que Jeanne Guesdon était "Corresponding Secretary" de l'organisation lewissienne ...

Une Tour Eiffel Cosmique

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 13:12

henry-ford.jpg 

Les dédicaces de Spencer Lewis sont parfois surprenantes.

 

Qui croirait que les "Demeures de l'Âme" furent dédiées à l'industriel Henry Ford que l'on voit ci-dessus au volant d'une Ford lors d'une course en 1901?

 

C'est pourtant vrai!

 

DEDICATION


To the Fearlessness and Frankness of

H. F.

who has so often and convincingly expressed his

faith in the Doctrines of Reincarnation, and

who has demonstrated his complete trust

in these principles by his broad

vision, human sympathy, and

unlimited plans for

the future,

This Book is Dedicated

with the wish that his marvelous industrial

achievements may continue to have

the well deserved Cosmic

Benediction and

Blessing.

 

Ce que la version française de 1951 traduit ainsi:

 

 

DEDICACE

Au courage et à la franchise

de H. F.

qui a souvent et d'une manière si convaincante

exprimé sa croyance en la réincarnation et

qui a prouvé sa foi complète dans les

principes de cette doctrine, par sa large

vision des choses, sa sympathie humaine et

ses projets constants pour l'avenir.

Ce livre est dédié

avec le souhait que les remarquables

réalisations de ce grand capitaine d'industrie

ne cessent de recevoir les bénédictions justes

et méritées du Cosmique.

 

La traduction française occulte ou révèle quelques nuances subtiles, par exemple:

 

- "fearlessness" est l'intrépidité. C'est davantage que le "courage", il y a aussi un certain "culot"...

 

- "faith" c'est davantage la "confiance" que la "foi"... (Les fameux préliminaires du 9ème degré du Temple développent ce point important).

 

- "unlimited plans for the future", "plans sans limite" exprime quelque chose de davantage vivant et cosmiquement acceptable, que "projets constants pour l'avenir".

 

- "his marvelous industrial achievements", "ses merveilleuses réalisations industrielles" est bien différent de "les remarquables réalisations de ce grand capitaine d'industrie", qui montrent que le traducteur (la traductrice, s'il s'agit de Jeanne Guesdon) avait compris ou savait que HF était Henry Ford et voulait davantage l'exprimer...

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 14:15

jeanne-guesdon.png

 

Voici un extrait d'un message de Jeanne Guesdon (*) qui était parfois lu dans les temples rosicruciens:

 

"Montaigne a défini l'éducation comme étant l'art d'avoir une tête bien faite, plutôt qu'une tête trop remplie. Nous dirons maintenant que l'éducation consiste à cultiver en soi des pensées correctes. Et ce qui est vrai de l'éducation scolaire l'est autant de la formation rosicrucienne. Nous devons, nous servir de ces "matériaux spirituels" pour apprendre à mettre en nous et à rayonner autour de nous des pensées correctes.

 

Les enseignements rosicruciens sont et doivent être une école de pensée. C'est essentiel pour un spiritualiste car il sait que toute pensée vit, en quelque sorte, d'une existence indépendante, qu'elle est un centre de force. Et nous comprenons, qu'il s'agit non seulement des pensées exprimées, mais même de celles qui n'ont jamais été prononcées ou écrites... ce qui impose à chacun de nous une sérieuse responsabilité, qui va d'ailleurs en croissant, au fur et à mesure que nous progressons sur la route spirituelle. Toutes nos pensées sont des vibrations qui ont un dynamisme agissant."

 

Mais comment reconnaître si nos pensées sont réellement correctes ? Problème théoriquement bien complexe ; car nous pouvons dire seulement qu'elles sont correctes, donc en conformité avec la nature essentielle de l'humain et en complète harmonie avec le Cosmique, quand elles correspondent à l'un des critères du bien, du vrai et du beau.

 

Mais ceux qui n'en sont encore qu'aux premières étapes de la voie initiatique peuvent se leurrer sur ce qui est vraiment le beau, la vérité et le bien. Aussi allons-nous vous donner une règle très simple qui vous permettra de juger si vos pensées sont en accord avec le Cosmique, donc correctes ; ou, comme nous disons, "positives".

 

C'est de voir ce qu'elles produisent ! Expliquons-nous. C'est très simple, il suffit de penser à soi-même, en ce qui concerne la santé physique et morale, et la vie sociale. Si vos pensées sont positives, elles amèneront en vous des forces, immédiatement perceptibles : vous vous sentirez mieux portant, bien équilibré, et vous verrez venir à vous des personnes de votre entourage qui étaient jusque là sinon hostiles du moins indifférentes. Il se produira en vous une sorte de rajeunissement.

 

Et aussi des problèmes personnels qui vous paraissaient auparavant insolubles, trop compliqués, s'éclaireront soudain. Je ne dis pas qu'ils seront résolus tout de suite ; mais ils perdront de leur complexité, de leur acuité, et vous pressentirez sans l'expliquer nettement, que vous êtes sur le point de les résoudre.

 

Très vite, cette force-pensée s'affirmera en vous. Vous pourrez dire: "Ce n'est plus moi qui vis, c'est l'esprit qui vit en moi".

 

Cet équilibre des pensées, cette "recharge psychique" positive, comment l'obtenir ? En la méritant! Le meilleur moyen d'acquérir ce mérite c'est de suivre attentivement les préceptes de l'Enseignement Rosicrucien ; un disciple humble et sincère, progresse d'une manière certaine et rapide.

 

Et réciproquement, la plus triste façon de retarder son entraînement spirituel, c'est d'être égoïste, méchant ou cruel, de ne chercher que son propre bien, de manquer à la solidarité humaine.

 

Au plus profond de notre cœur, nous savons bien ce qu'il nous faut : nous imposer une certaine discipline et, si besoin est, changer ce qui tendrait être négatif en nous.

 

Il est reconnu que nous ne pouvons avoir en l'esprit qu'une seule pensée à la fois, bien que par moment les idées se succèdent, avec une si extraordinaire rapidité que nous paraissons penser à deux choses à la fois... Mais aussitôt qu'une pensée déprimante ou négative nous assaille, nous devons tenter immédiatement de la remplacer par une pensée constructive, si possible une pensée d'amour.

 

Rappelons-nous aussi que notre cerveau émet des ondes, qui transmettent nos pensées, les propagent, en dehors de nous-mêmes. Nos enseignements, dans un certain degré, nous parlent de la méthode employée pour déceler non seulement notre activité cérébrale, mais également la nature de nos pensées ; or, une fois que les ondes sont lancées, elles se propagent à d'infinies distances et nous pouvons, par elles, créer en bien ou en mal.

 

---
(*) Jeanne Guesdon (infos généralement admises sans vérification particulière)

- 1884 Naissance 

- 1926 à Cuba où elle vit, elle entre en contact de l'Amorc de Spencer Lewis et de retour en France elle assumera la fonction de Secrétaire pour la France.

- 1930 Secrétaire de la FUDOSI.

- 1937 elle quitte l'OMS (Victor Blanchard) pour l'OMT (Victor Emile Michelet, Augustin Chaboseau, Jean Chaboseau) où elle assume également la fonction de Secrétaire.

- 1954 Grand Maître de l'Amorc pour la France où elle succère à Hans Grüter (par ailleurs Grand Maître de l'Ordre Maçonnique Oriental de Memphis Misraïm) décédé en 1953.

- 1955 Décés.

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 13:50

roneo.jpgVoici un extrait d'un document assez rare qui date de l'époque où Jeanne Guesdon au début des années 50, éditait encore les monographies rosicruciennes sur une machine à alcool, comme ci-dessus, qu'elle avait installée dans sa cuisine.

 

L'original se trouvait dégradé avec l'impression, laquelle ne pouvait dépasser 200 exemplaires au grand maximum, et les feuilles étaient introduites une par une à la main avant de ressortir imprimées avec une encre violette et une forte odeur d'alcool.

 

Avec le temps, ces feuilles vieillissent mal et leur lecture devient un déchiffrage. Mais l'enjeu en vaut la chandelle: il s'agit là d'un reconstitution d'un intéressant rituel initiatique celte... 

 

"(...) L'Ile de Bretagne possède 3 trésors sans prix: la "Couronne des Bardes", le "Saint Graal" et le "Livre d'Arthur".

 

Si la plupart d'entre nous connaissent le Grand Roi Arthur et ses chevaliers de la Table Ronde, et sont plus ou moins familiers avec les légendes du Saint Graal que l'on dit être apportées en Bretagne au début du premier siècle de notre ère, peu d'entre nous connaissent autre chose de la couronne des Bardes, que sa relation plus ou moins lièe avec le groupe de mystiques celtes appelés Druides, lui aussi fort peu connu d'ailleurs.

 

Seuls peut être quelques érudits ou quelques amoureux obscurs des anciennes traditions, se sont-ils rendus compte que tous ces trésors sont étrangement en relation les uns avec les autres. Pour mettre tous ces éléments dans un contexte valable, il faut non seulement une connaissance de l'histoire de Bretagne, mais également témoigner d'une certaine compréhension des traditions mystiques et religieuses du monde entier.

 

Ainsi par exemple, y-a-t-il abondance de témoignages pour confirmer que les légendes arthuriennes sont d'origine égyptienne et ne sont, en fait, pas autre chose que les légendes d'Osiris présentées sous une autre forme.

 

D'un autre côté, le Saint Graal qui nous est devenu familier surtout par les chants français du 12ème et du 13ème siècle, est intimement lié aux premiers âges de l'Abbaye de Glastonbury dans le Somersetshire en Angleterre et dont les récits à caractères chrétiens ne constituent qu'une adaptation d'un mythe antérieur de la création.

 

La Couronne des Bardes, enfin, quoique généralement associée dans son ensemble à l'idée que l'on se fait des rites secrets des habitants primitifs du Pays de Galles, pourrait révéler un jour que le druidisme fut jadis le système antique et honoré de la connaissance mystique qui prévalait dans les îles britanniques aux premiers temps de leur histoire. 

 

Il est possible enfin qu'une étude soigneuse et sympathique de ces trois éléments remette en lumière des connaissances de grande valeur qui semblent perdues maintenant"...

(à suivre)


Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier