15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 19:45

hsl-copie-1

Plus tard, dans la nuit je fus initié dans l'Ordre Rosae Crucis.

 

J'ai franchi le seuil dans la vieille loge de ce vieux bâtiment.

 

J'ai rencontré quelques officiers, j'ai pris des engagements solennels, j'ai reçu la grande bénédiction et j'ai été fait Frère de l'Ordre alors que l'heure fatidique de minuit était frappée par le vieux carillon de la tour de l'édifice.

 

J'avais trouvé la Lumière et elle m'avait illuminé lorsque je me suis trouvé face à la Rosae Crucis.

 

Comme il me l'avait été conseillé, je suis resté à Toulouse une semaine.

 

Durant ce temps, j'ai reçu un grand nombre de lectures, de démonstrations, d'expériences et de formations privées.

 

On m'a montré beaucoup, on m'a parlé de beaucoup plus et fourni une quantité considérable de matière sous forme de manuscrits hiéroglyphiques à emporter avec moi afin d'étudier durant un an ou davantage.

 

Je voudrais parler de quelques détails magnifiques concernant mon séjour à Toulouse, des nombreuses cérémonies et réunions rituelles, mais, bien sûr, je ne peux pas.

 

J'ai assisté à l'assemblée mensuelle des Illuminatis dans un autre vieux bâtiment le long des rives de la Garonne.

 

lewis-the-old-monastery-bistrot.pngLe bâtiment lui-même, illustré dans cet article, a été construit avec des pierres rapportées de diverses parties de l'Egypte, d'Espagne et d'Italie à partir de bâtiments, temples et pyramides en ruines à présent.

 

L'illustration montre un coin de ce bâtiment et on peut voir clairement la manière étrange dont ces pierres de différentes couleurs, de tailles et de qualité, ont été rassemblèes.

 

La pierre d'angle, portant, comme il se doit, une inscription adaptée, provient d'EL AMARNA où notre Grand Maître demeurait autrefois.

 

La partie la plus élevée du bâtiment et les cours ont servi dans le passé de monastère rosicrucien.

 

Dans la cave se trouve la vieille grotte rosicrucienne où les Illuminatis tenaient leurs assemblées.

 

C'est une cave voûtée dont les murs sont constitués de vieilles pierres grises, certaines d'entre elles sont humides, et entre les pierres on peut voir de la moisissure et de la mousse.

 

Elle est chauffée avec une grande cheminée, et la seule lumière provient de bougies et de torches.

 

Dans cette grotte, il y a un autel merveilleusement sculpté dans un bois rare égyptien.

 

L'histoire raconte à son sujet qu'un jour Martin Luther a trouvé refuge dans un temple dans lequel cet autel se tenait en Allemagne et ses initiales sont marqués sur l'un des panneaux.

 

Il y a beaucoup d'autres marques sur la sculpture qui montrent clairement les effets des différentes guerres de religion dans le Sud de la France où plusieurs temples dans lesquels se tenait cet autel ont été brûlés, l'un d'eux ayant même été utilisé par les soldats comme une écurie pour les chevaux.

 

Le jour où j'ai quitté Toulouse on m'a donné certains papiers et documents pour me permettre de procéder à la diffusion de la Lumière en Amérique.

 

Les derniers mots qui suivent sont en substance ceux que j'ai entendu du Vénérable Grand Maître de France, Mons. L ----:

 

- "Frère, ces documents vous désignent Légat de notre Ordre pour votre pays.

 

Les documents que vous avez et les quelques bijoux que je vous remets en main maintenant, vous permettront de procéder en temps voulu et de la manière indiquée.s devoirs et privilèges sont bien définis.

 

Lorsque vous aurez effectué des progrès, vous rencontrerez un représentant de l'Ordre en Egypte qui vous remettra, sous certaines conditions, d'autres papiers et des sceaux.

 

De temps en temps, ceux que vous reconnaîtrez par les signes indiqués viendront à vous.

 

Ils ajouteront à vos papiers et à vos outils jusqu'à ce que vous ayez toute la documentation et les outils nécessaires à votre travail.

 

Notre archiviste vous enverra sous son sceau, et sous la protection du gouvernement français, d'autres documents dès qu'il nous aura été signalé que vous avez accompli des progrès suffisants.

 

Vos rapports semi-annuels suffiront à justifier la poursuite ou l'arrêt de notre assistance.

 

Les Maîtres du monde seront heureux de répondre de temps en temps à vos désirs et à vos besoins, et la Paix, et son pouvoir, parviendront en Amérique si les préceptes de notre Ordre sont fidèlement respectés".

 

Ces paroles, exprimèes d'une manière si sacrée par cette chère vieille âme, cautionnées par le Conseil Suprême Français et accompagnées de la plus merveilleuse des ovations, résonnent encore dans mes oreilles.

 

C'était la bénédiction que les Maîtres adressaient à l'Amérique, et que je transmet à mon tour à mes frères et sœurs de l'Ordre Rosicrucien aux États-Unis.

 

A la Vérité.

 

Fr.12. Ill R.F., Profundis.

 

- Épisode précédent

- Début du Voyage

 

 

Version américaine:
It was made of stone inside and out,--but the stones were badly worn. It seemed as though the building might fall in, or collapse, from age. After a few moments' pause, I was confronted by an elderly woman who bowed to me, offered her hand and led me to an upper floor where I was again formally ushered into a small reception room. Then I was handed some typewritten instructions addressed to me in person. These instructions informed me that I was to meet the Officers of the Grand Lodge at sunset (fully three hours later) and that in the meantime I should rest and study the instructions contained therein. I cannot give these instructions, and they would be of little help to the uninitiated and of no interest to the initiated who has already gone through the same preparation. And so I read and--yawned from fatigue. I read again--and relaxed. I read a little longer--and yawned once more--and fell asleep on the old divan in that upper stone room of that old, cold, mysterious building known throughout all of France as the Grand Temple. Later that night I was initiated into the Order Rosae Crucis. I Crossed the Threshold in the Old Lodge in that very old building. I met the many Officers, I took the solemn pledges, I received the great blessing and was made a Brother of the Order as the witching hour of midnight was struck by the old chimes in the tower of the building. I had found the Light--and it had illumined me as I faced the Rosae Crucis. I remained in Toulouse one week as directed. During that time I attended a great number of lectures, demonstrations, experiments and private classes. I was shown much, told a great deal more and given a very considerable amount of matter in the form of hieroglyphic manuscript to take away with me to study for a year or more. I would like to speak of the many beautiful details of my stay in Toulouse, of the many ceremonies and ritualistic convocations, but, of course, I cannot. I attended the Monthly Convocation of the Illuminati in another old building along the banks of the Garonne. The building proper, illustrated in this article, was constructed of stones brought from various parts of Egypt, Spain and Italy from buildings, Temples and Pyramids now in ruins. The illustration shows one corner of this building and one can plainly see the odd manner in which these stones of various colors, qualities and sizes, have been grouped. The cornerstone, bearing appropriate lettering, was brought from EL AMARNA where our Great Master once had his home. The upper part of this building, and its courts, are used as a Rosaecrucian Monastery. In the cellar is the old Rosaecrucian Grotto where the Illuminati hold their convocations. It has an arched ceiling and walls made of very old gray stones, some of them damp, and between the stones one can see moisture and moss. It is heated with a large open fireplace, and the only light comes from candles and torches. There is an altar in this Grotto wonderfully carved from a rare Egyptian wood. There is a story that one time Martin Luther found refuge in a Temple in which this altar stood in Germany, and his initials are marked on one of the panels. There are many other marks on the carving which plainly show the effects of the various religious wars in the South of France when the several Temples in which this Altar stood were burned,--one of them having been used as a stable for horses by the soldiers. On the day I left Toulouse I was given certain papers and documents to enable me to proceed with the spreading of the Light in "America." The following is the substance of the last words I heard delivered to me by The Most Worshipful Grand Master of France, Mons. L----: "Brother, these papers appoint you as a Legate of this Order for your country. Your duty and privileges are well defined. The documents you have--and the few jewels I now hand to you,--will enable you to proceed at the time and in the manner indicated. When you have made some progress you will meet with a representative from the Order in Egypt who will hand you, under certain conditions, other papers and seals. From time to time there will come to you those whom you will recognize by the signs indicated. They will add to your papers and devices until your working papers and tools are completed. Our archivist will send you under seal, with the protection of the French Government, other papers as soon as you have made the progress which will be reported to us by our Agents. Your semi-annual reports will warrant, or deny, you progress and assistance. The Masters of the world will be glad to administer to your wants and your requirements from time to time; and Peace and Power shall come to America if the dictates of our Order are faithfully fulfilled." These words, said so sacredly by the dear old soul, subscribed to by the French Supreme Council and accompanied by a most wonderful ovation, still ring in my ears. They were the blessing which the Masters sent to America, and I, in turn, give them to my Brothers and Sisters of the Order Rosae Crucis in the United States. A la Verite,--Fr. 12. Ill. R. F., Profundis.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier