24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 09:14

ours.png 

La Daunia est l'ancien nom d'une région, alors forestière, de l'Italie, située sur la côte adriatique, là où sur nos cartes la botte italienne semble porter un éperon...

 

La légende raconte qu'un ours agressif s'en prenait à la population et Pythagore était intervenu...

 

Il avait déclaré que l'ours était "la main de Rhéa" et il l'avait nourri de galettes et de glands après quoi l'ours s'était éloigné et avait cessé d'importuner la population.

 

Un enseignement s'était perpétué:

 

"La philosophie pythagoricienne est une passion pour la vérité qui permet de soumettre l'ours de la Daunia."

 

C'est naturellement un plaisir pour les habitués du bistrot de recadrer tout celà!

 

Il y a tout d'abord la "main de Rhéa":

 

Rhéa était une représentation grecque de la déesse mère, c'est à dire la force terrestre primitive, la nature sauvage pour laquelle il convient d'être prudent, respectueux et indulgent...

 

Il était important, avant de s'occuper de l'ours, de calmer la population et de purifier l'ambiance de toute haine qui ne pouvait avoir pour effet que d'affoler et d'exciter l'animal.

 

L'ours avait du subir un traumatisme, comme un sevrage précoce lié à la perte de sa mère, ce qui naturellement était attribué à l'espère humaine et se traduisait par cette agressivité envers la population...

 

En le nourissant avec des galettes, toutes imprégnées de la désagréable odeur des hommes, l'ours vivait une psychothérapie destinée à lui faire reconsidérer l'idée que l'homme était forcément son adversaire...

 

Mais il fallait aussi que l'ours ressente que les glands constituaient sa nourriture naturelle et appréciée, non imprégnée de l'odeur des hommes, ce qui devait le ramener dans la forêt pour en trouver...

 

Enfin le magnétisme du Grand-Maître, rayonnant de pureté, de sérénité, de vitalité et de confiance permettait d'assurer la réussite de l'opération.

 

Quant à la "philosophie", il ne s'agissait pas comme de nos jours d'une spéculation mentale mais au contraire du désir profond d'épuration intérieure, celle que les égyptiens nommaient la "Maat", la "nourriture des dieux".

 

Et comme les Buveurs le savent bien, la force cosmique de la vérité s'exprime dès lors que le mensonge cesse son esclavage.

 

C'est une question de temps: "Magna est veritas et provalebit."

 

(La grandeur est vérité et prévaut.)

 

Et un jour, cette sincérité, cette prise de conscience pousse l'initiable à identifier une Initiation Secrète, insoupçonnée de la multitude, qu'un Maître est susceptible de lui transmettre.
 

C'est ainsi que les initiés en puissance arrivaient un beau jour à Crotone...

 

Mais cette histoire d'ours est un enseignement à tiroirs...

 

En effet, l'ours, symbole d'une espèce sauvage, ne correspond-il pas à l'homme primitif qui n'a pas eu encore l'opportunité de s'éveiller à la quête intérieure?

 

Et l'initié n'a pas à interférer sur son évolution, sauf si son comportement devient inapproprié et perturbant en génèrant de l'animosité, alors il le reconduira subtilement et discrètement dans sa forêt, son milieu naturel, où il s'épanouira...

 

C'est ainsi que parmi ceux qui arrivaient à Crotone, certains étaient réellement initiés tandis que d'autres étaient sagement et symboliquement ramenés dans leur forêt...

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 27/03/2014 23:27


@ Nirina, év idemment j'ai pensé à toi avec cette histoire de chela...
http://www.lebistrotdelarosecroix.com/article-une-orchidee-qui-reagit-123125265.htmla



Nirina 26/03/2014 07:26


Bonjour FM,


 


Merci beaucoup pour ces encouragement et éclaircissement. Je m'efforcerai d'être shéla


Et merci encore pour l'entretien de ce site.


Bonne journée

fm 25/03/2014 17:25


Bonjour Nirina,
Être reconduit dans la forêt c'est pas forcément un drame. Le chercheur se croit souvent plus avancé qu'il n'est généréralement... et avant d'être un Maître il faut assumer l'état de "Shéla" (un
apprenti maître en quelque sorte...).
C'est simplement qu'il y a encore du travail d'épuration à faire, et puis on ne repart pas forcément les mains vides, les vrais Maîtres ont toujours des outils adaptés pour la transformation
intérieure.
Et puis être un "Shéla" est un titre... Certains pseudo grand maîtres n'oseraient même pas demander "en haut" à accèder au plan supérieur car ils savent bien qu'ils sont très loin d'être des
shélas...
Bien fraternellement 


 

nirina 25/03/2014 16:59


Je ne voudrais être ramenée dans la forêt!

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier