30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 14:05

 

    

haddock.jpg 

Ne semble-t-il pas insolite qu'une personne s'agenouille pour demander à Dieu de ne pas prendre la vie d'une autre personne blessée dans un accident?

 

Prier Dieu à un tel moment et lui commander presque de faire en sorte que la vie de cette personne demeure dans son corps, c'est supposer qu'avec notre compréhension limitée nous savons mieux que Dieu si certaines choses doivent arriver ou non... 

 

Si une personne blessée est en danger de mort et que Dieu ne l'a pas empêché, pourquoi supposerions-nous que Dieu changera Sa pensée concernant la transition de cette personne et lui permettra de vivre seulement parce que nous lui avons demandé de lui laisser la vie? 

 

Pensons un instant à deux personnes sur des fronts opposés, priant chacune Dieu pour recevoir la force et le succès des armes.

 

Si Dieu doit décider du sort d'une guerre, n'est-il pas  préférable de supposer que son jugement sera suffisant pour choisir le camp à qui Il répondra favorablement du fait que deux pays qui s'affrontent ne peuvent logiquement pas être tous les deux vainqueurs...

 

Sans doute gagnerions nous à écouter davantage le conseil du "Vieux Chinois":

 

"Si les choses ne sont pas comme tu les désires, désire les telles qu'elles sont"!

___

Cet article fait suite à "des prières qui insultent" 

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Rose+Croix chinoise
commenter cet article

commentaires

Véronique 03/05/2012 09:38


bonjour à toutes et à tous, 


merci pour tous vos commentaires, quant à moi j'ai un proverbe populaire qui me tient à coeur et qui est : "la parole est d'argent, le silence est d'or". 


un autre aussi me tient à coeur et qui est : "ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas que l'on te fasse". 


je reste positive en tout, j'ai confiance en moi et donc dans les autres, je vis dans le présent et celui-ci est "sourire", "bonheur", etc..


je tiens seulement à faire partager ce qui est en moi et je ne tiens nullement à faire taire quiconque. 


très cordialement

Smaragdus 02/05/2012 23:45


@ Cogitor


Bonsoir mon frère,


Si je puis me permettre, ne jetez pas si vite l'éponge. Personne ici n'a le droit de vous réduire au silence puisque vous demeurerez toujours seul responsable de ce que vous direz au regard de
votre seule conscience. 


De toute évidence, votre parcours fut (et peut-être, est encore) riche mais difficile car, si j'ai bien compris, il a été semé d'épreuves et de désillusions. Mais de toute évidence aussi, vous
êtes parvenu à rester debout malgré la tempête. Cela signe une sacrée force d'âme car ce sont les épreuves qui nous fortifient et nous font grandir, rarement le succès qui endort (ou pire) grise.
De ce point de vue, votre témoignage est donc particulièrement précieux et ce serait vraiment dommage que de ne pas le partager.


Maintenant, il faut être également conscient de ce que tous les contributeurs n'ont pas forcément reçu le même "entraînement" que le votre et ne sont peut-être pas aussi aguerris. D'où la
nécessité (mais aussi sans doute toute la difficulté) de témoigner de façon posée, paisible, de sorte de ne véhiculer que la substantifique moelle de votre expérience spirituelle débarrassée de
toutes ses "scories urticantes et piquantes".... et somme toute inutiles. Souvenons-nous de ce que Louis Claude de St Martin écrivait :" J'ai désiré faire le bien mais je n'ai pas désiré
faire de bruit, parce que j'ai senti que le bruit ne faisait pas de bien et que le bien ne faisait pas de bruit."


;-)


En espérant vous lire à nouveau bientôt.


Bien fraternellement.

cogitor 02/05/2012 20:27


Bonjour Véronique,


Souffrance, quelle souffrance?? je n'expose qu'un fait historique en rapport avec le texte,et mon expérience comme tout un chacun et suffisemment clairement,et avec concision. A moins que le
bistrot ne soit réservé qu'a une seule pensée unique? Si je vous est heurté j'en suis désolé, mais je constate une fois de plus le coté négatif du genre humain, donc je vous fairai un plaisir,
dans la mesure où je ne suis pas ici pour polémiquer, je vous laisser à votre torpeur et tiendrai compte de votre demande.

fm 02/05/2012 20:20


Bonsoir toutes et tous,


Je pense que chacun doit pouvoir participer et partager ses réflexions et ses questionnements. C'est un engagement délicat et raffiné. Notre frater nous révèle un passé difficile marqué par le
rosicrucianisme français déviant des années 70 qui avait succédé à un assujetissement à la religion catholique qu'il avait largué. C'est un témoignage rare et intéressant et je le remercie de la
faire. C'est normal aussi que notre frater reste marqué par les religions qui se sont opposé au rosicrucianisme pendant 2 millénaires au point d'avoir oublié leurs fondements héliopolitains.
"Heloï, héloï"...


Ce n'est pas facile de reprendre tout à zéro après tout cela pour repartir sur des bases saines en se détachant des illusions, des croyances et des errements religieux.


Merci à tous d'au moins d'essayer!


Bien fratenellement à toutes et tous et merci de participer.  

Véronique 02/05/2012 19:11


bonjour cogitor,


je suis une lectrice du bistrot et sincèrement je trouve que vous êtes bien sympa, mais il y a un mais, si vous permettez que je m'exprime, vous vous exprimez et bien moi aussi je le fais. j'aime
les lectures que propose le bistrot, comme je vous l'ai dit je suis à la recherche de la lumière et votre souffrance amène un désagrément parmi celles-ci. je vous demande donc de bien vouloir
vous exprimer ailleurs qu'au bistrot, ou si vous le voulez bien d'une manière tout à fait limpide en rapport aux textes qui sont proposés. 


très cordialement

cogitor 02/05/2012 18:26


salam,


dans cette discussion, nous faisons principalement référence à la prière monothéiste que les trois "grandes religions" nous ont imposées. Au début la "prière" était une forme d'harmonisation avec
le divin, et ce pour élever notre niveau de compréhension où nous mettre en harmonie avec le devenir de notre vie. En ne considerant que le catholicisme n'oublions pas que celui ci a durant près
de deux mil ans tronqué en sa faveur les enseignements des temps passés. Mais lisez Thérese d"Avila et saint françois c'est deux espagnols ont réussit tout en étant assujétis à Rome à transmettre
des perles de sagesse......


Et je parle en tant qu'ancien pretre..........

salam 15/04/2012 16:15


@ dieu


D'abord, lorsque l'on entre dans un forum on commence par se présenter! Ensuite, sois tranquille, ta prière ne sera pas tuée.

dieu 15/04/2012 15:46



Un lion pourchasse un Chrétien, dans la Rome antique. 

Le Chrétien fuit et tente d'échapper à son poursuivant, passant dans des endroits les plus inattendus et les plus difficiles. Mais, il se rend à l'évidence, il ne peut échapper au lion qui va
bientôt le rejoindre. 

Alors, le Chrétien se met à genou et prie : "Mon Dieu ! Faites que ce lion devienne Chrétien !". 

Et alors, miracle, le lion s'arrête, se met également à genou et prie : 

- "Mon dieu ! Bénissez la nourriture que je vais prendre".

fm 31/03/2012 14:39


Bonjour Frater,


Merci de ton intervention.


Même si le mental est naturellement le jouet d'illusion ou de superstitions, et qu'un jour nous l'enterrerons, il demeure évidemment l'aspiration et la sincérité de notre démarche psychique. La
démarche du cheminement qui se poursuit... 


Bien fraternellement

Abraham 31/03/2012 12:17


"Ne semble-t-il pas insolite qu'une personne s'agenouille pour demander à Dieu de ne pas prendre la vie
d'une autre personne blessée dans un accident?"


 


Dans cette optique, on peut dire qu'il est même insolte de prier (tout court) Dieu! Il "SAIT" si c'est le
mot tout ce qui est bien pour nous et qui échape même à notre pauvre conscience.


 


Mais nous le prions....Parceque ....ce qui comprendra, comprendra.

fm 31/03/2012 10:16


Bonjour Smaragdus,


Je trouve que c'est bien vu et qu'avec la "gratitude" tu anticipes précisément sur une suite à venir...


Bonne journée; bien fraternellement.

Smaragdus 31/03/2012 10:07


Bonjour mon frère,


Parfois, il est utile de revenir sur les choses de la vie quotidienne pour mieux comprendre les choses mystiques. Par exemple, quand nous terminons très poliment une lettre, nous utilisons la
formule "je vous prie de bien vouloir agréer l'expression de mes sentiments dévoués".


Quand on décortique cette locution, on voit que la "prière" qui est faite est tout sauf un ordre : on s'en remet à la volonté bienveillante de notre interlocuteur qui conserve toute latitude
d'accepter ou pas l'expression de notre dévouement.


Je crois qu'il en va exactement de même de la prière mystique : la prière n'est pas une demande directe, ni directive mais l'expression de ce que nous nous en remettons simplement et humblement à
la seule volonté divine (et bien évidemment pas à la notre).


La seule prière "active" (si je puis m'exprimer ainsi) est la prière de gratitude, celle par laquelle nous remercions Dieu de tout ce qui nous a été donné pour être des hommes de Bien...
certainement la moins usitée, d'ailleurs.


Et pourtant, en y réfléchissant bien...


Bien fraternellement.

fm 31/03/2012 09:27


Merci Frater pour cette intervention.


J'avoue que je ne suis pas sensible à cettre contradiction que tu ressens.


Je distingue au contraire deux démarches convergentes.


La première consiste à prendre conscience qu'il y a des éléments transcendants qui échappent à notre perception égotique et qu'il est stérile de chercher à les influencer et qu'il faut essayer au
contraire de les capter.


La deuxième s'adresse directement à "l'enfant rebelle" qui n'est pas mature et qui doit s'oublier pour vivre l'instant présent.


C'est finalement la même direction en vue d'un mieux être: libération des désirs, paix mentale, humilité, harmonie avec les forces cosmiques postives et transcendantes, acceptation de la
Vie... 


Bien fraternellement

salam 31/03/2012 04:18


"Désirer les choses telles qu'elles sont" c'est reconnaître que l' "on" s'est arrangé(s) pour qu'elles arrivent et tendre consciemment à ce qu'elles nous donnent satisfaction. Le minimum
est de percevoir le mécanisme et la succession de faits  qui ont permis d' aboutir à ce résultat. Ce qui demande tout un cheminement analytique.


C'est donc  bien le contraire de  l'acceptation béate qu'elles sont là par volonté divine  et qu'il n' y a  pas à discuter... comme l'entendent cet article et son frère jumeau
sorti il y a quelques jours.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...
  • Saou le Berger et le Boomerang Égyptien
    Voici (à gauche) le hiéroglyphe "saou" qui représente le berger, ou plus généralement le gardien. Comprendre à quoi correspondent le bâton courbé et la boucle qui pourrait être un morceau de corde ou de cuir est une véritable énigme. De nos jours encore,...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg