5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 09:31
Shashat, le Chapelet égyptien
Shashat, le Chapelet égyptien

Les hiéroglyphes ci-dessus sont faciles à lire.

Il y a "sha", un fourré de papyrus comme il en pousse lors de Akhet, la saison de l'inondation.

Il est tentant d'y reconnaître l'origine de la lettre hébraïque "shin" qui en reprend le symbolisme.

Nous lisons donc "sha-sha" et il s'ajoute la miche de pain (la lettre "T") caractéristique du féminin.

Le déterminatif est le symbole rayonnant du chapelet bien que certains égyptologues y voient un collier.

Les Habitués du Bistrot ne manqueront pas de deviner et d'apprécier dans ce "shashat" l'origine du mot chapelet.

 

 

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 13:22
Chapelet en Souffrance...

Notre recherche autour du chapelet d'Arnaud se poursuit d'une manière semblable à celle des adorateurs de l'oignon!

L'une après l'autres les couches extérieures sont retirées pour atteindre le cœur.qu'il est envisagé d'absorber avec délectation.

Mais l'oignon contient du soufre, le fameux soufre apprécié des alchimistes rosicruciens car "il éloigne la vermine", et lorsque l'oignon est épluché, cet "esprit du soufre" atteint les yeux et il se produit du Vitriol (l'acide sulfurique) qui fait pleurer, nous sommes alors en souffrance...

Par analogie, c'est la même souffrance que nous éprouvons lorsque nous devons nous débarrasser de certaines couches auxquelles nous sommes attachées.

Erreurs profanes, superstitions, attachements divers, croyances religieuses, théories matérialistes, croyances historiques, traditions folkloriques, théories scientifiques, chaque couche se détache et nous aide à ne plus alimenter l'égo et ces détachement suscitent leur lot de souffrance.

Alors la première couche à retirer se trouve dans wikipédia...

"Le mot français chapelet est un dérivé du mot chapeau dont la forme ancienne était chapel. À l'origine (v. 1200), il désigne une coiffe, une couronne de fleurs et devient un terme à usage religieux par analogie avec les couronnes de roses, dont on ornait la tête des statues mariales (cf. rosaire)."

Avec humilité et détachement, nous examinerons et remettrons en question ce qui relie le chapelet, la chapelle, le chapelain et des mots comme cape, capela, capelanus...

Pourquoi par exemple les alchimistes donnaient autrefois à un alambic le nom de "chapele"?

Pourquoi la ville allemande d'Aachen, la capitale de Charlemagne, est-elle nommée en France Aix la Chapelle?

Que cache la Cape de Saint Martin de Tours dont l'histoire est liée à Aix la Chapelle? Le tableau ci-dessus est de Greco, c'est "Saint Martin et le Mendiant", exposé à la National Galery de Washington.

Pourquoi Lewis a t-il donné le nom de "Chapelain" ("Chaplain" en anglais) à l'officier osirien du Sud?

Pourquoi les Rosicruciens considèrent-ils que Solon d'Athènes fut le premier chapelain non égyptien?

Comment TothmesIII aurait-il nommé un chapelet égyptien et comment l'aurait-il utilisé?

Partager cet article

Repost0
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 14:20
Les Détails d'une Adaptation de Spencer Lewis

Le précédent message présentait une photo de May Banks Stacey un peu différente de celle affichée ci-dessus qui fut publiée dans le Manuel Rosicrucien...

La différence se remarque facilement en observant la Rose+Croix du chapelet qui est davantage accentuée dans la photo ci-dessus...

Mais lorsqu'on observe davantage, il se dégage la sensation que toute la photo est truquée!

Voici quelques remarques qui bénéficient de la contribution d'un Habitué qui se laisse parfois identifier sous le pseudonyme shakespearien de "Frater Puck" et que nous remercions...

"La croix a sans doute remplacé autre chose...

"L'angle, de la main à la croix, est juste improbable.

"Il y a donc une partie qui a été rajoutée...

"La photo permet de mettre en évidence cette colonne, éventuellement reconnaissable, et de démontrer un montage...

"Il en est de même du voile derrière la tête sur le côté gauche...

"Naturellement la photo originale qui permettrait de comprendre ce que la personne tient en main et les éléments du décor (peut-être un temple protestant) ne circule pas...

"Le fauteuil aussi a été retouché, on le voit sur les accoudoirs...

"En fait tout est faux... Les axes des bras du fauteuil, l'équilibre de la colonne, tout semble "redessiné"...

"Quant à la croix et le chapelet ils sont davantage protestants et récents que égyptiens ou carolingiens...

"Et si on pense que May Banks Stacey est décédée en 1918 lorsque Ralph Lewis (qui fut lui aussi photographe amateur et cinéaste) n'avait que 14 ans, le trucage ne peut être qu'une œuvre de son père, lequel a également retouché la photo de MBS qui n'a pas la moindre ride à 70 ans."

Partager cet article

Repost0
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 11:17
Le Chapelet de la Colonelle

Comme le fait remarquer un Frater FM de nos Buveurs, le moment semble venu d'attirer l'attention des Habitués sur "la colonelle", May Banks Stacey, et sa photo transmise par Spencer Lewis.

Étrange personne, étrange photo, étrange chapelet...

May Banks Stacey (1846-1918) fut historiquement membre du premier Conseil Suprême de Spencer Lewis, elle fut le premier grand Maître des USA de l'ère Lewis et elle fut aussi la Mater de la Loge Suprême pour les rituels.

Elle apparut dans la vie de Spencer Lewis en 1914 et lui fournit divers éléments issus de la R+C Arcana d'Egypte et d'Inde, pays dans lesquels elle avait séjourné.

La fourniture de ces éléments avait déjà été annoncée à Spencer Lewis à Toulouse en 1909.

Étrange personne donc, mais aussi étrange photo: ne s'agit-il pas d'une photo truquée, comme souvent lorsque Spencer Lewis souhaitait faire circuler certaines informations en utilisant certains canaux "à l'insu de leur plein gré"...

Et étrange chapelet...

En effet, ce n'est pas parce que May Banks Stacy porte un chapelet avec une croix, laquelle pourrait bien être une Rose+Croix, qu'il s'agit forcément de celui qu'elle a remis à Spencer Lewis.

Vous connaissez la blague:

- Est-ce que votre chien mord?

- Non non pas du tout...

Et la personne tend gentiment la main vers un petit roquet, lequel bondit pour mordre la main bienveillante...

- Vous m'aviez dit que votre chien ne mordait pas...

- Oui, mais celui-ci n'est pas mon chien!

Toujours est-il que, faux ou vrai chapelet, il a disparu et quelques cupides, à la recherche de son pouvoir, cherchent encore de nos jours à se l'approprier!

Partager cet article

Repost0
6 août 2016 6 06 /08 /août /2016 10:48
Chapelet Rosicrucien ?

Un message récent suggérait aux Habitués du Bistrot que certains chapelets pouvaient avoir une utilisation rosicrucienne.

C'est ce que pourrait signifier ce curieux hiéroglyphe égyptien.

Au travers de la structure figée des perles s'ouvrent des passages invitant le chercheur à capter non pas le conditionnement d'un égrégore, mais bien un éclairage cosmique.

Naturellement les perles ont une importance, elles véhiculent chacune une "borne", c'est à dire l'équivalent d'un support de méditation, facilitant l'accès cosmique pour le Rosicrucien qui est en mesure de capter de nouvelles orientations.

Diverses questions apparaissent....

- Combien de perles?

- Quelles inscriptions ou formes sur les perles?

- Quel fonctionnement rituélique utiliser?

- Quelles "nouvelles orientations" pourrions-nous découvrir?

Partager cet article

Repost0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 18:39
Êtes-vous un Zelator Rosicrucien?

Une douzaine de jours se sont écoulés depuis le dernier message du Bistrot invitant à ressentir ou à rechercher des aspects rosicruciens dans une chanson de Georges Brassens construite sur un texte de Victor Hugo.

Sans saupoudrer trop vite le message par d'autres textes, cela nous laissait le temps d'écouter la chanson et de se laisser aller à capter certains détails que les "passeurs" que furent Brassens et Hugo nous ont offerts.

Le monde superficiel dans lequel nous vivons a naturellement droit au rosicrucianisme qu'il mérite!

De nos jours, parmi les nombreuses personnes qui pourraient se prétendre "rosicruciennes", combien pourraient bénéficier du titre glorieux de "Zelator" (que nous pourrions traduire par "chercheur zélé") que la Tradition attribue aux authentiques chercheurs, lesquels se distinguent de la masse de ceux qui resteront dans cette vie les "Juniors" passant à côté de ce l'on nomme "l'Enseignement Rosicrucien" ou que nos indulgents Habitués se plaisent à nommer les bonnes bouteilles du Bistrot?

C'est involontairement que le précédent message s'est transformé en test, suggérant quelques questions aux Zelatores...

Première question:

- Qui a pris la peine d'écouter la chanson?

Deuxième question:

- Qui s'est interrogé sur le refrain "le vent qui vient à travers la montagne me rendra fou" en envisageant un message ésotérique à décoder?

Troisième question:

- Qui a envisagé qu'un chapelet pouvait être au départ un outil rosicrucien et non le lamentable instrument de conditionnement pour leur égrégore que des religions détournèrent à leurs manières?

Quatrième question:

- Enfin, qui, parmi les plus anciens, a ressenti que "du temps de Charlemagne un chapelet ornait son coup" véhiculait une allusion à un fameux mystique de retour dans son pays après sa recherche de la source de la Tradition Rosicrucienne?

N'était-il pas dommage d'étouffer trop vite ces questions en apportant des réponses trop rapides...

(à suivre...)

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier