5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 14:15

hsl-copie-1

""Je rencontrais l'éditeur à son bureau.

 

C'était dans un vieil immeuble mitoyen à la poste.

 

Il m'a souhaité la bienvenue et m'a affirmé qu'un jour il viendrait me rencontrer en Amérique et qu'il se joindrait à moi dans le bon travail.

 

Ce qu'il me dit d'autre, je ne peux le répéter ici.

 

Dans l'après-midi, sur les 3 heures, j'ai pris un taxi et remis au conducteur une adresse écrite.

 

J'ai été surpris de le voir confier sa voiture et moi avec, à un autre conducteur dont la voiture était à portée de main.

 

Ce chauffeur semblait très courtois, tandis qu'un bon nombre d'autres chauffeurs restaient debout à m'observer avec perplexité.

 

J'avais la sensation d'être une curiosité et ils chuchotaient entre eux d'une manière agaçante.

 

J'ai été conduit un mile ou davantage aux portes de la ville puis au delà le long des rives d'une rivière vers la vieille ville de "Vieille-Toulouse".

 

"Vieille-Toulouse" est l'ancienne cité romaine de Toulouse, elle est en ruines de nos jours.

 

Le trajet était à la fois exaltant et intéressant.

 

Nous avions atteint un grand domaine entouré d'un mur.

 

Nous approchions de la grille d'entrée.

 

Au delà de la porte, il y avait des parterres de fleurs et de magnifiques pelouses.

 

Sur la gauche de la propriété il y avait une colline surmontée d'un château fortifié.

 

Le domaine comportait plusieurs bâtiments anciens, dont l'un était de forme carrée.

 

Nous nous sommes approchés du vieux bâtiment et avons été accueillis à l'entrée par un jeune homme portant un uniforme à moitié militaire.

 

Il reconnut le conducteur et le salua en lui serrant la main d'une manière très fraternelle.

 

Puis il m'a demandé par geste une carte ou une lettre.

 

J'ai remis au jeune homme la lettre adressée par le vieil archiviste et après l'avoir lue, il me salua très cordialement et il m'accueillit dans une grande salle de réception.

 

La bâtisse était aussi bizarre qu'elle était ancienne...""

 

(à suivre...)

- Episode précédent

- Début du Voyage

 

Version américaine:

I met the editor at his office. It adjoined the very old building near the Post Office. He welcomed me and explained that some day he would meet me in America and join with me in the good work. What else he said I cannot repeat here. In the afternoon - about 3 o'clock - I engaged a taxi-cab automobile, and, giving the driver a written address I was surprised to see him turn his automobile and myself over to another driver whose car was close at hand. This driver seemed very courteous, while a number of the other drivers stood and gazed at me in perplexity. I seemed to be a curiosity. And they whispered together in an annoying manner. I was driven for a mile or more to the city gates and then through them along the banks of a creck towards the old city of Tolosa. Tolosa was the original Roman city of Toulouse and is in ruins to-day. The ride was exhilerating and interesting. At least we reached the great estate which was within a wall. We approached the gateway. Beyond the gate there were fields of flowers and beautiful lawns. To the left of the estate was a hill topped by a walled chateau. Within the estate were several old buildings, one of which was square in shape. We approached this old building and were met at its entrance by a young man in semimilitary uniform. He saluted the driver knowingly - shook hands with him in a very brotherly fashion. Then I was asked for a card or letter - all by gesture. I handed the letter addressed by the old Archivist to the young man and after reading it he greeted me very cordially and ushered me into a very large reception room. The building was very odd as well as old.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier