1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 14:13

 spectrometre.jpg

 

Nous lisons souvent que tel objet ancien a été daté grace à la "datation au carbone 14". Ce petit article tente d'expliquer simplement le processus...

 

Nous nous souvenons de nos cours de chimie, lorsque nous apprenions la masse d'un atome de carbone C=12.

  

Pourtant, sur terre, par 1000 milliards d'atomes de carbone, il en existe 1 radioactif, c'est le fameux carbone 14.

 

Il est formé d'une manière naturelle par bombardement cosmique et se retrouve dans les organismes vivants, absorbé par l'alimentation ou par photo-synthèse chez les plantes.

 

Un atome sur 2 de carbone 14 est désintégré en moyenne en 5730 ans. C'est la "période" du carbone 14. 

 

Formation et désintégration sont à peu de choses près en équilibre et la proportion de carbone 14 reste constante sur terre.

 

Mais à la mort d'un organisme vivant, son corps physique n'a plus d'apport de nouveau carbone 14 et donc seule la désintégration modifie la proportion de carbone 14.

 

S'il y en a deux fois moins qu'à la mort, la mort date d'il y a 5730 ans, s'il y en a 4 fois moins, la mort date de 2 fois 5730 ans soit 11460 ans et ainsi de suite.  

 

Il reste donc à compter le carbone 14 résiduel pour fixer approximativement la date de la mort d'un organisme vivant.

 

Cette mesure se fait en années "BP" (Before Présent = depuis la date actuelle).

 

La technique consiste à ioniser les atomes de carbone, puis à les faire circuler afin de repérer leur présence par spectrométrie.

 

Si le principe est relativement simple, en revanche, sa mise en application peut rapidement se compliquer comme le montre la photo ci-dessus d'un spectromètre de masse moderne...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier