29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 08:07

Certains d'entre nous se sont passionnés ces derniers jours pour un hiéroglyphe particulièrement riche, évoqué dans les deux articles "La Tradition primordiale des Hiéroglyphes aux Monographies" et "Le Symbole de l'Ignorant".

 

D35 photo  

Dans la pensée des initiés égyptiens, un hiéroglyphe est le "medou" d'un "Neter", c'est à dire le "bâton" ou la "parole" d'une Divinité, qui est elle même une expression du Dieu unique.

  

Pour le "Neter" ci-dessus, après avoir mis en évidence le premier point: "l'ignorance", nos méditations devaient nous permettre de capter le deuxième point...

 

Un frater résumait avec une justesse remarquable ce qu'il fallait trouver: "l'abstraction de ne pas savoir".

 

Notre Frater avait déja la clef entre les mains, car si nous éliminons les mots "abstraction" et "savoir" qui sont des ajouts intellectuels, il nous reste "ne pas" et c'est ce qu'il convenait de trouver!

 

En effet ce hiéroglyphe est utilisé en égyptien pour exprimer la négation.

 

A titre d'exemple, prenons la phrase simple "le pharaon est un ivrogne" recherchée dans l'article des débuts du bistrot "le pharaon est viril".

 

Cette phrase s'exprimait sous la forme <indicateur> <sujet> <complément>: "est", "pharaon", "ivrogne".

 

L'indicateur placé au début permet à notre mental d'élaborer dés le départ une pensée exacte, de développer une pensée juste.

 

Dans l'exemple considéré, l'indicateur était "iou" que nous avons traduit par "est", mais il ne s'agit pas vraiment d'un verbe mais plutot d'une indication positive: "il en est ainsi",

 

La suite est simple, le sujet précède le complément: <il en est ainsi> <pharaon> <ivrogne>.

 

Nous le voyans dans la phrase suivante qui a déja été étudiée et dans laquelle nous lisons <iou> <per aa> <baout> ou que nous déchiffrons <il en est ainsi> <grande maison (= le pharaon)> <homme barrique (= un ivrogne)>.

 

pharaon-ivrogne.jpg 

 Et la ligne du dessous exprime simplement la négation de la précédente: <n'est pas> <pharaon> <ivrogne>.

 

Et nous reconnaissons bien sûr notre signe en tête de phrase... Il a en dessous la lettre "N" qui nous montre qu'en début de phrase lorsqu'il prend un sens négatif il se prononce non plus "KM" (l'ignorant), mais"N" qui est parfois accentué en "NN" ou en "Ounn",

 

Ce "N" se retrouve naturellement dans le "non" du français, le "no" de l'anglais ou le "nein" de l'allemand.

 

Toutes ces explications hiéroglyphiques ne sont pas difficiles: elles demandent seulement une certaine disponibilité psychique: un peu d'adaptation, de réceptivité et de concentration. 

 

Revenons donc à la logique du fonctionnement des deux premiers points du hiéroglyphe: l'ignorance conduit à la négativité...

 

Il s'agit maintenant d'accèder au 3ème point... réputé incommunicable, l'ésotérisme du symbole.

 

Il conviendra dans nos méditations de capter la subtile essence positive du Neter qui se manifeste "au delà de l'ignorance" et par cette curieuse double contrainte: "l'utilisation légitime de la négativité"...

 

(à suivre...)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Geb 29/10/2012 16:27


Bonjour soror Martine, Je crois que beaucoup de gens aujourd’hui vont du côté sombre sans le savoir et
sans le vouloir et non par besoin. Car Il y a, malheureusement un rejet généralisé du Divin qui crée un immense vide spirituel dans le monde d’aujourd’hui. Ce qui crée en même temps un manque de
respect et un égoïsme presque planétaire.


Bien fraternellement      

Martine 29/10/2012 15:17


Pourquoi les ignorants sont tentés par la négativité... Je me posais la question justement suite à des conversations que j'ai en ce moment, où des personnes ne vont que dans le côté sombre. Elles
doivent avoir besoin de ça...  


Bonne journée

fm 29/10/2012 15:08


Bonjour Geb,


Oui ton idée me plait assez: que l'ignorance pousse à la recherche de la connaissance plutôt qu'à se complaire dans la négativité... 


C'est certainement à développer en restant naturellement dans l'inspiration du Neter!


Bien fraternellement

Geb 29/10/2012 13:23


Bonjour @ tous, Bonjour FM,  mon ressenti est que chez l’être humain le savoir ou la
connaissance est limité, et de savoir que nous ignorons quelque chose devient positif, puisque de savoir que l’on ne sait pas, fait que nous sommes moins ignorant. Cela réveil en nous le désir de
connaitre.


Bien fraternellement

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier