26 juillet 2015 7 26 /07 /juillet /2015 09:27
Première Rencontre avec l'Envoyé du Maître...

C'est toujours dans un contexte délicat que se produit la première rencontre entre l'initiable aux 3 degrés du Graal et l'Envoyé physique que le Cosmique leur a choisi.

Depuis la diffusion d'un rosicrucianisme ouvert au grand public par Spencer Lewis, certains points de l'Enseignement ont circulé, mais d'autres sont devenus beaucoup plus difficiles à intégrer.

Par exemple, les étudiants se sont habitués à ce que les 3 degrés Néophytes ne transmettent pas les 3 initiations du Graal, ils ont perdu de vue la fameuse "guérison des malades" qui était l'activité qui permettait la reconnaissance extérieure des Rosicruciens au 17e siècle et ils ont une idée particulière de l'utilisation de la Force Vitale avec l'intégration du "Council of Solace" au rosicrucianisme.

Littéralement "Council of Solace" signifie "conseil de consolation" ou "comité de réconfort".

C'était au départ une des nombreuses opérations lancées "hors rosicrucianisme" par Spencer Lewis.

L'idée était simplement d'activer un égrégore de personnes de bonne volonté pour envoyer de l'énergie à ceux ou celles qui en avaient besoin.

Au fil des années l'égrégore du "Council of Solace" s'est associé à l'organisation rosicrucienne mère de Spencer Lewis, puis à un autre égrégore, celui de la "Cathédrale de l'Âme" (devenu vers 1970 le "Sanctum Celeste") au point de rendre très difficile de discerner ce qui était le rosicrucianisme "pur jus", de ses additifs.

Lorsque dans les années 50, Jeanne Guesdon traduisait en français les monographies du rosicrucianisme lewissien, le mixage s'était déjà produit et le "Council of Solace" est apparu en France comme le "Comité d'Entraide Spirituelle" de l'organisation comme s'il s'agissait de rosicrucianisme et comme si de tout temps le rosicrucianisme avait fonctionné ainsi.

Il va de soi, mais il va mieux en le précisant, que l'Envoyé, comme tous ceux qui ont reçu ou sont parvenus à établir eux même la "connexion" à la Conscience Cosmique sont naturellement capable de canaliser la Force Vitale d'une manière beaucoup plus puissante qu'un égrégore...

Alors que ceux qui croient déjà connaître se sont déjà auto-condamnés à l'ignorance, le futur initiable, partagé entre son désir légitime d'évoluer, de sortir de la nuit obscure, et celui de ne pas se faire une nouvelle fois abuser, doit prendre conscience de tout cela...

(à suivre...)

Partager cet article

Repost0
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 19:03
Vers l'Émancipation rosicrucienne

Dans le cheminement des rosicruciens, les degrés ne sont évidemment pas des enseignements reçus mais plutôt des étapes réalisées de développement intérieur.

Par exemple, l'éveil de la face intérieure de la conscience, la "conscience psychique" qui commence à capter le monde invisible se produit au Premier Degré Néophyte.

La recherche du Premier Degré Néophyte est symbolisée par un carré avec un point en son centre.

Le carré exprime naturellement les 4 éléments du corps matériel tandis que le point dans le carré exprime l'Être Intérieur vers lequel la conscience psychique va entreprendre de se diriger dans la mesure où le chercheur sera capable de lever les obstacles...

Au Deuxième Degré Néophyte, l'Être intérieur est un peu plus éveillé et s'exprime comme une source de Force Vitale dont le processus est symboliquement représenté par un point avec un cercle autour.

Le cercle évoque cette ondulation vitale qui aide à dissoudre l'ego et toutes les charges qui s'y rattachent...

C'est l'expérience fondamentale qui permettra un jour l'émancipation rosicrucienne que constitue l'accès à la Conscience Cosmique.

Mais il y a généralement un hic quand le chercheur superficiel ne laisse pas cette ondulation vitale dissoudre correctement l'ego...

En effet, par un manque d'authenticité le chercheur se laisse régulièrement piéger par un super ego de substitution qu'il va reconstruire à la place de celui qu'il était parvenu à détruire.

Ce super ego est généralement nommé "Maître Intérieur" et par manque de sincérité les Néophytes à ce stade renoncent dramatiquement pour des années ou seulement pour cette vie à leur recherche de l'Être Intérieur.

C'est naturellement l'échec de la quête...

Il est pourtant facile pour un observateur extérieur de voir les méfaits de la croyance en la divinité de ce "Maître Intérieur".

En effet, le chercheur pense être parvenu au bout de sa quête, il ne se remet plus en question, il stagne dans une sorte de bulle d'insensibilité laxiste qu'il s'est construite et qu'il croit être la fameuse "Paix Profonde"...

Cette bulle détourne la sincérité en s'inféodant à une sagesse superficielle, une sorte d'éthique artificielle qui n'écoute plus rien, comme si tout était pensé une fois pour toute: il cultive la tolérance sans penser que la seule idée de "tolérer" l'autre est égotique, il pense cultiver la fraternité mais c'est une fraternité sectaire limitée à ceux qui pensent pareil, les autres en sont discrètement bannis, il est "bienveillant", mais la hauteur de sa suffisance le révèle sourd à toute critique...

Comme il s'en convainc progressivement, il en arrive à croire qu'il touche au but alors qu'il passe désormais sa vie à alimenter un égrégore de croyance qui veut que la prise du pouvoir par son Maître Intérieur soit le but ultime de son rosicrucianisme!

Combien lui faudra t-il de temps pour que sa sincérité reprenne le dessus et qu'il comprenne qu'il s'est fourvoyé et que le travail de Néophyte qu'il a interrompu malencontreusement doit simplement reprendre et qu'il n'est jamais trop tard pour cela?

Heureusement, malgré les années, l'être intérieur reste vivant et même s'il est inaccessible, il se manifeste régulièrement au quotidien en court-circuitant ce pseudo "maître intérieur" par des épreuves qui suscitent des questionnements.

Par exemple, un jour, la conscience finira par se demander pourquoi, après tant d'années, alors que le chercheur a bien accès à la conscience psychique, l'accès à la Conscience Cosmique est encore interdit?

Pourquoi le chercheur (d'ailleurs en est-il toujours un?) confond-il encore l'accès à la conscience psychique du Premier degré Néophyte avec le Passage du Seuil qu'il franchira, une fois sorti volontairement de sa bulle, et en s'efforçant d'accéder à la rose de son Temple intérieur?

(à suivre...)

---

Forum actif du Bistrot:
http://bistrot-rose-croix.forumactif.org/

Partager cet article

Repost0
7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 09:19
Du Marchepied à l'Illumination

Les Habitués ont certainement ressenti que le sens du "marchepied constitué par les ennemis" (voir le "Marchepied de Melchisedeq") avait un sens bien particulier qui exprimait l'élévation au dessus des ténèbres à la recherche de l'illumination...

Cela décrit naturellement la recherche d'un certain état vibratoire et un sujet aussi important va se retrouver d'une manière sous-jacente tout au long des "Enseignements Rosicruciens".

Pour compléter cette approche, il est intéressant de se référer à la transmission orale du rosicrucianisme telle qu'elle était transmise par certains héritiers de Spencer Lewis lorsqu'ils étaient interrogés par un chercheur qui, au delà de la Paix Profonde, voulait des informations sur l'Illumination.

La réponse était inspirée par la phrase suivante: "L'illumination doit être comprise comme étant l'étude des enseignements rosicruciens traditionnels."

Dans un premier temps, ce type de réponse faisait naturellement sourire les chercheurs qui s'attendaient à ce qu'on leur décrive d'une manière plus rosicrucienne les "montées de Kundalini" que décrivent les indous en précisant que "la déesse kundalini est semblable à un serpent logé au bas de la colonne vertébrale et qui un jour se dresse en mettant le feu aux chakras..."

En quoi donc la simple lecture de monographies pouvait-elle provoquer l'illumination?

Naturellement, il ne s'agissait pas directement de la lecture ou de l'étude des monographies, mais c'est plutôt le sens profond des "Degrés" de l'Enseignement authentique qui était susceptible de rejoindre le "Marchepied de Melchisedeq"...

(à suivre...)

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier