11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 11:41
Le Chantier secret d'Akhenaton

Les vrais secrets, ne sont communicables qu'à ceux qui sont prêts et disposés à les entendre!

Naturellement comme rien n'est prouvable, notre Bistrot ne publiera que des éléments de recherche et il restera à chacun à ressentir ou à se faire sa propre opinion au delà du message...

D'ailleurs, pour certains l'opinion est déjà faite: ce qui suit est invraisemblable et sans intérêt hormis qu'il est historique que le pharaon Amenhotep IV a changé son nom en Akhenaton...

Mais les Habitués savent que le rosicrucianisme lewissien attribue une place importante à Akhenaton et c'est donc une invitation pour les Chercheurs à accorder leur crédit à la sincérité d'Akhenaton.

En effet la sincérité est de tout temps le point de départ du cheminement mystique de tous les premiers degrés des Néophytes rosicruciens au cours des âges.

Amenhotep IV était donc sincère...

Contrairement à ce que pourrait croire un profane, le pharaon, qui portait le nom de "Amon en paix" (dans Amenhotep, Amen c'est naturellement Amon et Hotep c'est la paix) a évidemment commencé à s'attacher à faire honneur à son nom et à utiliser ses forces pour la paix d'Amon.

Or il s'est heurté à un sombre clergé d'Amon déviant, corrompu et très puissant qui faisait obstacle à sa sincérité...

Était-il possible de collaborer avec le Clergé d'Amon sans assombrir son ka?...

Le Bistrot avait évoqué (relire éventuellement "Comment aimez-vous Maat?") l'idée que le Clergé d'Amon avait détourné le sens de la Déesse Maat.

Il existait en effet une secte cachée, un certain "Ordre de Maat" qui établissait son hégémonie sur l'Egypte.

Durant des millénaires, l'intégrité de la déesse Maat qui exprime la conscience dans sa pureté n'avait jamais été détournée...

Désormais, le clergé d'Amon reliait Maat à la déesse Tefnout (la paix et l'Amour maternel que les rosicruciens lewissiens découvrent à l'Ouest du Temple, à la station de la "Mater").

C'est comme si dans un temple rosicrucien, il était décrété un beau jour que la Mater serait en même temps la Colombe!

C'était naturellement une tromperie qui leur donnait crédibilité en plaçant de leur côté Maat devenue non plus la conscience, mais l'Ordre du Monde.

Leur prétention politique à assurer l'ordre du monde contre le chaos s'attribuait la bénédiction de la déesse Tefnout et sa bienveillance maternelle et protectrice.

Naturellement le peuple n'était pas en mesure de comprendre toute la portée de l'imposture.

Par ailleurs les chercheurs sincères ont légitimement besoin d'être aidés.

Or il ne pouvaient pas reprocher au clergé d'Amon leur manque d'amour puisque précisément ceux-ci récupéraient Tefnout...

Ils ne pouvaient pas non plus affirmer que la Maat du clergé d'Amon n'était qu'Isfet (le chaos) car précisément la Maat profane du pseudo Ordre de Maat était décrite comme s'opposant au chaos d'Isfet.

Pour les Habitués du Bistrot, Isfet, celle qui se prétend Maat est l'idée chaotique qu'un profane se fait de la vérité, de la justice, de la pureté psychique, ou de la Maat...

Akhenaton devait repartir à zéro.

Avec les temples d'Aton "à ciel ouvert" (les initiés lisent "non couverts", c'est à dire destinés aux profanes), il fit la promotion d'une nouvelle religion plus saine que ce que le clergé d'Amon cherchait à imposer à l'Egypte.

Les initiés devinent qu'en dehors des temples à ciel ouvert, Akhenaton poursuivait son activité secrète d'authentique "hennemet" (homme de lumière, frère d'Héliopolis) dans la lignée de son grand prédécesseur TothmesIII...

Tout cela peut nous sembler éloigné de notre vie quotidienne et sans grand intérêt, mais nous pouvons également y voir à la fois les clefs du Temple et celles plus honteuses du détournement éternel des consciences car détourner Maat c'est ni plus ni moins que détourner les consciences.

Dans le rosicrucianisme, l'étudiant axe d'abord sa recherche sur l'importance de Maat dans la recherche d'Horus (l'écoute de sa conscience dans la recherche de l'Être intérieur).

Shou en lui surgira bien plus tard, lorsque l'ego du Chercheur de Lumière aura cessé d'être alimenté et que son temple intérieur lui sera ouvert et qu'il recherchera le Maître du Temple...

En effet, Shou, le fils de Râ, est le Maître du Temple à l'Est des temples rosicruciens, mais cette idée du Maître intérieur à éveiller ne doit en aucun cas surgir avant l'accès au Temple...

L'alimentation de l'ego doit cesser, et le chercheur doit chercher la recherche de son Être intérieur (Horus) pour accéder à son temple intérieur.

Si le processus est perturbé par une recherche prématurée du "Maître du Temple" ou du "Maître intérieur", ou si Maat est elle même détournée en Isfet, le chercheur demeure sous l'influence de Seth, il reste un étranger, un Pedjet, un homme de Seth et ne peut absolument pas accéder à son temple intérieur: depuis le temple astral dans lequel il s'est enfermé, ou s'est laissé enfermé, le malheureux chercheur ne peut que fanfaronner sur son maître intérieur prétendu...

---

L'inscription égyptienne se lit "sba-imen".

Sba, l'étoile signifie enseignement ou instruction et Imen signifie secret...

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Akhenaton Amenhotep Maat Clergé d'Amon
commenter cet article

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...
  • Saou le Berger et le Boomerang Égyptien
    Voici (à gauche) le hiéroglyphe "saou" qui représente le berger, ou plus généralement le gardien. Comprendre à quoi correspondent le bâton courbé et la boucle qui pourrait être un morceau de corde ou de cuir est une véritable énigme. De nos jours encore,...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg