13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 14:36

christ-borja-2-bistrot.JPGTout le monde se souvient de la restauration si particulière du Christ de Borja découverte en août dernier.

 

vignette-christ-borja.jpgLe bistrot en avait parlé.

 

La question suivante nous parvient:

 

-"Vous qui êtes rosicrucien, estimez vous que la petite église qui bénéficie de la vente de produits dérivés et qui fait désormais payer un droit d'entrée aux curieux doit reverser un pourcentage de ses bénéfices à la vieille dame qui a massacré l'œuvre"?

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bistrot
commenter cet article

commentaires

Geb 17/10/2012 20:09


Bonjour @ Francis, plus honnêtement je te dirais que les réalités de la conscience sont doubles. Il y a les particularités
ou les choses qui on une existence objective, (Corps, objet, monde extérieur) et en second les réalités de la conscience qui sont des perceptions de la profondeur de notre être, (États d’âmes,
émotions, inspirations).  Peut-être avait elle sentie cette inspiration? 


Bien fraternellement     

Geb 17/10/2012 19:43


Bonjour FM, Elle était possiblement sous l’influence du prêtre et sur ce qu’il représente. Avec la possibilité du désir
de rendre service à son Église et à son Dieu. Car pour la qualité de son dessin, elle n’était pas sur une grande influence artistique!

fm 17/10/2012 15:52


Bonjour Geb,


J'apprécie que cela ne débouche plus sur une condamnation définitive puisque finalement chacun s'estime toujours parfaitement sincére et autorisé à faire ce qu'il fait...


C'est finalement une sorte d'enquête psychique. Buvons à ton enquête!


Mais je vais formaliser le questionnement autrement: sous quelle influence se trouvait la mamie lorsque qu'elle a dessiné cette tête? 


Bien fraternellement

Geb 17/10/2012 13:39



Bonjour à tous, bonjour FM, après une longue réflexion dans mon sanctum je suis arrivé à cette conclusion :  Si on part du principe que nous
agissons selon le meilleur de notre nature et notre intime conviction, personne  n’est condamnable à moins de prouver qu’elle était capable de faire
la différence entre le bien et le mal, et si elle à choisi de faire le mal, seulement à ce moment là, elle aurait mal agi et serait peut-être condamnable. Donc la Mamie serait condamnable
seulement si elle aurait dirigé sa volonté dans un sens opposé à sa compréhension. Ce qui ne semble pas le cas.

fm 15/10/2012 11:51


@Geb, toutes et tous,


Merci pour ton message.


Et oui, nous sommes dans un petit village, dans lequel tout le monde se connait et même la petite fille du peintre habite là.


Il y a eu 3 articles au bistrot touchant ce sujet assez marginal et je m'efforce de faire en sorte que les articles soient tournés vers le haut. Est-il raisonnable de raconter les vicissitudes de
la vie aux buveurs qui recherchent la Rose+Croix?


Le premier article était plutôt une curiosité amusante, le deuxième plutôt un canular et ce troisième article une manière de chercher à transcender une petite histoire.


De cette histoire au raz des paquerettes finalement, qui soulève une problématique sans solution évidente, il conviendrait que nous dégagion des approches rosicruciennes.


C'est ce que souhaitait finalement la soror qui sollicitait "les avis inspirés des rosicruciens".


Un avis inspiré s'obtient évidemment par une petite méditation, ce n'est pas une réaction justificative de l'ego, tous les buveurs et les buveusent doivent commencer à le savoir!


Cette méditation, donc, a vocation de déboucher sur le ressenti d'autres choses qui n'ont pas été dites non plus...


Par exemple, quelle est la force psychique qui s'est emparée de la main de la mamie afin qu'elle redessine l'œuvre ainsi? 


Ou encore, chaque message peut naturellement contenir une allégorie rosicrucienne.


Ainsi, une formule rosicrucienne connue est toujours à appliquer: "quels enseignements peuvent être retirés de notre travail".


Ces enseignements sautent aux yeux lorsque ceux-ci sont ouverts par un travail de sanctum. Par exemple, pour ma part j'ai remarqué une troublante analogie entre l'œuvre du peintre et les
enseignements originaux transmis par Spencer Lewis...


Bien fraternellement  


 


 

Geb 14/10/2012 15:00


Bonjour à tous, la Francis tu n’avais pas tout donné l’info dans ton article,
le site internet nous permet mieux de comprendre la Mamie.  C’est un problème de culture et d’éducation qui fait que la paroisse se débrouillait par
elle-même pour économiser. Le coupable est bien plus le prêtre que la mamie. Elle ne savait possiblement pas la valeur de l’œuvre et a agit en toute innocence pour aider ce prêtre radin.
 C’est le prêtre qu’il faudrait à mon avis mettre au banc des accusés car lui à quand même l’instruction pour savoir.  


@ Micheline, la mamie n’est pas une sans- abris et je n’ai jamais dit qu’il ne
fallait pas aider les sans-abris à cause de la loi Karmique. Malgré qu’à mon avis chaque personne est responsable de sa vie mais Je ne laisse jamais une personne dans la misère et j’essais
toujours d’aider mes semblables selon mes moyens, monétaires ou physique. J’ai même dis que je voulais bien tendre la main pour l’aider et que ceux qui lui on donné à restaurer manquaient de
jugement, en l’occurrence, après avoir vue le vidéo, celui qui manque de jugement c’est le prêtre. Mais elle a quand même une part de responsabilité, celle de ne pas avoir dit qu’elle n’était pas
capable. Mais d’après la vidéo elle semble ne pas être capable d’évalué la valeur et le travail de cette restauration et elle semble avoir fait de bonne foi ce qu’elle pouvait au mieux de ses
moyens pour aider le prêtre et son église en bonne chrétienne.



Bien fraternellement   

micheline 14/10/2012 11:51


Je suis choquée que selon ce principe karmique, nous n'aidons pas
les sans abris, et en général toutes les personnes qui souffrent physiquement et ou moralement.
Ce n'est pas cette mamie la fautive, ce sont ceux qui lui ont laissé
faire cette restauration.

Avec tous mes voeux de paix profonde à tous

fm 14/10/2012 09:50


Bonjour Geb, toutes et tous,


Je me méfie de ce qu'un avocat français (Maître Verges) nommait la "justice doberman" qui veut que dans certains cas la justice se trouve des prétextes pour ne pas s'appliquer et se comporte
alors d'une manière sauvage.


Dans notre cas les prétextes sont naturellement l'erreur évidente de la vieille dame que personne ne nie, mais qui pourrait induire de notre part un comportement revanchard, camouflé par des
croyances (karma, libre-arbitre...) et finalement libérer nos problématiques non réglées, nos pulsions refoulées... (sadisme, peut-être!...)


Sur le lien suivant, la vieille dame s'explique.


http://www.francetvinfo.fr/video-espagne-l-octogenaire-qui-a-defigure-jesus-en-restaurant-une-peinture-se-defend_132209.html


Et nous pouvons apprécier son aura lorsqu'elle affirme que le prêtre lui a demandé de restaurer l'œuvre...


Bien fraternellement

Geb 14/10/2012 03:08


Bonjour FM, toutes et tous,  je suis d’accord maintenant avec toi quand tu nous dis (la
destruction involontaire de l'œuvre fait désormais partie de l'histoire) Car le mal est maintenant fait, mais je le vois au même titre qu’une personne marquant de l’histoire qui se fait
assassiné, son meurtrier passe malheureusement lui aussi à l’histoire. Mais il est loin de moi de prendre en pitié le besoin de subsistance de la Mamie. Car ses problèmes personnels viennent
possiblement de son libre arbitre et de son karma. Je veux tendre la main à quelqu’un pour l’aider mais ceux qui lui on remit la toile pour la restaurer ont manqué de jugement ou elle avait menti
sur ses compétences. Car même en voulant bien faire son geste en reste un de vandalisme pur et simple.


Bien fraternellement        

fm 14/10/2012 01:49


Bnjour Geb, toutes et tous,


Je partage évidement ton sens du respect de l'œuvre initiale qui nécessite des restaurateurs formés et compétents liés par une charte de déontologie. Comme toi ce jense aussi que la mamie a
quelques compte à rendre pour la dégradation de l'œuvre.


Mais la destruction involontaire de l'œuvre fait désormais partie de l'histoire et c'est l'œuvre de la mamie qui fait désormais la promotion de l'eglise. Il y a également là un parametre dont il
convient de tenir compte.


Supposons que la mamie n'ait pas de quoi subsister et qu'il y ait constamment des visiteurs payants dans l'eglise, il me semble qu'il y aurait toutefois là une anomalie à corriger.


Bien fraternellement

Geb 14/10/2012 01:01


Bonsoir à tous,


Problème avec mon post


FM toi qui connais ma manie du respect de l’histoire, pour moi une restauration doit toujours respecter en tout point
l’original, à l’instant où il y a modification ou un ajout c’est de la destruction d’œuvre pur et simple. Il devrait y avoir accusation pour destruction de patrimoine et non un pourcentage de
bénéfice. L’œuvre n’a plus de valeur, même le droit d’entrer pour la voir devient malhonnête. De modifier une œuvre ou un document historique je vois cela comme une insulte et un manque de
respect. Mais cela n’est que mon opinion.


Fraternellement

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Comment les Egyptiens représentaient un Égrégore
    Commençons pour changer par comprendre le déterminatif qui exprime à droite un groupe d'hommes et de femmes. C'est notre foule... Le hiéroglyphe de gauche est un trilitère, c'est à dire un ensemble de 3 lettres "D", "M" et "Dj". La foule se prononce donc...
  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg