19 août 2016 5 19 /08 /août /2016 11:16
Arnaud et le "Suspensus" Lewissien

La personnalité, le périple d'Arnaud et le processus rosicrucien qui se déclenche au début du 9e siècle nous posent beaucoup de questions.

Tout d'abord, il est important de prendre conscience que Arnaud n'est plus un petit chercheur qui se serait satisfait de ce que nous pourrions appeler une leçon rampante d'humblitude maquillée de Paix Profonde!

Pour les Buveurs qui ne connaîtraient pas "l'humblitude"... L'humblitude ne s'explique pas, c'est une notion ésotérique: on la voit et on sait où on ne la voit pas et on ne sait pas!

En clair, Arnaud était déjà un maître avancé lors de son départ du Pays Franc et le processus rosicrucien évoqué auquel toute la vie d'Arnaud est vouée commence par le fameux Voyage vers l'Est que le Bistrot a déjà souvent évoqué.

Il est peut être utile de préciser que, tout au long des enseignements que Lewis a diffusé, l'œuvre d'Arnaud au temps de Charlemagne, comme au cours de ses autres incarnations, revient un peu partout par petites touches comme si le 12e degré devait apporter au chercheur les éléments finaux pour parvenir à franchir seul le mythique 13e degré, le "Summum Bonum".

Mais Lewis est décédé alors qu'il rédigeait le milieu du 12e degré, nous laissant ainsi le "suspensus" (forme latine du mot "incertain" qui a donné le mot "suspens").

Il nous faudra naturellement revenir sur les réponses faites à Arnaud à Thèbes, ainsi que sur son retour de pèlerin à la cour de Charlemagne, après 24 ans d'absence, ou encore sur l'influence discrète d'Arnaud dans l'imagerie médiévale.

Par exemple, le fameux cheval Bayard, s'il était bien une représentation de la Rose de la Rose+Croix, et bien ses parents correspondraient naturellement aux 2 branches de la Croix. Or il est né d'une serpente et d'un dragon. Voyons-nous alors dans la serpente une branche horizontale et dans le dragon une branche verticale?

Partager cet article

Repost0
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 13:36
L'Outil de Synthèse de la Géomancie

Notre familiarisation avec la Géomancie Cosmique se poursuit et il ne nous reste plus que très peu de figures à étudier, par exemple la tête du dragon (Caput Daconis) et la queue du dragon (Cauda Daconis) représentés à gauche sur la figure ci-dessus.

Les Habitués du Bistrot devinent facilement que comme le dragon exprime un animal imaginaire, une figure qui porte le nom de dragon symbolise une création imaginaire.

Il s'agit bien sur de l'ego, cette personnalité artificielle et putative, que le chercheur avancé n'alimente plus mais à laquelle le profane s'identifie automatiquement.

La tête du dragon représentera les vertus et les idéaux, tandis que la queue du dragon exprimera les vices et les désirs.

A ce stade de notre étude, il est agréable de partager avec les Habitués du Bistrot un outil de synthèse que les géomanciens conservent très discrètement pour leur usage mais qui saute aux yeux des chercheurs de Lumière.

Le principe est simple: mettons qu'un premier tirage cosmique concerne une personne A (généralement le chercheur) et qu'un deuxième tirage cosmique concerne une personne B ou un événement, et bien il est possible de synthétiser immédiatement la figure qui représente le résultat auquel il faut s'attendre.

Ne résistons pas à un exemple pratique!

Nous recevons une personne A qui est attirée par une personne B et qui nous demande une consultation utilisant notre talent de géomancien pour préciser ce que pourrait donner leur relation.

Le tirage nous fait donner la "queue du dragon" pour la personne A et "la tête du dragon" pour la personne B.

L'outil de synthèse consiste a "additionner" ligne par ligne les deux figures et nous obtenons comme sur l'image ci-dessus une nouvelle figure (voir le message concernant cette figure).

Fort de notre connaissance géomancienne, il nous reste désormais à expliquer à notre client ce que pourrait donner sa relation avec la personne B...

(à suivre)

- Début des sujets .

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier