11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 10:20


imhotep-budapest-bistrot.jpgA deux reprises, au cours de l'ère chrétienne, la bibliothèque d'Alexandrie fut brulée.

 

D'abord au premier siècle après JC puis au 5e siècle.

 

Autant dire que ce que le feu avait détruit la première fois et qui avait été péniblement reconstitué a finalement disparu...

 

C'est précisément le cas d'un fameux papyrus d'Imhotep intitulé "le Livre de l'Ordonnancement du Temple" qu'Imhotep porte traditionnellement sur les genoux dans ses diverses représentations.

 

Naturellement l'architecte y révèle la forme et la fonction des salles ou des chapelles, la consécration aux divinités et la manière de susciter leur bienveillance afin que notre cœur puisse communiquer avec elles...

 

Un enseignement d'Imhotep consistait précisément à enseigner "comment restaurer ce qui avait été détruit".
 

La Tradition raconte que l'Égypte vivait alors une période de sécheresse prolongée et qu'Imhotep avait transmis aux égyptiens un rêve qu'il avait fait et dans lequel Khnoum, (qui deviendra Khnoum-Ra beaucoup plus tard), le dieu potier à tête de bélier, qui était le maître de l'eau fraiche attendait une libation particulière afin de libérer de sa demeure, qui avait nom "douceur de vie" et qui était le "commencement du commencement", l'inondation bénéfique désirée.

 

Cela suggérait un rituel de connexion magique capable de déclancher la crue tant attendue...   

 

Le processus enseigné par Imhotep était valable également pour reconstituer d'une manière générale la "Tradition perdue", mais aussi pour la "recherche de l'Être intérieur"...

 

Voici quelques passages inspirants reconstitués du "Livre de l'Ordonnancement du Temple".

 

C'est évidemment à décoder:

 

"Trouver le Temple de son Père comme l'horizon d'Horus à l'extrémité du ciel (...)

 

Protéger son pourtour d'un mur ceint de 4 côtés, afin que seul le Ka de Pharaon puisse y accéder (...) 

  

Activer ce que ses ancêtres ont commencé (...)

 

L'entourer enfin d'une cour à colonnes dont la hauteur des pylones touche le ciel. (...)" 

 

---

L'image est issue d'une photo d'une petite statue en bronze d'Imhotep qui échappa de justesse aux destructions de la Révolution Française pour échouer finalement en Hongrie au Musée des Beaux-Arts de Budapest... Elle était interprétée en France comme signifiant "Imhotep donne la vie"!

---

Propositions d'interprétation: 


- Le "Temple de son Père" = le Temple de l'Être intérieur.
 

- Ceindre le pourtour = différencier l'Être intérieur (le Dieu de notre cœur) avec le Maître Intérieur qui est une sorte de super égo.  

 

- Les ancêtres = les incarnations passées.

 

- Les pylones extérieurs touchent le ciel = transmettre à l'extérieur l'image la plus élevèe de ce qui se passe à l'intérieur. 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ledgend 17/02/2014 12:59


Bien que
je sois en accord avec l'interprétation suggérée par le Bistrot , je vous en propose une autre :

1/ La source de Tout , la Conscience Cosmique .

2/ Être en harmonie avec cette conscience cosmique en créant un flux continu de conscience entre son moi extérieur , son moi intérieur et cette conscience cosmique .

3/ Activer en nous la Mémoire Universelle .(Nous transportons la mémoire de la cellule de l'amibe à l'être humain , de son histoire ,de son évolution , ainsi que la faculté de se mettre en
harmonie avec cette mémoire universelle , en Orient appelée Mémoire Akashique .

4/ Diffuser la Lumière l'Amour et la Vie du Cosmique .

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier