18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 16:10

etiquette.jpg 

Cette petite étiquette gravée sur un morceau d'os était attachée à une boîte contenant un présent trouvé dans une tombe égyptienne d'Abydos datant d'environ 3300 avant JC.

 

Il y avait environ 300 présents offerts au défunt et donc 300 étiquettes variées qui indiquaient les provenances...

 

Les présents n'ont pas survécu, mais les étiquettes sont relativement lisibles...

 

L'égyptologue Gunter Dreyer (photo) qui dirigeait les fouilles en 1998 reconnut tout naturellement sur cette étiquette, lesgunther-dreyer.jpg hiéroglyphes suivants comme nous les lisons aujourd'hui:

 


 

un-de-la-montagne-eclairee-copie-1.jpg


Nous voyons combinés les deux collines "djou" avec le serpent dressé incrusté qui intervient comme complément phonétique "dj". Il y a l'ibis à crète "akh" qui indique la clarté et le petit signe imbriqué derrière l'ibis qui indique "un".

 

Le sens de cette étiquette était facile à déduire: "un de la montagne éclairée"...

 

Il s'agissait logiquement d'un présent offert par quelqu'un qui venait de la montagne située à l'est... 

 

Cela montrait du même coup que l'écriture hiéroglyphique égyptienne était déja présente à Abydos dans une fourchette large de 3400 à 3200 avant JC...

 

C'est une information particulièrement intéressante, et en apparente contradiction avec le poignard daté à peu près de la même époque.

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Egypte
commenter cet article

commentaires

Véronique 19/04/2012 13:48


@ fm, 


super et encore merci d'avoir répondu à cette question, qui somme toute, est un tant soit peu dérangeante lorsque les gens associent la magie à la magie noire, oui je serais très intéressée comme
tant d'autres à lire la suite. 


très cordialement 

fm 19/04/2012 13:27


@ Véronique,


C'est clair, la magie était une composante omniprésente de la civilisation égyptienne et les hiéroglypes egyptiens sont naturellement des symboles magiques.


Nous subissons, à tort ou à raison, depuis 23 siècles une pensée aristotélicienne qui a tendance à nous fermer à ce type de pensée.


Les intellectuels occidentaux contemporains ont tendance à mettre leur cerveau droit en veilleuse et sont ignorants de tout ce qui est magique.


Une conséquence est d'ailleurs que la vieille Europe est le champ de bataille des magies orientales, amérindiennes, africaines...


Mais tu as raison, le bistrot devrait davantage aborder ce domaine... C'est ce que réclament d'ailleurs des Fratres et Sorores qui demandent régulièrement des détails sur l'utilisation des
symboles...


Et naturellement tout cela est sous-jacent dans le rosicrucianisme lewissien...


Bien fraternellement


 

Véronique 19/04/2012 13:04


@ fm, 


toutefois il y a quelque-chose qui depuis quelques temps me trottine dans la tête, les premières civilisations très avancées, telle l'égypte, pratiquaient la magie ? et quelle sorte de magie ? et
existe-t-il des hiéroglyphes qui en témoignent ? 


je pense intéressant d'en connaître plus à ce sujet. 


très cordialement

Véronique 19/04/2012 08:37


merci fm, maintenant je comprends mieux et apprécie encore plus le commentaire. 


très cordialement

fm 18/04/2012 23:56


Bonsoir Véronique, toutes et tous,


En gros, il s'agit de la même époque. Le poignard ne comporte aucune inscription, comme si l'écriture n'existait pas. Tandis que là elle est déjà très élaborée.


D'une manière générale, il faut savoir que les égyptiens trouvent toujours des prétextes pour placer des inscriptions...


La découverte de Gunter Dreyer remet en question l'idée que l'écriture apparaissait sous une forme primitive vers -2100.


Derrière cette écriture  se profile l'idée d'une "dynastie 0" avant celle de Narmer. Ce qui n'a jamais été ni prouvé ni admis pour l'instant. (Ce sont les égyptologues qui ont numéroté les
dynasties égyptiennes). Le fameux papyrus de Turin qui contenait une liste des pharaons et qui pouvait suggérer cette idée a été curieusement réduit en miette entre l'Egypte et l'Italie. Il faut
savoir que les créationistes du Vatican n'apprécient pas du tout ce qui pourrait laisser entendre qu'il y a 5000 ans, l'Egypte était civilisée et plus avancée qu'on le laisse généralement
croire... 


Il y a aussi la révélation que l'écriture égyptienne est antérieure à Sumer... et démontrerait que les hieroglyphes ont précédé l'écriture cunéiforme (ce qui au passage me semble évident du point
de vue logique: on commence par dessiner avant de simplifier la forme).


Donc, la petite différence de 150 ou 200 ans, mise en évidence par Dreyer, change beaucoup de choses... et dérange...


Voilà!


Bien cordialement


 


 

Véronique 18/04/2012 20:11


@ fm, 


peux-tu m'expliquer pourquoi cette étiquette serait en contradiction avec le poignard. cela me semble intéressant de comprendre. merci d'avance


très cordialement 

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Comment les Egyptiens représentaient un Égrégore
    Commençons pour changer par comprendre le déterminatif qui exprime à droite un groupe d'hommes et de femmes. C'est notre foule... Le hiéroglyphe de gauche est un trilitère, c'est à dire un ensemble de 3 lettres "D", "M" et "Dj". La foule se prononce donc...
  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg