31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 09:30
Le S.A.V. du Grip d'Akhenaton...

Quelques Habitués réactifs ont déjà tenté l'expérience du "grip d'Akhenaton" en sollicitant à leur manière un accès cosmique.

Les témoignages sont instructifs et incitent à développer le "Service Après Vente" d'Akhenaton...

- "Je me suis vu en pharaon avec des petites mains autour de ma tête comme des électrodes, mais rien de plus."

Devant ce type de témoignage, la question qui se pose parfois est de savoir s'il s'agit d'une expérience astrale ou d'une expérience cosmique.

Par exemple, s'il y a auparavant un effort de visualisation faisant appel à la volonté et à la mentalisation, cela crée une polarité astrale et égotique qui parasite l'expérience cosmique.

(En clair: la visualisation au sens lewissien du terme est un processus très fin et généralement incompris qui ne doit pas faire appel au mental et à la volonté...)

Autre détail: les "petites mains" concernent l'explication du processus du grip. Par conséquent, lorsque nous songeons aux "petites mains" nous nous enfermons dans l'astral ce qui s'oppose aux contacts cosmiques.

Autres témoignages:

- "J'ai utilisé la géomancie pour savoir ce que pouvait m'apporter cette expérience et la figure fut "acquisitio".

C'est évidemment une excellente indication qui évoque les bienfaits cosmiques à attendre!

- "La géomancie m'a donné "puella" (la fille). Dois-je comprendre que je dois laisser tomber et m'occuper de mon linge?"

Ça pourrait être un clin d'œil suggérant l'importance d'un "réglage" préalable consistant à se libérer de certaines "intentions".

Enfin, d'autres témoignages indiquent leur enfermement dans un égrégore (généralement religieux ou sectaire) dont les personnes n'envisagent pas un seul instant de s'extraire pour accéder à autre chose que ce qu'autorise leur égrégore.

Dans ces cas, il convient de respecter leur libre arbitre et de ne surtout pas chercher à les influencer autrement qu'en signalant la possibilité d'une différence, sinon, ce serait nous-même nous condamner à chercher à lutter contre leur égrégore, ou la force pensée qui les domine, et à nous enfermer dans un rôle de chevalier blanc de l'astral qui nous priverait de tout accès cosmique...

Par ailleurs, le message précédent du Bistrot évoquait la perspective de rencontrer le "gardien de la chambre", ce qui exige d'une part une certaine expérience du monde invisible qui fait que l'on ne panique pas (ou plus) lorsque l'on fait une "rencontre" et par ailleurs que l'on a fait sur soi un certain travail rosicrucien permettant de mieux comprendre ce que ce gardien est susceptible d'attendre de notre part.

Il conviendra de revenir sur le sujet!

Partager cet article

Repost0
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 10:57
Un Enseignement à découvrir derrière le Grip?

Il y a toujours des principes à respecter lorsque l'on est demandeur d'un éclairage cosmique...

La première chose consiste à se familiariser avec le sujet. C'est ainsi que les Habitués, à la suite du dernier message, ont cherché grip sur le moteur de recherche du Bistrot pour dénicher parmi les 2000 messages disponibles la dizaine d'occurrences qui concerne le sujet.

La deuxième attitude est importante: il s'agit en quelque sorte de "vider la tasse"... C'est une référence aux maîtres du thé qui consiste à ne pas aborder un sujet avec une idée arrêtée qui nous empêcherait d'en savoir plus.

Le point suivant est naturellement l'humilité... Cela rejoint en partie le point précédent mais il est important de le développer. C'est un fondamental lorsqu'il s'agit d'accéder au Cosmique: ne jamais penser que notre égo est détenteur de la Connaissance.

La Connaissance ou l'Initiation ne consistent pas à charger, en quelque sorte, notre poubelle psychique mais, au contraire, à déboucher notre cheminée obstruée vers le Cosmique... C'est un processus d'ouverture d'esprit qui consiste à acquérir l'indispensable "qualité vacuitaire" (l'idée que notre approche est incomplète) pour nous rendre réceptif au Message Cosmique.

Ceci étant établi, un détail devait nous sauter aux yeux...

Nous avons tendance à faire de ce grip un signe de reconnaissance comparable à ce qui fait que des supporters d'une même équipe de foot reconnaissent mutuellement chez l'autre l'égrégore d'une fraternité commune chez qui il convient de tout tolérer..

C'est évidemment une erreur et un comportement assombri...

Pensons-nous qu'un Maître comme Spencer Lewis se serait comporté comme le gourou d'une secte qui chercherait à booster la cohésion de son groupe de chercheurs au lieu de laisser au contraire chacun s'affranchir des égrégores et éveiller en lui la grande Force Cosmique d'Adhésion à la Lumière?

Une fois que cela est compris, d'autres détails peuvent apparaître...

Naturellement 2 rosicruciens avancés n'ont pas besoin de signes artificiels de reconnaissance et par conséquent cela pourrait nous révéler que le grip a vocation à véhiculer "autre chose"!

"Autre chose" qui utiliserait les ignorants comme des vecteurs perpétuant l'existence du grip pour ceux qui seraient prêts et aptes à ressentir les choses "en leur cœur"...

Un peu comme les profanes perpétuent une superstition comme la formulation "jamais deux sans trois" sans imaginer que leur croyance imbécile est utilisée à un plus haut niveau à la diffusion de la subtile Loi du Triangle...

(à suivre)

Partager cet article

Repost0
6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 11:08
Interrogation Cosmique

Le Bistrot ressort au grand jour un bijou oublié de la tradition rosicrucienne: la "Geomancie Cosmique".

Ce terme de "cosmique" trouve sa justification dans la dégénérescence naturelle des techniques divinatoires.

En effet, l'usage répété et abusif d'une technique traditionnelle utilisée à des fins divinatoires crée un égrégore astral qui se substitue progressivement à la recherche de la connexion cosmique.

Ainsi la "géomancie" a tendance à se couper du "cosmique" pour n'être comprise que comme une technique divinatoire profane soumise à un égrégore.

De la même manière qu'en géomancie, au sein de l'égrégore commun du tarot, les "lames du tarot" sont devenues des entités, tout comme les planètes dans les prédictions astrologiques ou même les "nombres", lorsqu'ils sont utilisés en "numérologie" dans un usage divinatoire, aboutissent à parasiter ce qui n'était au départ qu'un langage cosmique.

La remise au goût du jour d'une utilisation traditionnelle de la Loi Cosmique nous oblige donc à mettre de côté tout ce qui a pu dégénérer au cours des siècles passés pour revenir aux fondamentaux cosmiques libérés de l'astralité.

Supposons donc que nous cherchions à obtenir un éclairage cosmique par la géomancie pour une question concrète et personnelle qui nous préoccupe. Par exemple:

- "Puis-je améliorer ma personnalité?"

- "Vais-je obtenir du succès dans un projet qui m'est cher."?

- "Est-ce que les ambitions de mon cœur seront réalisées"?

Dans le cas du Bistrot, la question implicite était de vérifier si la médiatisation de ce vieux bijou rosicrucien qu'est la "Géomancie Cosmique" était pertinente.

La technique utilisée consiste naturellement à établir des conditions habituelles pour tous les rituels élevés (bougie, sauge, sanctum consacré, décontraction, élimination de pensées parasites et évacuation des égrégores et de leurs prétentions ridicules à s'approprier la Lumière!).

Après quoi nous traçons sur une feuille blanche 4 lignes de petits traits

Interrogation Cosmique

Ensuite nous comptons le nombre de barres (ici 22, 16, 19, 17).

Puis nous retenons de ces nombres le fait qu'ils soient pairs ou impairs.

Ainsi 22 devient 2, 16 devient également 2, 19 devient 1 et 17 devient également 1.

Cela permet d'établir un tirage de ce style:

 

Interrogation Cosmique

Et la réponse traditionnelle est:

- "Oui vous vous harmonisez avec les forces puissantes à votre disposition et demandez l'aide du Cosmaique, mais ce n'est pas un test: faites confiance!"

("Yes! Attune yourself with the mighty forces at your disposal and ask cosmic help not as a test but with confidence.")

Comme il est très tentant pour les habitués d'utiliser la Géomancie Cosmique pour ces questions, le Bistrot se fera un plaisir de publier prochainement les interprétations des tirages s'ils sont différent de celui-ci...

(à suivre)

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2015 7 26 /07 /juillet /2015 09:27
Première Rencontre avec l'Envoyé du Maître...

C'est toujours dans un contexte délicat que se produit la première rencontre entre l'initiable aux 3 degrés du Graal et l'Envoyé physique que le Cosmique leur a choisi.

Depuis la diffusion d'un rosicrucianisme ouvert au grand public par Spencer Lewis, certains points de l'Enseignement ont circulé, mais d'autres sont devenus beaucoup plus difficiles à intégrer.

Par exemple, les étudiants se sont habitués à ce que les 3 degrés Néophytes ne transmettent pas les 3 initiations du Graal, ils ont perdu de vue la fameuse "guérison des malades" qui était l'activité qui permettait la reconnaissance extérieure des Rosicruciens au 17e siècle et ils ont une idée particulière de l'utilisation de la Force Vitale avec l'intégration du "Council of Solace" au rosicrucianisme.

Littéralement "Council of Solace" signifie "conseil de consolation" ou "comité de réconfort".

C'était au départ une des nombreuses opérations lancées "hors rosicrucianisme" par Spencer Lewis.

L'idée était simplement d'activer un égrégore de personnes de bonne volonté pour envoyer de l'énergie à ceux ou celles qui en avaient besoin.

Au fil des années l'égrégore du "Council of Solace" s'est associé à l'organisation rosicrucienne mère de Spencer Lewis, puis à un autre égrégore, celui de la "Cathédrale de l'Âme" (devenu vers 1970 le "Sanctum Celeste") au point de rendre très difficile de discerner ce qui était le rosicrucianisme "pur jus", de ses additifs.

Lorsque dans les années 50, Jeanne Guesdon traduisait en français les monographies du rosicrucianisme lewissien, le mixage s'était déjà produit et le "Council of Solace" est apparu en France comme le "Comité d'Entraide Spirituelle" de l'organisation comme s'il s'agissait de rosicrucianisme et comme si de tout temps le rosicrucianisme avait fonctionné ainsi.

Il va de soi, mais il va mieux en le précisant, que l'Envoyé, comme tous ceux qui ont reçu ou sont parvenus à établir eux même la "connexion" à la Conscience Cosmique sont naturellement capable de canaliser la Force Vitale d'une manière beaucoup plus puissante qu'un égrégore...

Alors que ceux qui croient déjà connaître se sont déjà auto-condamnés à l'ignorance, le futur initiable, partagé entre son désir légitime d'évoluer, de sortir de la nuit obscure, et celui de ne pas se faire une nouvelle fois abuser, doit prendre conscience de tout cela...

(à suivre...)

Partager cet article

Repost0
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 16:17
Prière dans l'Eglise Immaculée

 

Prions,

Ô toi la Voie de Lao Tseu,

Le juste milieu de Confucius,

Le Mahabrahm de Brahma,

La Vérité du Bouddha,

L'unité de Zoroastre,

Le Râ d'Amenhotep,

Le "Je suis" d'Israël,

Le Christ des chrétiens,

Le Cosmos de la Rose Croix,

et le Dieu de nos cœurs,

Écoute notre prière afin qu'en adhérant avec toi dans cette Sainte Église, sous la direction des Maîtres visible et invisibles, nous puissions te connaître comme Frères et Sœurs dans la Conscience divine de la grande famille de l'Être.

Qu'il en soit ainsi! 
 

Cette prière est extraite d'un rituel de l'Eglise Immaculée (The Pristine Church) qui pourrait être traduite par "église vierge" ou "église originelle" ou encore "église primaire".

C'est une œuvre fondée en 1920 par Harvey Spencer Lewis et qui était surtout connue par son activité sur les ondes hertziennes à partir de 2 émetteurs construits à San José en Californie et visibles sur la photo ci-dessus.

Sa structure était totalement indépendante de l'AMORC, l'organisation rosicrucienne de Spencer Lewis afin qu'il n'y ait pas d'amalgame entre ce qui est strictement rosicrucien et donc connecté à la Conscience Cosmique et les égrégores (astraux) d'œuvres charitables qui traditionnellement n'ont pas vocation à être assimilés à du rosicrucianisme.

Au même titre que the Pristine Church, (cette "Eglise Immaculée") il y avait donc quelques autres organisations d'entraide indépendantes et susceptibles de générer des égrégores autonomes, et que le Bistrot de la Rose+Croix a déjà évoquées ci et là, comme par exemple "The Council of Solace" (Conseil de Réconfort), "The Knights of Excalibur" (les Chevaliers d'Excalibur), "The Cathedral of the Soul" (la Cathédrale de l'Âme) ou "The Sunshine Circles" (les Cercles d'Ensoleillement).

Voici une version anglaise de la prière adaptée ci-dessus par le Bistrot.

Let us pray: Oh, thou who art the Way of Lao Tze, The Equilibrium of Confucius, The Braham of Brahma, The Truth of Buddha, The Unity of Zoroaster, The Ra of Amenhotep, The I AM of Israel, The Christ of the Christian, The Cosmos of the Rose and Cross, And the God of our Hearts, Hear Thou our prayer that we may know Thee as Brothers and Sisters in Thy great Family of being, and in Divine Consciousness as one together and with Thee in membership in this Holy Church under the direction of the Masters, visible and invisible. So Mote It Be!

(à suivre: le Râ d'Akhenaton)

Partager cet article

Repost0
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 12:00
Comment aimez-vous Maat?

Bien que cette petite image soit floue, elle est plaisante nous apprécions son message.

Il s'agit de la déesse Maat reconnaissable à sa plume sur la tête et à laquelle le Bistrot a consacré des dizaines de pages.

La déesse porte "ankh", la croix de vie, et le hiéroglyphe qui suit est la houe ("mer") symbole de l'amour qui ouvre la terre pour la féconder.

Cette représentation provient du petit temple de Beit el Wali en Haute Egypte à 800km au sud du Caire.

Elle nous pose la question de l'amour que nous portons à la déesse Maat...

Cette question pourrait paraître abstraite ou insignifiante, mais elle est d'une grande importance car elle constitue un préalable à la quête.

-"Aimez-vous Maat"?

En effet, si Maat constitue le mot de passe symbolique du Premier degré des Néophytes rosicruciens c'est bien pour indiquer au chercheur qu'il existe pour lui une opportunité de s'égarer.

Ne perdons pas de vue que, sous une certain angle, le propre des degrés de la transmission rosicrucienne est précisément de surmonter dans chacun un écueil ou une tentation ou encore d'éviter une déviance qui peut concerner 9 chercheurs sur 10, ce qui s'exprime plus généralement en disant que seul un étudiant sur 100 parvient au "bout des études"...

Cette petite représentation de Maat est dans un temple d'Amon.

Le rosicrucianisme lewissien garde le souvenir de l'opposition entre, d'une part, le clergé d'Amon qui constituait une secte et un pouvoir dans l'état et le pharaon Amenhotep IV ("Amon est en Paix") et dont le nom était devenu Akhenaton ("profitable pour Aton").

La légende raconte que le clergé d'Amon ambitionnait de récupérer certains enseignements secrets des temples qui avaient été cachés durant l'invasion de l'Egypte par les Hyksos, mais après leur départ, Tothmes III n'avait jamais voulu leur transmettre.

En revanche la tradition rosicrucienne naissait de la réunion de 9 hommes et 3 femmes dans une loge du palais de Tothmes.

Même si le culte d'Amon est historiquement revenu après Akhenaton, force est de constater qu'il ne s'agit plus tout à fait du même Amon.

En effet, après le passage d'Akhenaton dans la 18e dynastie, les mystiques d'Aton semblent avoir disparu, mais Amon le caché a pris une dimension plus solaire en devenant Amon-Ra.

Mais revenons à la déesse Maat.

De nombreux messages du Bistrot on permis de l'identifier comme une épuration intérieure, un nettoyage psychique, offert comme "nourriture" à l'Être Intérieur.

Il s'agit donc d'un sens mystique et magique de pureté, de vérité, de justesse.

Naturellement la pensée commune est généralement étrangère à ce type d'approche et sa justice ou sa vérité ne sont que l'idée que le monde extérieur s'en fait.

Dans le monde qui se ferme à la Loi Cosmique et qui se refuse d'évoluer pour recevoir les petits pots de la Déesse Nout (le cosmique), Maat perd toute idée de grandeur et d'évolution.

La tradition est alors détournée et Maat se trouve alors récupérée comme une sorte d'ordonnancement général régissant le monde et gardant les secrets de la nature.

Mais en écartant le voile, nous découvrons alors au sein du clergé d'Amon l'existence d'un mystérieux "Ordre de Maat"...

Maat n'est alors plus vraiment la déesse, mais le nom secret d'une organisation...

L'inscription suivante est parlante et elle raisonne encore en écho de nos jours:

Comment aimez-vous Maat?

Cela se lit par 3 fois comme les formules magiques: "Maat neb men aa. Maat ba aa.".

Nous la traduisons par "Maat, grande est la maîtrise stable de tes adeptes. Maat, grand est ton Ba."

En revanche, les membres de l'organisation la comprennent évidemment comme:

Grands sont les maîtres établis par l'organisation, grand est la puissance de l'égrégore de l'organisation... 

 

Le forum actif du bistrot: http://bistrot-rose-croix.forumactif.org/

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier