4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 09:17
Saint-Martin face à la Prévarication

Les érudits du Martinisme évoqueraient certainement ici un héritage de Louis-Claude de Saint- Martin comme "Des Nombres" ou le "Traité de la Réintégration des Êtres" de Martines de Pascually et les contributions de l'occultiste Robert Amadou (1924-2006), mais le Bistrot va proposer une approche différente, davantage vécue.


En effet la quête d'un mystique avancé s'appuie davantage sur les expériences vécues plutôt que sur l'érudition.


Comme tous les Mystiques avancés, Louis-Claude de Saint-Martin ressentait la "sombritude" du monde dans lequel il se trouvait incarné et qui nécessitait d'établir ci et là des oasis de vibrations élevées pour s'épanouir normalement.


Et nous voyons se dessiner une aspiration à organiser une cohabitation pacifique avec des "Esprits Prévaricateurs" sans leur être soumis...


- Qui sont donc ces "esprits prévaricateurs"?


Autant commencer par donner la définition de la prévarication selon wikipedia, qui malgré ses limitations peut nous éclairer:


La prévarication est une suite d'actes consistant pour le détenteur d'une charge ou d'un mandat à ne pas satisfaire aux obligations résultant de cette charge ou de ce mandat. À l'origine, le terme s'appliquait à la « transgression de la loi divine, d'un devoir religieux, d'une obligation morale ».


Les Habitués du Bistrot qui utilisent la terminologie lewissienne diraient simplement qu'il s'agit du "Monde de l'Esprit", celui qui permet d'exprimer la matière.


Et ceux qui utilisent une terminologie héliopolitaine diraient qu'il s'agit du Royaume de Geb, la "terre".


Ce monde de l'Esprit n'est pas mauvais en lui même, il est simplement extérieur au monde de la Vie.


L'erreur fondamentale et éternelle consiste donc à en faire "le tout".


Il conviendrait donc de vivre avec davantage de souplesse, en évitant les théories totalitaristes, en songeant que ce que nous pourrions considérer comme "le monde" n'est qu'une tasse mais que cette tasse est porteuse d'un merveilleux breuvage qui devrait recueillir davantage notre attention.


Ces esprits de la terre pourraient être identifiés à des entités des 4 éléments, par exemple, "gnomes" pour la terre, "sylphes" pour l'air, "ondines" pour l'eau, "salamandres" pour la terre...


Ces entités élémentaires représentent un monde sans l'homme et sans sa capacité à évoluer, que l'on nomme parfois la "chute prémondaine" (= avant le monde) et la terre a été conçue pour les accueillir...


Saint-Martin utilisait à leur sujet le symbole du nombre "3" exprimant l'action, tandis que la terre qui les accueillait pouvait alors s'exprimer par le nombre "4".


Ces "esprits" participent à un monde qui change mais qui n'évolue pas, ce que le rosicrucianisme lewissien exprimait par une formule simple, discrète et prometteuse: "le changement est la loi de la Matière, l'évolution est la loi de la Vie".


(à suivre...)


L'adaptation du portrait de Saint-Martin qui figure ci-dessus est pittoresque. Ne suggère t-elle pas que Louis-Claude de Saint-Martin se rongeait les ongles comme s'il était soumis aux fameux esprits prévaricateurs!?

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier