4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 06:59

st martin vers la droite 

La transmission de la musique et des sons a fait depuis un siècle d'énormes progrès qui permettent à nos sens de reconstituer facilement paroles et musique.

 

Un jour viendra bientôt ou une reproduction hologramme permettra de susciter chez nous une impressionnante sensation de présence tridimentionelle...

 

Mais avant qu'une chanson ou œuvre musicale ne soit reconstituée par notre cerveau, elle existe sur un autre plan et elle est seulement captée par un "auteur", un "compositeur" et interprétée par un artiste.

 

Ces respectables intermédiaires d'une transmission matérielle ne sont finalement que des amplificateurs d'une composition vibratoire de l'astral que nous amplifions à notre tour...

 

Il nous incombe donc d'être particulièrement vigilant avec les vibrations que nous amplifions car nous choisissons de vivre à ce niveau vibratoire...  

 

Louis-Claude de Saint Martin relevait ce sujet à sa façon:

  

"J'aime à voir une opinion répandue chez les Chinois : qu'il fallait que leurs musiciens eussent des mœurs pures et le goût de la sagesse pour tirer des sons réguliers et parfaits de leurs instruments de musique"...

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 04/03/2012 23:14


Oui... On a fait beaucoup de cinéma avec ce partage de manteau, mais c'était un soldat romain et la moitié de son manteau était payée par Rome. Il ne pouvait en donner que la moité lui
appartenant...


Mais je me souviens de chinois précisant fièrement que le Président Mao Tse Tung avait donné à un pauvre la totalité de son manteau...


Quant au partage de l'amour... Je pense que ce n'est pas si simple et que l'amour doit gagner à se rafiner.


Bien fraternellement

Smaragdus 04/03/2012 21:20


C'est important de partager, c'est le plus beau des gestes fraternels.


St Martin (l'autre) avait partagé son manteau avec les pauvres. Or on pouvait se poser la question de ce qui pouvait bien rester à mettre sur le dos de ces pauvres à force de partager... sauf que
l'amour pur, plus on le partage, plus on en a à partager. Donc, il ne faut surtout pas hésiter à continuer.


;-)


Bien fraternellement.

fm 04/03/2012 20:13


Bonsoir Smaragdus,


Merci pour ton message. Je suis aussi un inconditionnel du silence... 


A une certaine époque cette formule que tu cites était encadrée chez moi... Mais j'ai pris un peu de recul depuis avec ma période OMT... Je pense que la formule est souvent récupérée
outranciérement. Je me sens désormais plus proche de la pensée d'Esope ("la langue est la meilleure et la pire des choses"). 


Concernant l'idée de se rapprocher de dieu en le considérant comme un taux vibratoire infini, elle séduit souvent des chercheurs.


Pour ma part je trouve cette modélisation insuffisante... Ce qui élève le taux vibratoire, c'est la force vitale. Or elle a besoin de ce que les rosicruciens nomment "l'esprit" pour résister. Ce
couple de forces constitue le "Noùs". Ce qui me semble important c'est de trouver un juste équilibre entre ces deux forces.


C'est juste pour partager quelques pensées.


Bien fraternellement 

Smaragdus 04/03/2012 18:37


Bonjour mon frère,


St Martin disait aussi : "J'ai désiré faire le bien mais je n'ai pas désiré faire de bruit; car j'ai senti que le bruit ne faisait pas de bien et que le bien ne faisait pas de bruit".


Dans la suite de votre billet, cela tend à indiquer qu'au summum des niveaux vibratoires, sans doute ce qui prévaut, ce n'est même plus une musicalité (pour aussi agréable soit-elle à entendre)
 mais la seule et simple présence du silence. Ecouter le silence, c'est écouter son âme et s'approcher de Dieu.


Bien fraternellement.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier