4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 11:46

Sommes nous sur terre par la volonté de dieu comme l'affirment la religion et la théosophie, ou bien par un hasard chimique comme le prétend la philosophie matérialiste? 

Le mysticisme dit que nous sommes ici parce que nous avons notre rôle cosmique à jouer, notre mission à remplir dans la vie... Quelle est cette mission? Nous pouvons découvrir cette mission et la comprendre tout en restant libres de l'accepter ou de la refuser. Le mysticisme explique encore le pourquoi de l'existence physique et il expose ce que l'homme doit faire pour que cette existence vaille la peine d'être vécue. En ce sens, le mysticisme se révèle une étude pratique qui n'a rien à voir avec le mystère, l'étrange, le bizarre ou le fantastique... Et vous?

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Perceval 06/09/2010 12:49



Bonjour à tous,


Je ne peux qu'approuver Acide Sulfurique. Nous vivons, nous baignons dans une "lâcheté ambiante". L'être humain moderne est prêt à tout pour conserver son pseudo confort et sa pseudo qualité de
vie. Quel que soit l'angle sous lequel on aborde le sujet... Le matérialiste en veut toujours plus. Le "mystique" prêt à se jeter dans les bras du premier gourou venu: "je ne suis pas ici pour
penser, mon gourou pense pour moi..." C'est tellement plus confortable!


À tous les niveaux nous sommes prêts au renoncement, à nous renier nous même en espérant en tirer profit. Nous sommes tous formaté et malheur à quiconque essaie de sortir du cadre. Il sera au
mieux regardé de travers et plus surement conspué et livré à la vindicte.


Il faut une force de caractère certaine pour suivre la vie indiquée par Acide Chloridrique. Le chemin qu'il propose est celui de la liberté. Tout simplement.


Un texte anonyme disait:
" Aimer, c'est risquer le rejet.
Vivre c'est risquer de mourir.
Espérer c'est risquer la déception.
Essayer c'est risquer léchec.


Risquer est une nécessité
LE plus grand des dangers,
C'est de ne pas risquer.
D'être enchainé dans ses certitudes
Comme un esclave.


Seul celui qui ose risquer
Est vraiment libre."


 



Sulfate2Cuivre 06/09/2010 02:41



Qu'est ce que le matérialisme?


Amasser des richesses pour jouir d'un confort et satisfaire son ego avec une importance qui le distingue du vulgaire péquenot en fréquentant des plus friqués qu'eux .


Je connais autant de mystiques qui ont exactement la même démarche qui consiste à engranger des "richesses et des trésors" de sagesse de macchabées à entretenir des mondes illusoires qui leur
procure un confort intérieur qu'il ne veulent pas perdre.  A  satisfaire leur égo dans des distinctions initiatiques à vanter les pouvoirs et à sucer la moelle de tous les gourous qui
passent et de s'en vanter!!!


Opposer le mysticisme au matérialisme est aussi ridicule que d'opposer le coeur à l'intellect: ca ne convient décidément  qu'à, ceux et celles, qui se contentent de réponses préétablies avec
dispense de réflexion puisque "untel" grand sage l'a dit, c'est que c'est vrai! -lol



Perceval 05/09/2010 18:28



Parfois mysticisme et disons rationalisme se heurtent. Surtout quand dogme et paradigmes
s’entrechoquent ! ET alors on arrive à des questions existentielles rigolotes ! Ainsi, le Cardinal Jacques Duèze (grand astronome par ailleurs), qui allait par la suite devenir le pape
Jean XXII (1316-1324) remettait lui même en doute certains principes édictés par l’Eglise… Ainsi il prétendait (contrairement à l’enseignement officiel de l’Eglise qu’il dirigeait) que les âmes
des morts ne pouvaient pas aller en enfer… ni au Paradis.


Selon son raisonnement et sa conception des choses et compte tenu du Dogme, Dieu est Omniscient et parfait. Il ne peut
donc se tromper. Or les Ecritures disent qu’au jour du Jugement Dernier, tout le monde sera convoqué pour être jugé. Cela suppose que les âmes se trouvant en enfer aussi bien que celles se
trouvant en Paradis soient appelées une nouvelle fois à comparaître. Or Dieu en faisant cela et en jugeant les âmes une seconde fois remettrait en cause son premier jugement et admettrait
implicitement une possibilité d’erreur… Cela était impossible pour le Cardinal Duèze. Qui se posaient alors une question : que devenaient réellement les âmes après la
mort ?


 



Perceval 05/09/2010 18:12



D'accord avec CuSO4 ! Il ne faut pas opposer mysticisme et matérialisme! Il n'y a qu'à regarder les "matérialistes" qui ont fait profession de battre en brèche toutes les propositions
(au sens large) des "mystiques". A les voir, ils y mettent une telle hystérie qu'ils semblent en transe. Comme des vrais mystiques, quoi! Sous prétexte que le mystique ne peut rien "prouver", le
matérialiste refuse sa thèse. Pour lui, tout doit être raisonné, prouvé et objet d'une démonstration rigoureuse, vérifiée, vérifiable et surtout, prédictible et renouvelable.
Le matérialiste oublie juste que tout repose sur des conventions qui ont été posées et acceptées sans être démontrées. Par exemple la géométrie repose sur un postulat. Le religieux quant à lui
base sa réflexion sur les dogmes.


Dogmes, postulats, conventions, paradigmes... Autant de raisons pour ne pas avancer! du moins jusqu'à ce que l'évidence s'impose!


Je prends l’exemple de ces commerçants de la région de Joachimsthal, en bohème, qui, il y a bien longtemps, vendaient de la terre, placée en sachets. Ces sachets, mis sous l’oreiller
avaient pouvoir de soulager les maux de tête et les rhumatismes. Le corps scientifique et spécialement les médecins criaient au charlatanisme. Comment de la terre sous un oreiller pouvait-elle
guérir des rhumatismes? C’était tout simplement impossible puisqu’ils ne pouvaient l’expliquer rationnellement.Nous le savons aujourd’hui: ces sacs étaient remplis de terre contenant du radium et
étaient donc légèrement radioactifs. Le radium décompose l’acide urique en acide carbonique et en ammoniaque. Ces sacs avaient le pouvoir de provoquer des réactions physiologiques. Il aura fallu
attendre la découverte du radium, puis la mise au point d’appareils capables de mesurer la radioactivité pour que l’on se rende compte, longtemps après que les sacs soulageaient réellement les
patients!


En clair, tout le monde a toujours raison… Ou croit avoir raison ! Jusqu’à ce que l’avenir nous démontre que nous nous étions complètement planté. À ce rythme, un jour les
mystiques seront devenus matérialistes tandis que les matérialistes seront de vrais mystiques. Ne tirons pas sur l’ambulance !



Sulfate2Cuivre 04/09/2010 23:37



Comme la question est posée ouvertement, je ne vais pas prendre de gants:


C'est quoi cette manie de vouloir opposer une philosophie matérialiste à une mystique???


C'est d'un ridicule!


-Quelles philosophies ???


-Idem "Le mystique dit", quel mystique ?  


Le mélange des genres ne profite qu'à la confusion et ces affirmations m'apparaissent bien obscures en dehors d'un cadre très stricte d'expérimentations qui ne sont en rien un quelconque moyen de
démonstration pour privilégier une doctrine au détriment d'une autre.


Une spiritualité, une théosophie peut-être bien plus matérialiste en raison de l'attachement à des croyances que celle d'un "matérialiste" lucide. Je pense que nous vivons dans un monde un
peu plus nuancé que ces visions binaires ridicules .


De même, quel prétention de se sentir missionné, c'est la marque d'une aliénation garantie! J'y préfèrerais le terme de sens des responsabilités. 


Expérimentations réflexions, prières, harmonisation, visualisations, méditations sont les pratiques du rosicrucien ou d'un scientifique matérialiste mais que penser alors des croyances, des
certitudes, de la magie, des superstitions.., peut-il y avoir la moindre honnêteté intelectuelle dans ces pratiques ? 


Si je ne suis pas honnête avec moi même , je  recherche les ténèbres et non la lumière. l'illusion et non l'actualité et dès lors comment prétendre à une quête de la vérité
???


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier