6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 17:51
Un Réglement de Compte?

 

akhenaton-lewis-manuel-rc-2.jpg

Il y a quelques détails étranges qui apparaissent à l'examen de ce dessin de Harvey Spencer Lewis dans le Manuel Rosicrucien représentant le pharaon Akhenaton de la 18ème dynastie.

 

Une fois écartés de la page, tous les autres dessins, il reste cette ligne sombre au dessus du crâne que l'on aurait tendance à ne pas remarquer. Elle n'est pas très inspirante alors que le pharaon est donné comme exemple à de nombreuses reprises... "Il y a "quelque chose" qui plane au dessus du pharaon et cette "chose" est issue d'une petite bulle... 

 

Il y a aussi un détail que relèvent les égyptologues: le pharaon ne porte ni le "héka", symbole de maîtrise de la magie sur deux plans, ni le "ouas" qui permet de capturer les serpents au sol (forces d'en bas) pour leur extraire leur venin. Le pharaon ne porte que le "nekek", le flagellum, ce petit martinet destiné à "faire peur aux mouches"...

 

Ces deux détails ne sont pas innocents... Quel est donc le message de Lewis? 

 

(voir l'interessant message de Spencer Lewis: "une visite à une Ecole de Mystère")

sondage

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 08/04/2011 13:31



Le document qui vient d'être rajouté est intéressant sur cette époque assez unique au cours de laquelle un initié a tenté de mettre en place une religion destinée à servir de cercle extérieur à
l'Ecole de Mystère égyptienne.


Certes, il est clair que le dessin représente Amenhotep IV et pas encore Akhenation.


Je vois deux possibilités:


Le lien noir représente les pratiques sombres du clergé d'Amon soucieuses de contrôler AmenhotepIV.


L'autre idée étant que c'est la pensée de créer une religion monothéiste autour du culte solaire du disque qui germe dans la pensée d'Amenhotep. 


Cela mérite un sondage...



damocles 08/04/2011 11:45



On dirait une épée...



Gilian 08/04/2011 00:24



On dirait un spermatozoïde.



Céladon 07/04/2011 21:32



Bonjour,


comme le titre l'indique, nous sommes en présence d' Amenhotep IV, qui est encore du registre classique, il entame sa métamorphose vers le style amarnien en se dépouillant des attributs matériels
, tout en initiant la venue du disque divin.


Comme Jean dans le désert, il annonce la venue du messie, lui ,sous un autre visage.


 


Considérant une autre oeuvre de Lewis, mettant en scène Néfertiti, on sait qu'il maitrisait les codes des représentations de cette périodes


Nous ne sommes donc pas face à Akhénaton, mais à la première mort d'Aménophis IV.


Une étape pour le chercheur de lumière.


Céladon



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier